Citrouille & Bidouilles

jeudi 04 août

Contradiction

L'autre jour aux poubelles, j'ai loot des items super chouettes. Une pile de magazines à découper. Des Elle et des Grazia pour la plupart. J'adore découper les magazines. Il y en avait un même pas déballé.

P1030019

Et dedans je suis tombée sur un article rigolo, qui vantait le fait que les filles craquent sur les gros balèses poilus.

P1030021

"[..] cette fois, pour la plus grande joie des filles, le bear sort un peu de son placard, pour être enfin consacré objet du désir féminin aussi. Yes. 26 ans, 2 mètres, 1,17 mètre de tour de poitrine (une sorte de buffet), une bonne centaine de kilos merveilleusement répartis, barbu of course, un regard bleu d'enfer et un sourire terrible, laissez-moi vous présenter, les filles, Zach Miko, nouvelle égérie d'une marque anglaise de vêtements masculins de grande taille. [..]
Ce qui, pour moi, sonne comme un euphémisme tellement j'en pouvais plus de ces crevettes au ventre concave et aux faux airs de Terminale L au lycée Victor-Duruy, qui étalaient leurs petites épaules maigrelettes et leurs torses enfantins dans les pages des magazines de la hype..."

Ça c'était page 10.

Et page 70 on a " Porter un bomber rose ou un serre-tête: c'est désormais possible pour les hommes. Et si cette (r)évolution du vestiaire masculin était le reflet d'un bouleversement social et identitaire? [..] On l'a vu sur les défilés ces deux dernières saisons se déployer avec ses airs de jeune pubère en fleurs ou de vampire romantique. Il avait un serre-tête, une fragilité. Et on s'est dit: voilà, l'homme nouveau est arrivé. Il n'est plus viril."
Tu l'as dit bouffi.

P1030022

P1030023

P1030024
La tenue que même sur la plus belle femme du monde, ça serait toujours trop laid.

Mais cet homme nouveau qui vient d'arriver, n'est-il pas le même à qui reprochait l'article de la page 10 d'être là depuis trop longtemps?

Y'en a qui jettent et y'en a qui découpent ce genre de magazine, parce que c'est tout ce qu'ils méritent.

Posté par Lowine à 08:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Envahie je suis

Cette nuit j'ai encore fait un rêve d'invasion. J'en fais des tas. Quand j'avais à peu près 22 ans j'ai fait des dizaines de rêves d'intrusion chez moi. J'en ai parlé dans le Post sur The Door. 

Le mois de Juillet 2015 j'ai été littéralement envahie alors que je comptais dessus pour me retrouver seule avec Souris des Champs. Dans une famille normale, les enfants vont un peu passer les vacances chez les grands parents, ou chez des amis. En tous cas, c'est comme ça que c'était pour moi. J'allais régulièrement passer des vacances chez ma mémé ou une copine. On m'a même envoyée en colo (Les traîtres!) Chez les parents divorcés les enfants sont répartis une semaine sur deux, ou alors ils ont un parent fixe et un chez qui ils vont un week-end sur deux et la moitié des vacances. Nous on a un enfant de divorcés à l'année, sauf le mois de Juillet et une semaine à Noël. Et la semaine de Noël c'est pas tellement un moment de l'année où on peut se retrouver à deux vu que c'est the moment d'obligations familiales.. et plus la famille est éclatée, plus t'as de visites diplomatiques à faire. Donc Juillet c'est notre seul moment à deux, et même si on travaille tous les deux, on en profite. Et l'an passé, j'avais calculé qu'on avait eu quelque chose comme 4 jours tout seuls. Il a fallu qu'on déménage ma cousine (avec remplissage des cartons compris), sur plusieurs jours, qu'on accueille la famille souris en plusieurs vagues..
Cette année j'étais bien décidée à ne laisser entrer personne. Souris des Champs a été sollicité pour garder sa petite nièce plusieurs fois, à chaque fois quand j'étais au travail, sinon c'était non. On lui a demandé d'amener deux ados pas à lui se baigner.. finalement elles ont décliné notre compromis. Son frère a organisé l'anniversaire de sa fille avec toute la famille chez nous, parce qu'on a l'extérieur le plus agréable (chez mes beaux parents c'est claffi de tessons de verre). Cette fois-là je travaillais aussi. Et Souriceau est revenue deux jours plus tôt que prévu. Elle a été ramenée par sa tante (la soeur de sa mère) qui fantasme de faire des repas avec nous à chaque fois qu'elle nous voit. Il se trouve qu'elle est déjà venue une après midi, où je travaillais, à la maison avec ses enfants. Qui, selon les dires de Souriceau, ont échappé à la surveillance de leur mère pour, je cite, "martyriser Savane". Autant dire que déjà ils partent mal dans la vie avec moi. La tante aussi. Et là, elle nous ramène le gremlins en nous disant "faudra qu'on se fasse un barbecue un de ces quatre".. Souris des Champs esquive, comme d'hab.. et quand elle part je lui demande "mais ils ont un jardin?" et lui: "non, elle veut faire ça chez nous". Sans déconner?? La nana s'invite littéralement chez nous! Je suis invitée à manger chez moi. Trop sympa. C'est même pas une amie, c'est la famille de l'ex-femme! Pendant les vacances, la fille de ma cousine était là, à 50 m de chez nous. Elle est copine depuis toujours avec Souriceau. Forcément elles se sont vues tous les jours. Mais le premier jour, Souris des Champs rentre du travail entre midi et deux et petite-cousine lui dit "je peux manger avec vous? Maman m'a dit que si tu disais non, je devais me faire des pâtes à la maison". Lui surpris, forcément. On n'était pas prévenus. Il avait sorti deux steacks du congel la veille.. bref, il a improvisé. Le lendemain rebelotte et on n'était toujours pas prévenus. Et là, elle n'a même pas demandé. La troisième fois j'ai prévenu Souriceau que la moindre des choses quand on n'est pas formellement invité c'est de demander si on peut rester, qu'elle en informe sa copine.. donc, petite cousine a demandé cette fois-ci. On croit rêver. C'est ça les ados qui prennent ta maison "pour un hôtel" alors? Donc j'ai un peu pêté un câble cette semaine avec tout ces gens qui se tapent l'incruste. J'adore recevoir, préparer des repas, ranger la maison, faire des décos, préparer des apéros. Mais quand je suis au courant. J'ai horreur de l'incruste. On a fait la connerie de faire un très joli jardin, et c'est un peu devenu le point de ralliement.

Donc pour évacuer tout ça, mon cerveau m'a pondu un rêve édifiant cette nuit: j'ignore pourquoi, mais je devais attacher deux voitures ensemble (mon chéri est tombé en panne hier, ça doit être ça). Je devais les attacher par la portière en plus. Je vais fouiller dans le coffre du break, qui était garé dans un quartier d'immeuble, pour chercher des sangles. Et plein de gens commencent à regarder le bordel dans le coffre. Ils regardent juste. Mais ça n'est plus un break mais un mini-bus. Et il y a des gens qui se sont installés sur la banquette arrière. Alors je leur demande de sortir. Il sortent mais ça n'est plus un mini bus, mais un vrai bus. Et quand j'en fais sortir de la porte du fond, ils montent par le milieu ou par devant. Je sors tout ceux qui sont debouts, mais je m'aperçois qu'il y en a plein qui sont assis. Et je leur dis de moins en moins gentiment de sortir. À la fin je lance des mini-bananes, qui rebondissent vachement bien d'ailleurs, j'arrive à faire des ricochets, sur les gens pour qu'ils dégagent. Et je hurle, "mais barrez-vous!!!"

Je suis envahie même au boulot.
Surtout quand tu ouvres à 9h, que c'est 8h30 et que tu as déjà 15 vieux qui attendent devant la porte vitrée avec leurs caddies. L'invasion des morts-vivants.

Je suis envahie. C'est super gonflant de devoir être dispo tout le temps. Je suis une sauvage, j'adore être seule. J'ai changé de téléphone, le drame de ma vie, je vous ai pas dit?? Mon Sony a rendu l'âme, le réparateur a beaucoup rigolé quand je lui ai amené. C'est quoi ce monde où quand t'as plus de deux ans t'es vieux?? Bref, j'en ai acheté un bien pourri à la place (un vieux neuf). Il est tellement nul à utiliser que je m'en sers à peu près jamais.. je l'ai même déjà laissé 36h au travail tellement je m'en fous.
Je me déjoignabilise.

Posté par Lowine à 06:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 03 août

Dégustations, vieilleries et conflits

Nous sortons un peu dans le coin. Avec Souris des Champs on aime bien manger, et en général plus c'est américain, plus ça nous plaît. De mon côté j'ai considérablement freiné la viande. Depuis mars je crois que j'en ai mangé 5 fois. En fait je suis flexitarienne, c'est à dire que si je n'ai pas le choix, je vais manger ce qu'il y a. Quand je commande un sandwich au poisson et qu'on m'amène un chicken, je ne le ramène pas.. ils vont le jeter, c'est encore pire je trouve de tuer les animaux pour les mettre à la poubelle, plutôt que de les manger. Donc je ne mange quasiment plus de viande, et j'en profite pour dire que merci, mais c'est pas simple. Genre les fêtes médiévales qui proposent côte de porc, saucisse, saucisson, pâté. Et fromage alors??

Bref. Nous aimons manger, alors nous avons fait un food truck qui m'avait fait de l'oeil, pour un brunch, un dimanche, après mon travail. On s'est régalés. On avait des frites de patate douce avec un ketchup maison, un cake jambon haricots verts, une brochette de moules panées, une verrine de coeurs d'artichauts aux herbes, du pain complet et du fromage à pâte ferme avec une confiture, une tranche de melon, du fromage blanc avec du muesli, un jus d'orange frais, un woopie au chocolat, et un café.

P1610698B

P1020962

P1020965

Ensuite nous avons fait un vide-grenier où les santons côtoyaient les sentai.

P1020967

Et un autre dimanche nous avons fait un marché aux puces, dans un champ, galère à trouver. Nous sommes arrivés quand ils remballaient mais j'ai trouvé des choses en un temps record. Pour un futur projet j'ai des tas de choses à trouver et c'est marrant de chercher dans les vide-greniers. Je pourrais dire aux magazines, "c'est une collection que nous avons chinée".

P1020990

Et ensuite nous sommes allés manger dans un resto inspiration américaine, mais avec des produits frais et locaux.
Alors là il faut que je vous parle de mon boulot. Je travaille donc pour un supermarché (on va dire Mammouth) qui essaie de s'agrandir depuis des années. Les gens ont fait un recours pour qu'il n'y ait pas de galerie marchande afin que les commerçants du coin n'en pâtissent pas. Le nouveau projet est donc d'agrandir la surface de vente et la réserve, sans rajouter de commerce. Constamment les clients se plaignent qu'ils ne peuvent pas circuler quand on met en rayon parce que les allées sont trop étroites et les palettes prennent toute la place. C'est vrai que comparé aux autres magasins, on est petits. Moi ce qui me gonfle c'est surtout d'avoir une réserve découverte. Il faut bâcher quand il pleut, et ici il y a toujours du vent quand il pleut
-> va bâcher avec du vent. Il y a des fuites dans le magasin. Mon rayon est une extension de 200 m² sur le goudron du parking.. autant dire que je balaie ça deux fois par semaine et que j'ai la paume des mains qui devient de plus en plus rigide.
Nous avons une clientèle de petits vieux toute l'année, qui sont incapables d'aller à la ville la plus proche qui est à 20 minutes. Deux fois par semaine mon patron paie un bus pour ramasser tous les petits vieux qui ne conduisent pas pour qu'ils puissent faire leurs courses.
L'été nous avons une forte clientèle de touristes qui louent des villas, campings, aux alentours. Et ceux qui ont des maisons secondaires. Nous vendons absolument tout. J'en profite d'ailleurs pour maudire tous ces gros nuls qui viennent acheter de l'électroménager le dimanche matin.
Et malgré toute la nécessité qu'on s'agrandisse, et le fait qu'on soit vachement utiles à toutes les communes alentours, et qu'on crée une centaine d'emplois (et ça double en été), et que bon nombre de restaurateurs et campings s'approvisionnent chez nous, il y a toujours un noyau de gens qui refusent qu'on s'agrandisse. Et leur chef s'appelle (certains noms ont été modifiés pour préserver la vie privée des casse-couilles) Mauricette.
Et donc avec Souris des Champs nous quittons notre marché aux puces et allons dans un resto américanisant. Nous sommes les seuls clients. La patronne a envie de nous parler, et pendant qu'on prend l'apéro elle nous demande d'où on vient. On lui répond. "ah je connais bien, vous allez avoir un beau Mammouth là-bas". J'y travaille que je dis. Ah bon?  Et là, elle nous prend la tête pendant un quart d'heure en disant qu'elle fait partie du comité des ennemis de Mammouth, que c'est scandaleux pour les commerçants du coin.. Et moi je lui dis que pour les employés ce sera une bénédiction parce qu'on a des conditions de travail merdiques. Et que les commerçants du coin me font bien marrer parce que les deux où j'ai postulé m'ont proposé du travail pas déclaré. Elle a fait l'offusquée et l'innocente "ah ben moi je ne fais pas ça". Ensuite je lui ai dit que le magasin était très bien pour les gens de là-bas qui refusent de se déplacer plus loin. Elle me parle de la mort d'un village d'ici.. sans le nommer je peux dire que depuis que je suis toute petite je constate que ce village est peuplé d'ivrognes et de cas sociaux (je le sais, la moitié de ma famille y a vécu: schyzo, psychotique, pédophile, alcoolique, junky rien que pour ma famille.. je continue??) et qu'en plus t'as l'impression que tu vas perdre une roue quand tu y conduis, tellement les rues sont défoncées.. que s'ils voulaient promouvoir le village il y avait du boulot de rénovation et de nettoyage. En plus il y a des commerces. Quand on a besoin d'une pharmacie (c'est des cons), le pain (dégueu), les docteurs, la maison de la presse, les coiffeuses, l'épicerie, l'essence, une esthéticienne, une quincaillerie, des magasins pour les agriculteurs, une auto école, des bars, des restos,.. on y va.  Elle m'a reproché juste la disparition du boucher. Tu m'en diras tant. Il n'est absolument pas mort ce village.
Et là, elle nous lâche enfin la grappe, et à côté de moi, un poster de Johnny dédicacé.. "pour Mauricette". AAAhhh on est chez la cheffe des irréductibles villageois qui attaquent le Mammouth avec des fourches! Tout s'explique!
Bref, on a halluciné et Souris des Champs était furax parce que cette nana nous a pris la tête alors qu'on était en week-end, qu'on est des clients, qu'elle ne sait pas de quoi elle parle et qu'en plus elle habite à 50 km de chez nous. De quoi elle se mêle?? Qu'est ce qu'on y peut si les gens viennent prendre le journal et le pain chez nous plutôt que dans leur bled??

Tiens, une anecdote sur un des fleuristes du coin. Une amie travaillait le dimanche de son anniversaire. Son frère a commandé des chocolats et des fleurs et une livraison à 14,90€ pour les lui faire livrer au magasin. Il y a 2,2 kilomètres. C'était censé être une surprise. Le fleuriste a téléphoné à ma copine le matin pour lui dire qu'il devait lui livrer fleurs et chocolats mais qu'il ne pouvait pas fermer son magasin pour ça (on croit rêver! propose pas de livraison alors!). Déjà, il a bousillé la surprise. Fatalement elle lui répond qu'elle aussi est au travail et qu'elle ne peut pas venir chercher ses cadeaux. Une cliente dans la boutique connaît ma copine et propose au fleuriste d'amener les fleurs et les chocolats au supermarché. Il n'a ni donné l'argent de la livraison à la cliente, ni compris pourquoi le frère voulait être remboursé. Tu m'en reparles des commerçants du coin??

Heureusement on a très bien mangé.

P1020997

P1020998

Posté par Lowine à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 02 août

Ecosystème

Je vis à la campagne.
J'ai déjà vécu à la campagne.
Pendant 17 ans quand même.
Et bien là, je sature.

J'adore les insectes, je les ai toujours protégés. Même au travail, je les pousse quand je balaie, j'évacue les gros spécimens. Je travaille au rayon jardinerie que je pensais super, j'allais vendre des fleurs, et des choses pour les entretenir. En fait je vends du tue-limaces, du tue-fourmis, guêpes, mouches, frelons, araignées, rats, souris, mulots, pucerons, cochenilles etc.. quand on me demande des graines pour oiseaux, je réponds que je ne vends que des choses pour tuer les animaux, pas pour les nourrir. Pour rééquilibrer mon karma je nourris les fourmis de mon jardin. De ma vie, je ne tuais rien. J'avoue, depuis que je suis ici, j'ai fait des razzias dans les mouches, elles rendent fou sans ça.

Et là, j'en ai marre. J'ai fait le ménage avant-hier, et j'ai sorti des araignées énormes de toute la maison. Et encore deux hier. Et déjà une ce matin et il n'est que 8h. On laisse un sac de supermarché en rentrant de la baignade avec la crème solaire dedans, le lendemain, un faucheux a déjà fait sa toile dedans.

P1030012

P1030018

P1030018B
Heureusement que j'ai des amis qui m'envoient des cartes postales.

Je me faisais bouffer par les moustiques. J'ai acheté du spray, mais il n'agit pas toute la nuit. Je me faisais réveiller à 4h du matin par les moustiques sifflant dans mes oreilles et il fallait que j'en remette. J'ai acheté une prise. Et la nuit d'après je me suis fait bouffer par une ou deux araignées. Sur les poignées d'amour, une quinzaine de piqûres de chaque côté. Et les pieds aussi. J'ai passé le week-end dernier à me gratter les pieds. J'ai pris une crème anti démangeaison d'insectes, mais le plus top dans cette crème c'était le bouchon strié pour me gratter les talons comme une malade, tel Baloo contre les palmiers.

Le soir j'ai des papillons de nuit qui me collent. Et on n'entend pas le film entre les cigales qui s'arrêtent pendant le dîner et qui redémarrent pile à 21h.. si ce n'est pas les cigales, ce sont les grillons. Et là, ça fait deux matins que nous sommes réveillés par une libellule. Ça fait du rase-motte sur les étangs.. et bien dans les maisons, ça fait du rase-plafond. C'est bruyant. Juste au dessus de toi quand tu dors. En plus on est sur la mezzanine, donc le plafond est juste à 1 mètre au-dessus de nous.

C'est rigolo, je garde les araignées pour qu'elles mangent les insectes. Et elles font leurs toiles pile au-dessus de nous qui attirons les nuisibles. On se sert d'elles, et elles se servent de nous.

Des bestioles partout. Et en plus Nounoute passe ses nuits à mettre des chats dehors, qui viennent lui piquer ses croquettes. Une nuit sur deux on entend une bagarre devant ou carrément dans la maison. (c'est toujours Nounoute qui gagne). Et aussi on a les chiens d'à côté qui passent toutes les nuits à aboyer. Et je vous parle pas de l'âne, du coq et de tous les piafs. Une nuit Souris des Champs est sorti caillasser à l'aveugle un oiseau qui fait un bruit de jouet pour chien.

J'en ai marre des bestioles de la campagne. Y'en a qui croient que c'est tranquille. L'hiver oui, quand tu dors avec tout fermé et que tous les insectes sont morts!!

La seule bestiole qu'on adore en ce moment avec Souris des champs, c'est le hérisson ninja, dont on a enfin pu faire une photo avant qu'il ne se volatilise encore. Je ne vous en avais pas parlé? Un soir j'entends du froutch froutch dans les buissons. Un hérisson. Je laisse Souris des Champs le surveiller avec la lampe de poche, le temps d'aller chercher l'appareil photo. Il l'a quitté des yeux une seconde, le hérisson a disparu. En tous cas, il a le bon goût de ne pas faire de bruit. Et de manger les escargots.

P1020977

P1020977B

Posté par Lowine à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 01 août

Nos Pires Voisins 2

voisins

Contre toute attente nous avons vu Nos Pires Voisins 2. Nous n'avions pas vu le premier. J'ai craint la potacherie qui tâche et le film attaque fort, mais nous avons bien aimé et beaucoup rigolé. Non seulement les gags s'enchaînent tellement qu'il y en a forcément qui vont faire rire. Ensuite on a une petite dose de glamour nous les filles car nous avons Zac Efron dont l'ado qui dort en moi est fan. Si seulement Souriceau était amoureuse de lui plutôt que de Kenji..

Et finalement le fond du film m'a plu. Ces filles qui refusent d'être des bimbos fantasmogènes pour les étudiants et qui veulent une sororité décontracte et pas glamour. Ce jeune homme qui voit ses potes se ranger et qui n'a pas encore trouvé sa voie, qui n'a pas mûri et qui se retrouve mascotte d'une horde de gonzesses, sans que ce soit graveleux. Au moins ça échange les rôles. (J'imagine que Thor qui fera la secrétaire sexy à lunettes dans le prochain SOS Fantômes aura le même rendu.. un peu aux mecs de faire les potiches ^^).
Et puis ces parents, qui ont notre âge, et qui se cherchent encore un peu, qui ont fantasmé le rôle de parents, et se rendent compte qu'ils sont très loin de l'image d'épinal qu'on en a. Le trait est forci, ils sont sous marijuana et laissent traîner les godes, mais finalement ils rencontrent des gens comme eux parce que notre génération est ainsi. Je me suis vachement identifiée.. nos parents sont de la dernière génération stricte et certains se sont même déjà rebellés. La majorité est encore conservatrice et traditionnelle, mais il y a eu une première fracture dans les années 70-80, et certains se sont marginalisés et engagés. Nous on est d'une génération peut-être moins engagée et plus consommatrice. On a toujours été gâtés, et on n'a pas eu cette urgence de mûrir, de faire des mouflets à 20 ans. Perso je trouve qu'être grande c'est génial parce qu'on peut faire tout ce qu'on veut (dans la limite de ses moyens financiers) mais je ne me sens pas adulte. J'ai beau recevoir des factures et payer des impôts, je ne me sens pas adulte. Je trouve ça nul d'être adulte. J'ai toujours trouvé ça nul. Je trouve ça mieux de regarder des dessins animés en mangeant des Frosties. Oui je vais travailler, mais je vais travailler pour m'acheter des trucs, pour faire les voyages que je veux, pour m'acheter à manger. Je ne me sens pas dans un processus patriotique et traditionnel (le nombre de gens qui se marient à l'église, font des gosses et les baptisent parce que c'est LA TRADITION, mais ça n'a plus de vraie signification pour beaucoup d'entre eux).. et du coup on improvise un peu l'éducation. Même si beaucoup imitent (tradition) la méthode parentale, on ne peut pas faire comme faisaient nos parents. Déjà bien souvent la mère ne bossait pas, les parents divorçaient beaucoup moins, on avait moins de choix dans tout. L'univers était plus centré sur la cellule familiale. Plus maintenant, ça part dans tous les sens.
Pour en revenir à mon film, oui, ces parents sont un peu à côté de la plaque, mais ils représentent les gens normaux de maintenant. Qui concilient leur adolescence pas finie et leur paternité. Et qui s'interrogent sur le fait d'être de bons parents. Quand l'agent immobilier essaie de leur faire avouer qu'ils n'ont rien compris au compromis de vente, et qu'ils essaient de le conjuguer pendant tout le film, j'ai adoré. Et ils prennent sour leur aile un mec de 10 ans plus jeunes qu'eux, qui fait le lien entre leur jeunesse et leur statut d'adultes. C'est le maillon manquant, on se dit qu'on est un imposteur quand on n'est pas un adulte dans sa tête et qu'on fait des gamins. Mais finalement on accepte cette part d'enfance qui caractérise notre génération (les adulescents). De toutes façons on n'arrivera pas à être des parents comme avant. J'ai connu un mec fan de mangas qui ne voulait pas d'enfant parce que "ça casse les figurines". C'est caricatural mais c'est ça.. T'as grandi avec Dragon Ball Z, tu vas pas te mettre à aimer Patrick Sébastien parce que t'approches de la 40aine. Enfin j'espère, t'imagines le délire!! Déjà quand j'avais 19 ans je me faisais la réflexion qu'en maison de retraite j'allais kiffer de revoir Buffy contre les Vampires. Et que tous nos vieux aiment les mêmes choses mais qu'on sera une génération vachement moins homogène.
Après faut pas se leurrer, on a beau se sentir jeune dans sa tête et aimer des trucs de gamins, on est quand même des vieux cons pour les ados d'aujourd'hui. Parce que nos trucs de jeunes, c'étaient des trucs de jeunes dans les années 80-90.. au siècle dernier donc. Franchement j'ai beaucoup aimé le film et je me suis totalement reconnue dans les doutes des parents, bien que je ne touche pas à la beuh. Et j'ai beaucoup aimé le combats de ces filles.
J'ai adoré un film potache.
On a été choqués de la jeunesse de certains spectateurs dans la salle.. 6 ans pour un film qui parle cul, godes, drogue, obsédés et j'en passe.. quand je vous disais qu'on est dans une générations de parents pas matures.. certains plus irresponsables que d'autres.

Posté par Lowine à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 31 juillet

Wagon de films

J'ai des tas de films à vous parler de.

amie

J'avais zappé mais j'étais allée voir Ma Meilleure Amie, moi qui ne suis pas friande pour un sou de films sur la maladie. Et pourtant. Drew Barrymore était un bon appât pour moi et je n'ai pas regretté. La teinte du film m'a plu, avec ces anglaises riches qui permettent de voir des maisons de fou (enfin une maison et une péniche exactement). Le personnage de Toni colette qui tombe malade n'est pas des plus sympathiques, mais elle joue extrêmement bien, et on est plongé dans cette foutue maladie qu'est le cancer du sein qui ruine la féminité en détruisant les cheveux au mieux, et sinon la poitrine en prime. On lui en veut, même si on comprend, le point de vue du malade, qui envoie paître tout le monde et qui ne se prive pas de se sentir vivant, même si c'est destructeur, puisque de toutes façons il n'envisage plus rien sur le long terme. J'ai trouvé le film touchant et j'ai adoré Drew Barrymore. Cette amitié est très belle, et le tout est très bien filmé par Catherine Hardwicke de laquelle j'avais adoré Twilight premier du nom, qui est le seul de la série que je possède d'ailleurs, parce qu'elle arrive à mettre du familier et du réel dans des histoires pourtant très éloignées de nous. De la même façon qu'elle parvient à mettre des petits moments fun, des instantanés d'humour léger ou de joie, dans des histoires pourtant pas drôles. Il me semble que c'était elle aussi qui avait fait ce film sur ces skaters qui squattaient les piscines vides en Californie. (Les Seigneurs de Dogtown, après recherche). J'aime bien le peu que j'ai vu d'elle jusqu'à présent.

tarzan

Nous avons vu Tarzan. Nous sommes tombés amoureux de Jane qui est extrêmement belle. Je regrette qu'elle ait la voix d'Emma Stone (cette vois de grande ado), qui sera plus raccord pour son rôle dans Suicide Squad je reconnais, mais cette actrice nous a beaucoup plu. J'ai bien aimé le fait que le film soit un "après" ce que l'on connaissais déjà par coeur, et nous avons beaucoup aimé. Pour un peu ça m'aurait donné envie d'aller en Afrique. Je déteste toujours autant, sinon plus, les humains, au vu des massacres d'animaux tout le long du film. Quand on voit les wagons remplis de défenses, c'est absolument horrible. Et les singes n'en parlons pas. J'ai trouvé que la façon de filmer le début de la scènes de gnous était très proche de la fameuse scène du Roi Lion. Je ne sais pas si ça vous a fait pareil, mais cet effet de caméra si particulier y était dans Tarzan.
Christoph Waltz m'a habituée à mieux dans ses films, où je n'arrive pas à le haïr parce que le lui trouve quelque chose de touchant. Pas là. Souris des Champs a trouvé Tarzan trop beau gosse (peut être parce que je lui avais parlé avant, d'un article que j'avais lu sur cet acteur, pour un autre film, dans lequel on disait que les femmes s'évanouissent sur son passage, car il fait 1m94 en plus d'être suédois et pas vilain.)
J'aime bien cette photo de promo des deux acteurs.

tarzan2

Florence

Nous avons vu Florence Foster Jenkins. Hugh Grant vieillit, hélas, et j'ai pu voir mon personnage préféré de The Big Bang Theory dans un long métrage. Le film est mignon, mais pas inoubliable. Souris des Champs est fan de Meryl Streep, que je reconnais être une très bonne actrice mais qui m'a toujours été un peu antipathique.

 

 

 

independance

Nous avons aussi vu Independance Day, la suite. 20 après. Méchant coup de vieux quand ils te parlent de 1996. J'avais 16 ans, la vie devant moi. J'ai tendance à déprimer quand je vois où j'en suis alors que pourtant je n'ai carrément pas à me plaindre. Je suis dans une faille spatio temporelle depuis que j'ai quitté Lyon et j'aimerais le beurre et l'argent du beurre. J'aimerais ma maison avec Souris des Champs mais à Lyon.

Tout ça pour dire que ce film ne casse pas des briques. Ils ont tué à peu près tous les protagonistes du premier pour faire la place à la nouvelle génération. J'ai toujours autant de peine quand on tue un alien. J'ai adoré les images, notamment l'orage de feu et la terre sens dessus dessous, et la poursuite avec le bus scolaire dans le désert. Ensuite j'ai trouvé ça plutôt moisi dans l'ensemble. Et alors Charlotte Gainsbourg dedans, je crois que c'est le plus gros phénomène paranormal du film. Depuis Mélancholia je m'étais imaginée qu'elle refuserait des blockbusters (en même temps j'imaginais même pas qu'on lui en propose), mais c'est une bonne actrice et bien qu'un petit coup de brosse ça n'aurait pas fait de mal, j'approuve plus qu'elle ambassade la France plutôt que Dujardin.

visit1

visit2

Et sinon, un film en vidéo. The Visit de M. Night Shyamalan. Je n'ai pas pu me résoudre à trancher entre les deux affiches. Je l'ai acheté en pure confiance vis à vis de ce réalisateur que j'adore. Et après The Visit je crois pouvoir affirmer que c'est mon réalisateur préféré. C'est le genre de film dont il ne faut pas trop en dire, et je suis ravie de l'avoir acheté sans même lire le résumé. Pour faire court ce sont un frère et une soeur qui n'ont jamais vu leurs grand-parents parce que leur maman s'est brouillée avec eux dans sa jeunesse. Mais ils reprennent contact et aimeraient les avoir en vacances. Et les personnes agées présentent parfois certaines comportements...
Les enfants sont super, le climat parfait, et on se pose un millier de questions.
J'adorerais vous en parler plus, et notamment de la dimension de conte qu'il arrive à placer dans ses films, même les plus terre à terre comme ces gamins connectés, dans cette baraque insipide, à notre époque où tout est normal.
Allez je spoile à peine, pour en parler avec ceux qui l'ont vu.. vous avez vu qu'on est en plein Hansel et Gretel, ces deux enfants récupérés par une sorcière qui fait des milliards de gâteaux et qui possède un four prodigieux, à tel point qu'on tient dedans??

Posté par Lowine à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Retour de l'enfant prodigue

Souriceau est revenue de vacances de chez sa mère.
Une télécommande cassée. Celle de la box en plus, donc celle qui n'est pas vraiment à nous.

et la chambre décharge au bout de 5 jours.

P1030025

Posté par Lowine à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 18 juillet

Voyage dans les Hautes Alpes

Coucou les amis. Est-ce-que vous avez commencé à prendre des vacances? Pour couper un peu de tout et profiter qu'on soit en amoureux, il y a deux semaines nous sommes partis en week-end. Bien décidés à profiter d'être seuls, de se retrouver. Je dois dire que c'est difficile de maintenir la tranquillité autour de nous. Ce week-end, Souris des Champs a été sollicité pour deux babysitting. Un qu'il a fallu décliner parce que ça devient trop fréquent et que c'était notre seule grasse mat de la semaine, et l'autre qu'on a proposé un peu à contrecoeur de caler dans nos projets, mais heureusement ça a été refusé. Et d'une ça me gonfle de devoir nous justifier quand on ne peut pas. Est ce qu'on peut dire non, uniquement parce qu'on n'a pas envie, qu'on a envie d'être seuls et peinards et que même si on n'a rien de prévu, on n'est pas dispo quand même? Et en plus je croyais avoir vociféré sur toutes les places publiques des villages alentour pour hurler à la face du monde que non, on n'y était pour personne pendant tout le mois de Juillet. L'année prochaine je loue un avion avec une bannière.

Donc la semaine dernière on a fait ça. On est partis. On avait prévu d'aller en Savoie mais finalement on a dû voir notre distance de voyage à la baisse et nous sommes partis dans les Alpes. Au départ il m'avait parlé camping. Ça ne m'emballait absolument pas. Et on a trouvé le compromis idéal. Une tente d'aventurier avec des vrais lits dedans. Trop bien.

P1020251

Sur la route nous avons pris une auto stoppeuse native de là où on allait. Elle nous a parlé de passer le week-end "à la fraîche". Au final on a crevé de chaud et on s'est payé des coups de soleils faramineux. Bien qu'elle ne soit pas très réaliste sur les températures de chez elle, elle nous a bien aiguillés sur des trucs à voir et à goûter.

P1020290

P1020272

Après s'être installés nous sommes partis voir une rediffusion en direct et en plein air d'un Opéra joué à Aix en Provence. Je me réjouissais, premier opéra pour moi. L'organistarice de la soirée nous a dit qu'il était génial et que les gens à Aix avaient payé 270€ par tête de pipe pour voir ça. Moi je voyais le truc baroque, en costume et dorures, orchestre en queue de pie.. Mais d'un coup on voit que c'est diffusé en direct sur Arte. Arte, la chaîne que je déteste. Une fois j'ai vu un truc bien sur cette chaîne. Les trois quarts du temps c'est du chelou snob et malsain. (J'ai vu ma première partouze sur arte en regardant un film autrichien à 20h50 dont ils vantaient le contenu comme si c'était une pépite du cinéma..) Bref, ça passait sur Arte, c'était mauvais signe. Le metteur en scène a transposé l'action de Cosi Fan Tutte dans l'Ethiopie des années 30. Sans entrer dans les détails de la teneur de la pièce qui devait être tragi-comique, ça commence par un viol. Comme ça, là, contre un mur. (Y'avait un tarif enfant pour la pièce). Donc ça partait encore plus mal, on va voir du Mozart et on voit des éthiopiennes se faire agresser de tous les côtés par des gros connards, qui ensuite essaient de tester la fidélité de leurs copines. Ben t'as raison, déjà tu t'attaches vachement aux protagonistes. Bon sans en parler des heures, on est restés une heure et demie attendant un entracte qui ne venait pas. On a fini par se barrer et on a donné le coup d'envoi, parce qu'on a été suivis par une demi-douzaine de personnes. Après recherche j'ai vu que le metteur en scène avait été hué par les aixois et comme je les comprends. Ensuite, je n'y connais rien, mais les chanteurs jouaient et chantaient très bien, il n'y avait rien à redire. Ça n'est pas eux qui étaient mauvais, c'est l'adaptation qui était sordide. Donc une soirée pourrie, mais vous allez voir, on a plutôt mal choisi les soirées ^^

Après une courte nuit dans notre super bivouac, nous nous sommes levés à temps pour voir passer les montgolfières. Là-bas il y a constamment des parachutistes, des parapentistes et, chance, des montgolfières. C'est un endroit propice à des tas de sports là-bas.

P1020304

Nous sommes partis au marché d'Embrun. Un joli marché, où nous avons acheté de quoi pique-niquer. Dans la ville nous sommes tombés sur un magasin typique de déco de montagne, devant lequel il y avait un ours sculpté que je trouvais très drôle. Le magasin était hyper mignon, en bois clair et lumineux. On se serait cru dans le loft du Père Noël. (Vous avez une visite à 360° sur leur site.) Les vendeuses étaient hyper sympa, comme absolument tous les gens qu'on a croisés là-bas.

P1020312

P1020322

P1020323

P1020325

P1020328

Nous avons acheté les fameux Tourtons, que nous avait vantés l'auto stoppeuse. Des sortes de beignets croustillants farcis de purée (patate, fromage, épinards..) qu'ils vendent 3€ les 6, autant dire que c'est pas cher. On s'est pris 6 tourtons, 2 galettes de pommes de terre, des abricots et un demi-kilo de fraises. Pique-nique parfait.

P1020332

Nous avons un peu visité la ville après manger, mais tout étant fermé entre midi et deux, nous n'avons pu entrer que dans la Cathédrale. Où même là, il ne faisait pas frais. Les pierres sont noires là-bas, c'est assez particulier.

P1020354

P1020362

P1020368

P1020379

P1020392

L'après-midi nous sommes allés au Parc Animalier de Serre-Ponçon. Voir des marmottes. Nous y sommes allés un peu tard et du coup ça faisait un peu cher l'entrée. Ensuite le parc est petit, et les animaux ont très peu de place, ça fait mal au coeur. En plus la route est juste en contrebas et les motos qui passent comme des malades doivent bien stresser les animaux. Ah oui je vous ai pas dit? Ils sont hyper sympa là-bas, mais ils roulent comme des maboules. À chaque fois qu'on s'est arrêtés faire des photos au bord de la route on a pu le constater. Mais ça vaut le coup de s'arrêter, heureusement ils ont prévu plein de terre-pleins.

P1020399

P1020657

L'avantage top de ce parc, c'est qu'on voit les animaux de super près! Comme on frisait l'insolation, vu qu'on n'était absolument pas protégés du soleil, nous avons fait l'impasse sur le spectacle des rapaces, et à mon grand dam, raté le repas des renards. Mais j'ai quand même passé un moment privilégié avec un renard hyper curieux et pas trop farouche.

P1020474

P1020484

P1020539

P1020613

P1020635

Et le soir bien sûr on a déconné. Il y avait une fête médiévale dans la ville où on campait. Au château. Prometteur sur le papier. Le flyer était un peu cheap. 5€ l'entrée. Vous avez vu la dernière fête médiévale que j'ai faite? Gratuit. Là c'était 20 fois moins bien. Le truc rigolo c'est qu'on a échangé nos euros contre une monnaie qu'ils avaient frappée exprès en étain. On a payé en "écus". Il y avait des stands de nourriture et de boissons, plutôt raccord (pain et viande, alcools anciens, jus de fruits..) et au milieu de gros beignets au nutella de supermarché. Nulle part où s'asseoir. On a testé de vieux jeux de société sympa, on s'est fait embêter par une gueuse. Il n'y avait pas de groupe de musiciens, mais une sono. Et on est partis pendant un défilé "la mode à travers les siècles" interminable. C'était plutôt incomplet et pas très vivant. Ils ont de la volonté mais il y a des choses à améliorer. C'était la deuxième soirée, mais moins pourrie que la veille.

P1020726

P1020766

Le lendemain nous avons fait deux vide greniers, dont un immense dans un parc au bord d'un plan d'eau. Il y avait de tout, du vide-grenier, de la brocante, des collectionneurs. J'ai ramené plein de machins.. des Spirou, un tableau..

P1020801

P1020812

P1020821

Après avoir mangé sur place quelque chose de moins local que la veille, nous sommes partis au Muséoscope du barrage de Serre-Ponçon. Où nous avons connu toute l'histoire de ces villages qui ont été rasés pour qu'on puisse inonder la vallée. Ces pauvres gens qui ont survécu à deux guerres et à qui la France a dynamité les maisons. Pour que la Durance puisse être contenue et l'eau irriguer la région sur toute l'année, tout en produisant de l'életricité.

P1020886

Après un week-end chargé en visites, découvertes et sorties, avec un millier de photos, nous sommes rentrés à la maison, ravis de ce week-end qui nous a conforté dans l'idée qu'on aura un jour un camion aménagé pour partir vadrouiller plus souvent dans notre beau pays.
J'ai une amie Facebook qui publie sans arrêt des reportages ou des images sur la Vallée de L'Ubaye. Je ne comprenais pas cet engouement. Maintenant j'adhère totalement. J'ai très envie d'y retourner visiter un ou deux château qu'on a ratés, l'autostoppeuse nous a parlé d'un village qui s'appelle Aile-froide et qui est au bout de la route. Rien que le nom me projette dans des histoires Héroïc-Fantasy. J'ai envie de voir la neige que malgré la chaleur on distinguait encore sur certains sommets. J'ai envie de m'approcher de la chapelle Saint Michel qui dépasse dans l'eau du lac. Je me languis d'y retourner. 

Posté par Lowine à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 03 juillet

Conjuring Dory

Vous l'avez compris, les dernières séances ciné étaient des suites.

dory

La suite de Nemo, que je n'avais pas aimé au cinéma. À cause de Frank Dubosc ou le chic qu'a la France de te coller en doublure les "stars" du moment, au lieu de laisser faire leur travail aux professionnels. Et je n'ai jamais réussi à faire abstraction de l'humain en écoutant le poisson. C'est le seul qui m'ait fait ça. Je ne suis pas gênée par Gad Elmaleh qui double Gru, encore moins par Vincent Cassel (et Dieu sait que je le crains) quand il double Diego. Je le trouve même super en doublure. Mais pas Dubosc.
Nous sommes donc allés voir Dory pour faire plaisir à Souriceau.
Je dois dire que j'ai adoré le court métrage du début. Une merveille de beauté. Malheureusement ça crée un contraste horrible avec le long métrage qui garde le design de 2003.. on a un court en bord de plage où le moindre grain de sable est saisissant de réalisme, sans parler des vagues.. et après on a des poissons en aplats fluos avec des traits du visage grossiers, voire dérangeants de laideur. Le pire ce sont les yeux méga globuleux de Dory bébé, où on s'attend sans cesse à ce qu'elle se les cogne quelque part tellement ils sont proéminents. C'est laid. Et moi qui espérais qu'on n'ait pas Dubosc, il est là pendant tout le film! Et faire une suite pour Dory, personnage pas des masses sympathique, fallait pas.
Le seul personnage qui vaille le coup, c'est la pieuvre, et encore j'ai été un peu déçue. Heureusement qu'il y a les scènes de camouflage et la fuite en camion, ce sont les seuls bons moments selon moi.
Vice Versa a placé la barre très haut, il va m'en falloir maintenant pour que je rigole devant un film d'animation. J'attends Comme des Bêtes impatiemment mais je me méfie..
Au travail on a reçu des livres du film, certains avec des captures d'écran et les autres avec de vraies illustrations.. je trouve ça beaucoup plus joli en dessin. Ils auraient dû faire un dessin animé.

FIndingDory

 

 

conjuring2

Nous sommes allés voir Conjuring 2. Je suis une grande fan de James Wan, un des rares qui arrive à me faire vraiment peur. J'adore son univers, son traitement des familles vintage où je reconnais ma propre enfance. Il a un souci du détail familier qui interpelle et qui fait que plus qu'un film, on croit totalement en la famille qu'il nous présente. Et c'est d'autant plus fort quand il s'inspire d'histoire vraie, le réalisme dans le réalisme. Je n'ai aucun problème pour m'identifier, tant j'ai l'impression qu'il s'est servi dans le grenier de ma famille pour ses décors et des tenues.

Ensuite j'aime énormément Vera Farmiga, et je suis hyper bon public pour les histoires de fantômes. Ce film était une valeur sûre et je ne suis pas déçue. J'ai stressé tout le long, en serrant le bras de Souris des Champs qui a des courbatures à cause de moi. Je préfère cependant la série Insidious, dont le premier opus détient le record de m'avoir fait flipper pendant 1 an et demi. Je préfère les Insidious parce que la dimension religieuse est moindre. Dans Conjuring, dès que ça dégaine un crucifix ou un "au nom du père" ma peur retombe. Je ne crois pas dans le folklore chrétien. Cependant le film reste très efficace et ne repose pas uniquement sur la bondieuserie, Dieu Merci ^^
J'ai ressenti un micro clin d'oeil à Poltergeist et aux Beatles (Londres oblige).

Séance Spoils

Pour ma part je n'aurais pas fait la scène de la salle aux crucifix de la même façon. Ils se retournent tous (et ça c'est typiquement le genre de truc qui ne me fait pas peur.. l'antéchrist, le blasphème.. mouais)... mais j'ai trouvé ça longuet qu'ils se retournent les uns après les autres. J'aurais préféré qu'il y en ai un central qui se retourne lentement. Et que d'un coup! tous les autres se retournent simultanément.
Et deuxième point, le fameux nom qui est si important pour la fin.. vous avez remarqué qu'on le voit plusieurs fois? Quand les Warren sont dans leur cuisine, on voit des décos faites par un enfant sur le bord de la fenêtre avec des lettres tracées dessus.. on voit un V et un A. Ensuite quand la petite fait ses perles et que sa mère lit devant la bibliothèque on voit clairement le mot écrit avec des lettres dorées sur les étagères. Je m'étais demandé ce que c'était ce mot, d'ailleurs (la fille qui scrute la déco). Et Souris des Champs pense que les lettres que la petite enfile avec ses perles, forme le même mot. On verra ça sur le DVD.

Posté par Lowine à 12:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 22 juin

Mystère

m1mE284

Parfois Internet m'épate. Hier soir, après avoir regardé un film, nous éteignons tout et allons nous coucher. En gardant la porte ouverte pour faire entrer le frais, comme on fait depuis quelques jours, et comme on a fait tout l'été dernier. Or hier soir, impossible de fermer l'oeil à cause du bruit incessant des avions. D'habitude on entend, de jour, parfois des avions de tourisme, et régulièrement, genre 3 fois par semaine, des avions de chasse foncer dans le ciel. Depuis toute petite j'ai l'habitude de courir dehors pour essayer de les voir. J'adore ça. Chez Mickey j'en ai raté un.. j'étais tranquille, toute seule, dans le jardin de la maison hantée (mon endroit préféré) en train de trier mes photos sous un arbre, quand j'ai entendu un avion comme jamais j'en ai entendu. Souris des Champs et Souriceau l'ont vu pleine poire, eux qui étaient dans les gradins du spectacle de cascadeurs. Apparemment tout le monde a réagi et le pilote qui faisait les cascades a cru que c'était pour lui. Bref, tout ça pour dire qu'on est quand même coutumiers des avions de chasse. Avant dans la région, ils passaient le mur du son, c'était génial. Revenons à nos moutons.. hier soir, un flot incessant d'avions. Dans tous les sens. À tel point qu'on est sorti rien voir. Trop de nuit.
On a élaboré des théories comme quoi ils faisaient des essais le soir de la fête de la musique pour que personne ne les repère.
Et ce soir, je fais une recherche sur le net, et je trouve ça:

http://federation.ffvl.fr/pages/informations-vol-et-alertes-notam-et-sup-aip

Le programme de tas d'essais militaires, dates et lieux inclus. À priori je n'ai pas trouvé ce que je cherchais, mais je suis quand même impressionnée qu'on trouve des choses comme ça aussi facilement.

Posté par Lowine à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 20 juin

Post à jour

A l'heure où je vous écris, je vis mes dernières heures de vacances. C'est déjà fini. C'est la première fois dans ma vie que j'ai des vacances et que la boîte est toujours ouverte. J'ignore si c'est pour ça, mais difficile de décrocher. En plus, quand tu travailles dans un supermarché, ya la moitié des trucs de ta maison qui en viennent, et t'as les pubs à la télé. Inestimable. J'y ai pensé tous les jours. Ceci dit je me suis quand même occupée, et j'ai passé du bon temps.

Les évènements marquants des vacances:

  • Le premier week-end nous sommes allés chez Mickey. Cette fois plus longtemps que d'habitude, et avec Souriceau. Nous sommes passés à travers les gouttes de la monstrueuse grêve Sncf qu'on suivait de près, craignant de devoir monter en voiture et perdre beaucoup de temps de parc. On a fini sur les rotules (et ruinés) mais avec des souvenirs extras. En plus j'ai fait l'acquisition d'un nouvel appareil photo qui, bien que je le maîtrise encore mal, fait de très belles images. D'ailleurs j'en ai des centaines. Des siècles de Scrap en perspective (et de traitement photo post développement).

    feu

    manor

    pirate1

    vador

  • Mon téléphone portable m'a lâchée. Je suis totalement dégoûtée parce qu'il était fabuleux. Et que je n'en trouve pas de similaire. Il avait un clavier, alors j'ai acheté un vieux Blackberry, sans me renseigner avant. J'étais pas prête à me lancer sur un portable avec un clavier tactile. Et je me retrouve avec un appareil entièrement PAS tactile. Qui fait des photos encore plus pourries que celui d'avant. Et qui a une ergonomie de tondeuse à gazon. Avec lequel faire une recherche internet implique qu'on ait un quart d'heure devant soi. Bref.. peut-être que je m'y attacherais, mais c'est pas le cas pour le moment. L'autre est parti dans l'au-delà avec mon application Carnet, qui m'était extrêmement utile. Je vais essayer de l'autopsier mais j'y crois pas. Ceci étant je me suis auto épatée, parce que j'ai acheté le Blackberry neuf dans une boutique d'occase. C'était le seul neuf, et un des rares pas affilié à un opérateur. En le ramenant, après l'avoir chargé, allumé, etc, il me réclame un mot de passe, le précédent ayant "expiré".. seulement 5 essais, et bien entendu aucune info. Sur le net, ce cas de figure n'a été lancé qu'une fois sur un forum, où comme d'hab sur les forums, on n'a pas de réponse. Bref. J'ai quand même trouvé, sur le site de la marque, la manip raccourci clavier à faire pour réinstaurer les paramètres d'usine à la machine. Et bien ça a marché. Limite ça m'aurait arrangé de le ramener et d'en prendre un plus contemporain, mais je vais faire mon temps avec lui et la prochaine fois je me renseignerai mieux avant d'acheter un téléphone. J'ai passé 3 semaines à faire des recherches pour prendre un appareil photo (enfin c'est pas le même budget non plus) et pour mon précédent téléphone j'avais fait des recherches préalables aussi.. pour ça internet c'est sensas, on peut faire des comparatifs et chercher les avis clients avant d'acheter n'importe quoi (ou de voir une daube au ciné..)Ça m'apprendra à acheter sans réfléchir.
  • Et enfin, j'ai scrappé, beaucoup. Toutes ces centaines de photos reçues juste avant les vacances ont été entamées, et le scrap avance, sous fond de DVD ou de replay de téléfilms.. dans la caravane, avec Nounoute, mon thermos et mes biscuits. Exactement ce que je voulais. C'est d'ailleurs le programme de cet (te dernière) après midi (de vacances).


Avec ça j'ai terminé de lire les Georgia Nicolson. Gotham c'est fini pour le moment à la télé. J'espère que ce ne sera pas encore une série qui pâtira d'une baisse d'audience et qui disparaîtra, parce que ça faisait longtemps que je n'avais pas accroché une série à tel point.

Je ne sais pas vous, mais ici il ne fait pas chaud. C'est l'été demain, et on est encore en pull. Mais on se fait quand même bouffer par les moustiques, faut pas rêver non plus.
Dans une semaine Souriceau est récupérée par sa mère, ce que je prend toujours pour une forme de vacances, parce qu'on sera en amoureux, et ça n'arrive que trop rarement. J'espère qu'on ne sera pas envahis et sollicités comme on l'a été en juillet dernier. Quand je vois qu'on court après le temps, que je n'ai pas le temps de bloguer, qu'on s'endort devant les films, ça m'indique qu'il y a quand même un souci organisationnel dans cette maison auquel j'aimerai bien remédier.

Posté par Lowine à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les facteurs du retard

Punaise, ça fait un mois que je n'ai pas blogué.. Je vous poste ce que j'avais commencé à écrire il y a déjà deux semaines.

Hello les amis. Ça fait un bail que j'ai envie de bloguer et que je ne trouve pas le temps. En ce moment je suis dans une faille temporelle qui fait qu'en dehors du travail, j'ai l'impression de ne pas avoir de journée. Sentiment très désagréable s'il en est, qui j'espère sera effacé par ma toute future prochaine semaine de vacances. C'est pas compliqué, avec Souris des champs on passe son temps à s'endormir devant les films, ou à se coucher tôt.. et quand ya un film tout pourri à la télé (j'ai nommé "Mince Alors") comme par hasard on ne dort pas. A tel point qu'on est devenus des adeptes de série TV parce que le format 45 min nous convient bien.
On dirait qu'on a 80 ans.

door

Après on a des fulgurances de connerie, enfin là en l'occurence c'est moi, et on est allés voir The Door au cinéma. Mais quelle erreur de ne pas être allée voir les étoiles sur Allo ciné avant. Il y a 15 ans je faisais énormément de cauchemars avec des portes comme élément central. Je rêvais de porte d'entrée qui ne ferme pas, qui reste ouverte, que je trouve ouverte en me levant, de gens qui sortent de chez moi et claquent la porte sous mon nez alors que je pensais être seule, de gens qui traversent chez moi, genre qui entrent par le balcon et sortent par la porte.. des tas et des tas.. je rêvais que j'étais dans la rue et que je voyais des gens chez moi.. et j'ai fait un nombre incalculable de rêves éveillés où j'entendais mon ex partir au travail et ensuite je l'entendais revenir, j'entendais très distinctement les clefs dans la serrure et j'étais incapable d'ouvrir les yeux ou de me lever. Paralysée. Tout ça pour dire que le thème de la porte, trop ça me parle. Et que le film là, il est tout nase, tout pourri.. prévisible à mort, ne fait pas peur (faire sursauter ça n'est pas faire peur), avec des poncifs d'enfants pseudo flippants, de chien qui voit des trucs que tu vois pas, de monstre raté à la Grudge.. c'est très dommage car j'aime beaucoup les acteurs qui font les parents, mais le contexte, le déroulement, rien n'est efficace. Et pour dire à quel point c'est nul, j'ai vu venir la fin gros comme un camion, moi qui suis la nulle de devinage de fin.
Donc, à ne pas aller voir. Faut pas les encourager à faire des films aussi pourris. Jamais.

Mais je ne passe pas mon temps à aller voir des films daubés (quoique..)(en réalité j'ai pas été transcendée par des masses de films depuis qu'on a pris l'abonnement en février.. je crois qu'à part Room et 10 Cloverfield Lane (vous notez? deux films sur l'enfermement.. on revient à cette idée de porte cauchemardesque), je n'ai rien vu de très notable..) donc, ne passant pas ma vie dans les salles obscures, j'ai occupé l'essentiel de mon temps libre à trois choses ces dernières semaines:

  • Nettoyer des centaines de photos, en vu de future semaine de vacances de scrap. J'avais un gros trou entre début 2012 et fin 2013.. j'ai donc entrepris de trier, classer et nettoyer tout un tas de photos, plus les photos de début 2016. Et dans la foulée on va faire un album photo (pas scrap) du chantier de la maison. De plus, en scrap, certaines photos ne valent pas d'être tirées en grand, alors parfois j'en fais tenir deux voire quatre sur un 10x15. J'en tire plus comme ça. Donc de 1299 photos, j'en ai fait 894. Quand même!
  • J'occupe mon temps à regarder la série Gotham. J'adore cette série. Elle commence juste après le meurtre des Wayne, Bruce est encore très jeune.. style 13/14 ans. Et on voit Alfred s'occuper de lui, pendant que Jim Gordon est simple flic, que Catwoman est une jeune gamine des rues, et que Gotham est rongée par la corruption et les gangsters. Le climat est magnifique, la ville est haute, salle, sombre, lugubre, un brin gothique, décadente. Certaines demeures sont hallucinantes. La modernité est mélangée aux années 50, et ça donne un rendu très beau. Les hommes sont coiffés et habillés comme dans les années 50 mais ils ont des armes modernes, et des portables. Les voitures sont sensationnelles. On a des modèles des années 60 qui collent hyper bien aux propriétaires.. je n'ai jamais vu un casting voiture/personnage aussi soigné. Le pingouin, Nigma, Alfred, Gordon, Bruce sont des personnages fabuleux!

    gotham1

  • Et enfin je lis, je dévore "le Journal Intime de Georgia Nicolson". J'avais les 5 premiers depuis longtemps. Et je me suis mis à les relire, et j'ai dévoré ça si vite que j'ai cherché les 5 autres sur le net. C'est le journal fictif d'une adolescente anglaise, et l'adolescence est tellement bien vue avec ses complications diverses que ça me fait du bien de me remémorer comment ça se passe vu qu'on va bientôt tomber dans les affres de la crise de Souriceau. En plus c'est tellement bien écrit que je suis morte de rire.

Posté par Lowine à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 19 mai

Derniers Cinés

Ah! J'ai pris du retard sur le blog.. Ces derniers temps je me suis laissée déborder, mais je vous raconterai pourquoi une autre fois. Ahahahaha!! 

*non je ne suis pas enceinte*

Nous sommes allés au ciné, pour le meilleur et pour le pire.
Dans le désordre, commençons par le pire.

Criminal_2016_poster

Criminal, le dernier Kevin Costner, qui a pour seul intérêt à la rigueur de nous montrer un Kévin qui vieillit plutôt bien. Le film est complètement nase. Un agent secret meurt avec une information capitale parce qu'il tombe dans un piège comme un gros nul et qu'il a eu 2 au stage de survie. Heureusement les gentils récupèrent son corps et demandent à un scientifique de tester son projet sur un être humain, à savoir de transférer les souvenirs d'un mort à un vivant. Et comme de bien entendu, le seul mec qu'ils ont sous la main est un dangereux sociopathe, enchaîné depuis des années dans une prison. Évidemment il leur échappe après l'implantation des souvenirs, et comme ils ont choisi un gros taré, il est ingérable.

On a pourtant un bon casting, Costner donc, Gary Oldman, Tommy Lee Jones, Gal Gadot..

**Méga spoil, je vous raconte la fin pour une fois**
Comme on lui a implanté des souvenirs d'un gentil, il devient gentil. Voilà, c'est dire la naseté du film.

 

livre0

Le Livre de la Jungle
J'avais moyennement envie de le voir. Au bout d'un moment j'en avais marre de tous ces animaux qui meurent. Souris des Champs m'a proposé de partir en cours de film. J'ai dit "non, j'attends Baloo", et au final j'ai adoré. J'ai trouvé ça très beau, l'enfant joue super bien, les effets spéciaux sont bluffants, les passages drôles sont chouettes, les scènes avec les éléphants sont très belles.. Paradoxalement, moi qui n'aime pas les films d'animaux parce que je trouve ça trop triste, je n'ai pas été très émue dans celui-ci et n'ai pas versé une larme. Donc un très joli film, mais pas très touchant. J'ai trouvé génial de mettre la voix française de Iron Man pour Baghera, nous qui croyions que c'était une fille (ben oui, Baghera ça sonne fille, en plus on dit "une" panthère noire.. on sait tous que la grenouille c'est la femme du crapaud, et ben la panthère noire c'est la femme du léopard. Et oui.. alors une voix de garçon ça rappelle que non, la panthère noire c'est un monsieur. Qui a une voix ultra classe.) Baloo fait pas très net.. un peu négligé sur les bords. Le roi Louis est absolument incroyable! La version de Kaa est pas mal aussi, Shere Khan.. bref, j'ai beaucoup aimé, et ça a le mérite d'être assez léger pour ne pas verser de larme.
J'ai préféré la fin du film à la fin du dessin animé.

room

Room
Raté au ciné des grandes villes.. vu avec ma cousine au cinéma itinérant du coin. Je l'ai traînée là-bas sans rien lui dire sur le film, sans qu'elle voit une seule image. Quelle veinarde. Si vous ne l'avez pas vu, voyez-le sans vous renseigner de rien.
J'étranglerais moi-même le bande-annonceur pour le travail qu'il a fait et qu'on lui a laissé faire.
Je ne conçois pas qu'avec un scénario pareil on spoile tout le film dans la bande annonce.
Il s'agit d'un film extrêmement dramatique, traité avec une douceur et une légèreté hallucinantes, avec même souvent des pointes de poésie et de magie, dans un contexte pourtant propice à tout sauf à sourire.
C'est marquant, poignant, traité avec une douceur et une intelligence rares, magnifiquement joué. Probablement le meilleur film de l'année que je verrais. Du genre à ne jamais vous quitter.

Posté par Lowine à 21:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 28 avril

Vade retro Ikéa

ikea_vw

L'autre soir je suis tombée sur Focus, sur D8, spécial Ikéa.

Il y a des années, j'étais dans le bus, et je suis passée devant une maison de la presse qui affichait la une d'un de ses magazines "La Secte Ikéa". Je n'ai pas eu le temps de voir quel magazine titrait ça. J'ai fait plusieurs maisons de la presse et n'ai jamais trouvé l'article. J'étais hyper intriguée.
Moi j'adore Ikéa. J'ai meublé tous mes apparts là-bas depuis 13 ans(ouh la vieille), même la caravane. Je suis une fan inconditionnelle. On m'a fait le plus super des compliments l'autre jour que j'y étais.. on m'a demandé "vous travaillez ici?". J'étais pourtant bien habillée, pas en bleu et jaune, mais j'étais tellement à l'aise là-bas qu'on aurait dit que j'étais chez moi.
Je transforme ça en religion (la mecque, pèlerinage chez Ikéa).. d'où intérêt pour la secte. Où est-ce qu'on signe?

Vous avez remarqué qu'on dit je vais à Carrefour, à Darty, à la Fnac et je vais Chez Ikéa?
Je dois m'y rendre une fois par trimestre et comme n'importe quel humain normal je n'ai réussi qu'une seule fois l'exploit de ne rien acheter.
Ils ont de super solutions pour optimiser l'intérieur. C'est intelligent, la plupart du temps joli, et pas cher.

Oui je ne suis pas du tout objective, tout comme les gens qui ont fait le reportage. Déjà ils étaient choqués qu'on puisse être vendeur et être poussé à vendre. D'où "vendeur". On chronomètre les vendeurs. Oui, ben à Disney Store Part dieu, il y a déjà 15 ans, pareil. 20 secondes pour une tasse, 2 minutes pour un pull. On avait même des challenges quotidiens individuels.. 60 housses de portable dans la journée. Il fallait faire acheter au moins trois articles aux clients.. bref, j'en aurais à dire sur la méthode de Mickey. Il n'y a pas QUE Ikéa. Après je ne dis pas que c'est agréable comme façon de travailler.

J'ai trouvé très intéressant le cheminement qui a amené Mr Ikéa au catalogue, au meuble en kit. C'était hyper chouette de voir que ses concurrents voulant se débarrasser de lui ont créé l'étincelle qui a rendu Ikéa unique. Ah les nuls, Mr Ikéa s'en est sorti brillamment et à chaque fois a fait d'un obstacle une idée neuve.

J'ai trouvé très intrigant ce petit livre pour les vendeurs, où les articles sont repérés comme des cartes de jeu, comme si c'était un poker, avec des cartes fortes. Mais quand on nous explique que ce livre oriente sur les meilleures ventes qui se font sur les articles qui margent le plus, j'ai envie de dire "bienvenue dans la réalité, je te fais visiter mon [supermarché]* toi, visiteur du pays des bisounours?" 
* remplir avec n'importe quel commerce.
C'est quoi le pourcentage de marge sur un café dans un bar?? Entre 60 et 90%.

Après ils ont voulu faire fort, et sont allés dans l'épicerie fréquentée par Mr Ikéa qui n'est plus tout jeune et qui essaie de préserver sa tranquillité. Alors n'ayant rien à se mettre sous la dent puisque le monsieur est rusé et ne s'est pas montré, les journalistes ont demandé à la gentille vendeuse ce qu'achetait le monsieur légendaire et on a vu le muesli qu'achète Mr Ikéa pour son petit-déjeuner. Ils sont forts ces journalistes!

Ils n'ont investigué que dans le rayon cuisiniste, et photos du catalogue; rien dans tous les autres pôles de la société. J'aurais aimé voir les designers, les vendeurs lambda, le restaurant, les avantages employés, la réserve. Ils sont passés très vite sur le fait qu'Ikéa embauche énormément de monde, pour l'accuser de tas de choses qui sont parfaitement normales quand tu as un empire dans la vente. Rendez-vous compte, ils utilisent des décors pour le catalogue! On voit le même escalier dans deux catalogues différents. Ah bon? Ils ne font pas construire 87 maisons différentes pour le catalogue? Ils utilisent des décors?? Ils sortent d'où ces journalistes?

Ils ont parlé de la circulation dans le magasin qui te perd, et qui t'oblige à passer devant tous les articles, histoire que tu y restes deux heures. Il faut se servir des passages secrets les gars. Alors j'ai appris qu'ils étaient surtout faits pour les employés, afin qu'ils aillent plus vite dans le magasin. Mais quand t'es pas trop débile c'est facile, et la dernière fois avec Souriceau on a passé un quart d'heure à Ikéa, de l'entrée au passage en caisse, et j'ai trouvé tout ce que je voulais.
Mais dans le reportage c'était drôle parce qu'au milieu du magasin ils demandaient aux clients où ils étaient garés et c'est vrai qu'on est totalement largués dedans.

Bref, ils ne sont absolument pas objectifs, ça tombe bien moi non plus. J'ai aimé Ikéa sur facebook juste après le reportage. Me demande pourquoi je ne l'avais pas fait avant.
Je suis sûre qu'avec exactement les mêmes images, je vous fait un reportage hyper optimiste juste en refaisant la narration. Pour ceux qui veulent voir comment on peut prononcer le mot "assiette" avec une hargne accusatrice, voici le lien pour le replay, tant qu'il est dispo.

Posté par Lowine à 08:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 27 avril

Le travail c'est la santé

Coucou les amis.

Des nouvelles d'ici.
Je pète un câble au boulot. Il y a une semaine je fêtais ma première année au supermarché. Ça a fini en larmes, envie de tout plaquer, fâchée avec quelqu'un que j'aime bien. Au moins ne sommes nous pas restés fâchés, mais la situation est désastreuse. J'ai vécu ça à l'usine, un chef d'atelier qui ne fout rien, et toi derrière qui supervise son travail pour la moitié de son salaire.. ça m'a bousillé la vie et a eu en partie raison de mon précédent couple. Là ça recommence, mais à une échelle beaucoup plus grande. Ce n'est pas une usine de 5 employés, c'est un magasin de 90 employés, qui brasse des centaines de clients, qui stroboscopise les catalogues de promos qu'il faut constamment réceptionner, vider les rayons précédents, ranger, mettre en rayon, étiqueter, réassortir, réserver, ranger, et ressortir de la marchandise, pousser les murs, trouver des combines pour tout placer, pour que les gens trouvent les produits, pour garder encore un peu les invendus d'avant pour ne pas qu'ils fassent des petits en réserve.. et puis on stocke les invendus, on stocke, on stocke.. c'était à flux tendu, on est en permanence sur deux promos en même temps, et là, pour l'été tout s'est emballé.. on a dû recevoir au moins 3 camions de marchandise rien que pour mon secteur. Un camion c'est 33 palettes. Donc on a une centaine de palettes à caser. Or la réserve est petite, alors on prend toute la place et les autres secteurs doivent recevoir leur marchandise aussi. En plus les chefs commandent des produits "hors tract", donc hors promo.. ceux que les gens ne cherchent pas quand ils viennent chez nous.. et tu crois que ça serait des petits trucs? J'ai 3 salons de jardin qui prennent 50 m², et des pots géants, pas de fleur, mais d'arbre, qui coûtent entre 180 et 450€. Donc je ne vais pas les vendre de suite, de suite. C'est fait pour planter des arbres.. des arbres en pot.. des fois que t'aies envie de le bouger quand il est plein et que ça fait 2 tonnes. Et puis ton arbre il est à 1 m de haut. C'est totalement con.
Dieu merci les nôtres ne sont pas si grands:

15image-insolite07

Ahaha je suis emmerdée pour arroser.
Heureusement que j'ai pas planté un cerisier,
j'aurais eu l'air con pour ramasser les fruits uhuhuh.

Source de l'image intelligente

De plus notre réserve est à moitié en plein air, donc pluie, donc marchandise foutue. J'ai essayé de bâcher, mais déjà ça ne préoccupe que moi de protéger les produits.. j'ai passé des heures entières ces dernières semaines à bâcher, en escaladant toutes les pyramides de palettes, de cartons je rappelle, au travers desquels on peut passer, accessoirement. En plus il faut attacher les bâches.. non parce qu'il y en a qui bâchent, et qui lancent des bouteilles d'Oasis dessus "pour que ça tienne". Ahahaha ici pluie va avec Mistral. Et même mes bâches, avec des oeillets en métal, attachées avec 5 noeuds à des armatures en métal ne tiennent pas; alors des bouteilles d'oasis :D C'est du délire.

bache1

bache2

Je sature totalement, je ne suis plus à ce que je fais à la maison. (maison qui est en travaux histoire de bien vivre dans le foutoir et les solutions provisoires de tous les côtés). Avec Souris des Champs on est constamment fatigués, c'est rare qu'on regarde un film ensemble le soir (alors que pour moi c'est un des piliers du couple). Même un épisode de série c'est dur. Je me suis endormie devant Captain America la semaine dernière. Et puis je suis de plus en plus intransigeante sur la propreté à la maison. Dès qu'ils me laissent traîner un grain de café, une miette de pain je disjoncte. Je m'écouterais, je bannirais le pain! Là!

Bref, j'ai des vacances en juin, après 14 mois de travail non-stop. Je me languis. Et j'espère que l'organisation va être mieux fichue au travail parce que je ne sacrifie pas ma santé physique ET mentale pour un boulot pareil. Mon bilan après un an de travail c'est que théoriquement le travail me plairait, et qu'en réalité c'est juste en train de me rendre folle.

Et en plus, par dessus le marché il faut que je fasse des heures de conduite, que déjà j'ai pas envie de faire, qu'il faut que je me force à faire par-dessus la fatigue ambiante, et avec le super avantage que wouhou!! je pourrai aller travailler toute seule après! Trooop bien!

C'était Souris des Villes, qui en a marre de cumuler les tâches parce qu'elle travaille avec des feignants.

Heureusement, des fois, on a des petites lueurs de bonheur en réserve:

chaton1

Posté par Lowine à 16:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,