Citrouille & Bidouilles

mercredi 22 février

A cure for life

cure

Attention Spoilers
Nous sommes allés au ciné alors que rien ne nous disait. Par dépit j'ai tapé dans celui qui avait les meilleures notes sur allociné. En plus c'était réalisé par le papa de Pirate des Caraïbes et de Lone Ranger. Un bon réalisateur. J'ai lu vite fait pour avoir un peu la surprise, et je savais juste que c'était une enquête façon thriller dans le milieu médical.

Le film commence avec la crise cardiaque d'un cadre et l'action prend suite dans des buildings vitrés, à New York, avec la lecture d'une lettre du Pdg, manifestement délirant, en cure dans un centre de soins en Suisse. On y envoie le petit jeune aux dents longues, ramener le vieux fou, pour achever une fructueuse fusion.

Et là le film change totalement d'aspect. On a un très beau plan avec un train, et le reflet sur ses vitres. On aura beaucoup de plans à reflets dans le film. À chaque fois très beaux et contemplatif, renversant la réalité. Ce train est sur un pont étroit et rentre dans un tunnel. Ce sera la dernière fois que le jeune pourra utiliser son portable. Ensuite il est pris en charge par un chauffeur dans une voiture assez classe, qui va traverser un village limite moyenâgeux, et gravir une colline sur laquelle trône un superbe château. Et quand la voiture tourne sur les coursives, et passe sous les tours, le film prend un caractère magique. On dirait que la neige tombe, on est complètement déphasés par rapport aux buildings de deux minutes avant. Enfin elle s'arrête dans un endroit paisible et ensoleillé et ce qu'on prenait pour des flocons sont des pollens qui volettent tranquillement.

Malheureusement pour petit jeune, on est dans un film de Vampire façon Shutter Island. Pas des vampires comme on connaît. Mais le ton est là. Sans trop en dévoiler, le film est plutôt prenant, bien que très dérangeant. Déjà, pardon, mais par la laideur des acteurs.. à part un docteur, 3 adolescentes et Lucius Malefoy. Mais ils sont tous très laids, et filmés de trop près. Le film est dérangeant par sa longueur excessive, mais qui cependant contribue à nous enfermer nous aussi. On aimerait partir, mais on veut savoir. Un peu comme le héros. Un critique ciné a dit que le film "dévitalise par sa longueur". C'est exactement ça.. on est pris dans une sorte de torpeur où la curiosité est grignotée par l'ennui et au final, on veut savoir mais pas trop.. on veut que ça finisse. Je trouve ça très intelligent.

cure3

L'héroïne est très gothique, bien que blonde, en robe de princesse et gracieuse.. elle est éthérée et dérangeante bien que douce, sans être jolie. Comparée aux gothiques du village, on a comme une authenticité tandis que les villageois sont "déguisés" comme le sont les gothiques aujourd'hui.. une façade alors que l'héroïne est vraiment un personnage gothique. Comme l'est ce château pourtant pas si ancien, mais traînant une série de drames qui empoisonnent l'atmosphère. Et même cet homme à tout faire qui est clairement le "Igor" du château. En fait on est presque dans le Bal des Vampires, au 21eme siècle.

J'ai beaucoup aimé la scène de la cuve, qui appelle de vraies terreurs que tout le monde peut avoir (moi en tous cas.. l'enfermement et l'eau quelle horreur!). Et celle des bains tout carrelés, labyrinthiques. On se serait cru dans les catacombes de Paris. Ensuite le héros est un peu lent à la détente et met une éternité à faire des choses simples que j'aurais faites bien avant. Ce qui contribue à la longueur frustrante du film. D'habitude je suis facile à berner, mais là j'ai deviné les tenants et les aboutissants plutôt vite. C'est un peu grossier.

Pour conclure, nous n'avons pas aimé le film, mais je lui reconnais malgré tout beaucoup de qualités. Il est très esthétique, fascinant, dérangeant. La musique est très belle, le décor somptueux. Les choses suggérées sont très fortes. Les choses montrées sont juste dégueues. Et je trouve le parti pris bien travaillé. Après ça touche à LE sujet qui ne me plaît pas, d'oùclassement dans les films que je n'aime pas.

Posté par Lowine à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 14 février

Break my heart

Récemment j'ai longtemps tardé avant de publier un article sur des sorties ciné, à cause d'une voiture vue dans Blood Father que j'aimais beaucoup et que je ne trouvais pas, alors que j'avais envie d'en parler sur le blog. Je sais que parmi mes 4 lecteurs, tout le monde s'en tamponne des voitures, mais pas moi. Grâce à un site génial, qui me sert souvent, mais pour lequel ça prend du temps de toutes les identifier, on peut retrouver les voitures vues dans un film.

Le site c'est Internet Movie Car Database.

Et la voiture c'était celle-ci:

chevroletcaprice
                                           ♥♥♥

Posté par Lowine à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 13 février

Moisson de films

Parlons un peu de films. Je n'en ai pas vu tant que ça, mais certains valent vraiment le détour et vont aller droit sur ma liste au père Noël. Comme je les ai vus il y a un petit bout de temps, je ne peux malheureusement pas en parler en détail, mais juste vous dire le sentiment qui m'est resté. Ça me manque de ne pas faire de critique détaillée comme avant, et je vais essayer de faire ça mieux à l'avenir. En attendant, voici les visionnages des deux derniers mois.

sully

Sully
Un Tom Hanks.. ai-je déjà été déçue par Tom Hanks? Je ne crois pas. Une valeur sûre donc. Je n'ai pas vu assez de films réalisés par Clint Eastwood, mais il semble que ça soit un bon indicateur aussi.
L'histoire d'un pilote qui a dû poser son avion de ligne sur un fleuve, qui a sauvé des vies, et qui a ensuite été traité presque comme un criminel pour avoir choisi une solution aussi dangereuse. La construction du film n'est pas linéaire et l'accent est mis sur l'intensité du procès, sans pour autant nous priver de la catastrophe aérienne. Il s'agit d'un évènement réel dont je n'ai jamais entendu parler. 

Fantastic_Beasts

Les Animaux Fantastiques

Je suis très heureuse que l'univers Potter continue. J'ai lu la fameuse pièce de théâtre, L'Enfant Maudit, que j'ai pu avoir le jour de sa sortie. En plus c'était un client du supermarché où je travaillais qui m'a indirectement payé le livre, car le cher monsieur avait égaré ses papiers et 150€ et m'a donné 20€ pour me remercier de les lui avoir rendus (après s'être un peu fait forcer la main par une collègue j'avoue). J'ai donc pu m'acheter le précieux livre. J'ai bien aimé, contrairement à beaucoup de monde. Après avoir lu les critiques, je suis tout à fait d'accord avec tout ce qui peut être reproché à ce livre. C'est sûr qu'il ne figure pas dans les officiels, mais plutôt dans les goodies. Ça ressemble à une grosse fan-fiction, mais tant pis. Je prends. J'aimerais beaucoup voir cette pièce, ne serait-ce que pour voir comment ils ont fait les effets spéciaux. C'est très ambitieux tout ça.
Les Animaux Fantastiques apporte une nouvelle dimension à l'univers Potter. D'un côté je suis un peu frustrée parce que nous ne l'avons pas eu en livre, pas eu cette immersion propre aux 7 Potter. Pas cette exclusivité comparé à tout ceux qui n'avaient pas lu les livres et qui se sont basés uniquement sur les films, à savoir sur 10% du contenu. Les pauvres. Tant pis pour eux. Mais J.K. Rowling a écrit l'histoire POUR le cinéma et ça change tout. La patte est là, le mystère est présent, la subtilité est fine, les personnages ne sont pas caricaturaux ni attendus, les petits détails magiques sont vus par les profanes, et les oublis des précédentes adaptations commencent à être rattrapés. Les moldus qui avaient à peine entrevu la légilimancie dans les films, qui ne connaissaient pas le nifleur, qui n'avait jamais entendu parler de Botruc. Voilà chose réparée. Et j'espère que la saga qui va s'étirer sur 5 films permettra aux créatures, sortilèges, et composantes de l'univers magique d'être vus sur grand écran par tous.
On suit Norbert Dragonneau, que les lecteurs connaissent déjà, (encore plus ceux qui ont la chance d'avoir acheté le petit livre que Rowling a sorti pour une oeuvre caritative il y a des années - et qui se vend à prix d'or aujourd'hui.. c'est comme pour les Lego, les gens abusent un max), à New York, une fois n'est pas coutume. L'acteur est assez déroutant par son aspect, mais il devient attachant. Il se lie avec un moldu et deux sorcières, et les quatre personnages sont très sympathiques. Ma préférence va quand même à Queenie et à Jacob.

fantastic

alisonSudol2

Les costumes, les décors, les effets spéciaux.. tout est magnifique. J.K. Rowling maîtrise ce dont je soupçonne les auteurs anglais d'être les meilleurs, cet art du cocooning, et cette façon de créer un intérieur douillet et chaleureux, sans qu'il soit parfait loin de là. Béatrix Potter, et Tolkien m'ont déjà fait rêver avec leur façon d'aborder le goûter ou tout autre pause gourmande. Une amie m'a fait découvrir les Souris du Buisson aux Mûres, et c'est toujours pareil. Garde-manger, salle à manger, pique-nique goûter.. quand Jacob est calé dans son lit avec son chocolat et un bouquin, c'est le bonheur.

jacob

rogueone

Vu Rogue One aussi, bien entendu. J'ai trouvé ça top, même si j'ai eu beaucoup de mal avec l'héroïne et encore plus avec le héros (qui joue un connard dans Blood Father). Le robot K2 SO a, par contre, retenu toute mon attention. Je n'ai pas compris le problème respiratoire de Samuel L. Jackson, qui rappelle trop Vador. Pourquoi la première image qu'on a de Vador, c'est dans son bain. Oui je sais qu'il n'est pas vraiment dans son bain (encore heureux), mais c'est pas trop la classe de le surprendre comme ça. Heureusement qu'il éclate tout le monde à un moment donné.. Non parce que j'en ai marre qu'on utilise Vador pour tout et n'importe quoi sur le net et dans la vie. C'est quand même un gros méchant, et là où on avait l'habitude de le voir en duel, et souvent des duels inégaux, là ça fait du bien de le voir avoiner.
Mais j'ai fait une bêtise, j'ai lu l'article chez Odieux Connard. Et Force est d'avouer qu'il a raison. Il voit toutes les failles, et ne laisse rien passer, et un film passé par lui ne tient absolument plus la route. Et c'est plutôt fendard, et jouissif, (surtout quand il descend un film que je n'ai pas aimé, fou rire non-stop). Malgré tout ça reste du bon spectacle et comparé au Réveil de la Force, j'ai largement préféré Rogue One.

rogueone2

carnage

J'avais raté un film il y a longtemps de cela. Arte a eu la bonne idée de le diffuser. C'est rare que je dise ça. Merci Arte. Carnage de Roman Polanski. L'adaptation de la pièce en huis clos sur deux couples de parents qui se confrontent suite à la bagarre entre leurs enfants. Le film est fabuleux, Christoph Waltz est sensationnel comme d'habitude. Les parents font bonne figure, au départ tout du moins, et le ton monte. Les jeux de langage sont très subtils et la précision des termes employés très juste. C'est super d'avoir travaillé ça aussi finement, ou un mot plutôt qu'un autre va sous entendre que.. insinuer l'air de rien. Les alliances se font et se défont, surprenantes parfois. C'est très bien fait. Prenant.

Plutôt court, mais à voir. En plus super casting, Kate Winslet, Jodie Foster, Christoph Waltz. Désolé monsieur le quatrième, je vous connais moins. 

Premier_Contact

Dans le genre film sur le langage, Premier Contact. À voir absolument en VO. Un film subtil et étonnant, avec Amy Adams, une actrice que j'adore. Je n'en dis rien, il faut le voir en ignorant tout. Je crois que ça va être mon film préféré 2017.

   

 

passengers

Passengers. Forcément décevant quand on a vu Premier Contact, bien que le sujet n'ait rien à voir, mais niveau Science Fiction ça ne joue pas dans la même catégorie. Je souffre aussi d'un énorme préjugé vis à vis de Chris Pratt malheureusement.. on m'a mal connu en me vendant Jurassic World: j'en garde une rancoeur sans fond. Ça ne me fait donc pas plaisir de croiser la route de Pratt (bien que je l'aie un peu apprécié dans Les 7 Mercenaires, dont j'ai oublié de vous parler manifestement). Jennifer Lawrence est quand à elle parfaite, et le film soulève des questions intéressantes, et une situation des plus angoissantes. On passe un bon moment, mais il ne fait pas partie de mes préférés.

SPOIL: la phrase sur l'affiche "ils ne se sont pas réveillés par hasard" sous-entend quelque chose d'à moitié vrai -certes, mais j'ai attendu une super révélation tout le film et me suis sentie roulée.. c'est un peu l'arnaque cette phrase. 

fargo

Acheté Fargo récemment, d'occase. Un film que j'avais vu il y a presque 20 ans et dont j'avais peu de souvenirs. Comme quoi j'avais connu Peter Stormare avant Prison Break et je ne le savais même pas. J'aime beaucoup cet acteur. Le film est dépouillé et incroyablement prenant. On a adoré. C'est bien construit, simple et dérangeant. Dur et un peu drôle.. mais on s'en veut de rire. C'est affreux.
On a eu la bonne idée de se renseigner à la fin, et ça vaut le coup de voir les secrets sur Allociné après le visionnage.
Une série est tirée du film. Ça m'intéresse!

fargo-serie

 ♥ si toutes les voitures sont dans le même style

lalaland

Vu La La Land. Un duo Gosling-Stone, comme dans Crazy Stupid Love. Vu le casting pressenti: Emma Watson et Miles Teller. Je ne le connais pas, mais sa tête ne me revient pas. Je trouve ça très bien que ça soit Ryan Gosling au final, ça rend le film plus adulte, l'autre faisait franchement gamin, limite American Pie... Si ça n'avait été que des gamins, j'aurais fui. Eu la chance de le voir en VO. Souris des Champs, forcément, n'a pas été fan. C'est long en plus. Le film est très beau. On a du mal à le situer.. cette jeune fille serveuse qui aspire à être actrice. Elle travaille dans un café dans les studios de Hollywood, entourée de décors. Lui, pianiste, fan d'un jazz qu'il voit disparaître, contraint de faire de la musique de fond. Ils se rencontrent et ne s'aiment pas. Les piques fusent, c'est drôle. Puis ils dansent et chantent dans des séquences très longues et incroyablement bien réglées. Il a presque réussi à me faire aimer ce jazz où on dirait qu'on joue n'importe quoi.. elle, toujours dans des petites robes colorées, comme une étudiante des années 50. Cette voiture hors d'âge qu'il conduit comme un maboule. Il a l'air de représenter un passé artistique, puriste du jazz qui va se vendre à la pop culture, tandis qu'elle essaie de percer en auditionnant pour des rôles superficiels. Ces deux personnes qui se trouvent et s'aident à réaliser leurs projets. C'est un très joli film, romantique sans tomber dans le trop gnangnan. Il m'a donné une envie folle d'aller à Los Angeles. Ça m'a fait penser aux Disney Studios chez Mickey, et la magie du cinéma, Hollywood, l'introduction du Hollywood Tower Hotel, ces belles voitures, les décors..
J'ai détesté la fin. Même si elle est plutôt réaliste. Finalement le réalisateur nous raconte une histoire plutôt nostalgique, sur un couple actuel qui idéalise les films et la musique d'il y a plusieurs décennies.

la-la-land-1

scene

Pour rester dans les comédies musicales, on a vu Tous en Scène avec Souriceau. Un film d'animation reprenant le principe de Pop Star pour redresser un vieux théâtre mal géré et en faillite. Un très joli film, avec une bande son de fou, des morceaux dansants et modernes, comme des vieux classiques. Toutes les générations devraient trouver leur compte. Un film animalier, comme Zootopie, avec des personnages rarement représentés.. koala, escargot, lama, crocodile (les crocodiles sont trop beaux!). C'est très drôle, entraînant. L'histoire est hyper classique, mais le film fonctionne très bien.
On a un petit clin d'oeil à King Kong, mais surtout à Retour Vers le Futur.
C'est dommage, le film comprend 65 morceaux, et le CD seulement une quinzaine. Moi qui adore les bandes originales, je suis un peu déçue.
J'ai passé tout le film à bloquer sur les oreilles du Koala qui ont l'air si douces!!!

scene01

scene02

Posté par Lowine à 22:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 12 février

Des souris dans les Lego

Récemment toute la famille s'est plongée dans les Lego. Souriceau a eu des Lego Creator pour son anniversaire. Souris des Champs a eu une boîte de Lego Technic pour le sien.

P1060414

P1060420

Alors je suis allée chercher les miens parce que ça m'a donné envie de m'y mettre aussi. D'autant que je viens de prendre la carte du club, je compte bien accroître la collection.

P1060411

P1060422

J'ai demandé les notices des maisons à Souriceau pour essayer de les faire avec mes pièces. C'était marrant de chercher des solutions, puisque bien sûr je n'ai pas les bons éléments, avec mes légos Harry Potter et ceux des années 80. J'ai même trouvé deux faux lego, de la marque "tente", qui ne s'adaptent pas aux legos. J'ai obtenu un résultat rigolo:

P1060427

P1060431

 On a Mcgonagall dans son bain sur le toit..

P1060432

P1060434

 .. et Dumbledore qui mange une pizza.

Ensuite j'ai remonté la cabane hurlante de Harry Potter que j'avais eu beaucoup de mal à trouver d'occasion, vu que lego a fait absolument n'importe quoi avec la licence harry. Il s'est arrêté de faire des produits dérivés à partir du 4, et a bâclé les réalisations, je vous montre ça dans deux minutes.

J'ai aussi remonté mon dernier cadeau d'anniversaire de la part de Souris des Champs. C'est parfaitement déraisonnable, surtout quand on sait que ma liste au père Noël ne comprend que des DVD et des Bluray, parfois un livre ou deux, mais que jamais je ne demande de chose chère. Il m'a offert la caserne de pompiers de Ghostbusters ainsi que Ecto-1. En parlant d'Ecto-1 j'ai des amis qui ont eu la chance de trouver, à Hong Kong (la porte à côté donc), un kit de leds qui s'adapte sur la voiture pour faire les phares et les girophares, ça rend trop bien. Lego est bien bête parfois de ne pas faire les choses lui-même. Mais bien que je sois totalement adepte de leurs produits, je trouve ça quand même trop cher, trop court dans la durée, ce qui fait que les vendeurs d'occase pratiquent ensuite des prix aberrants; le choix des licences laisse à désirer, quand on sait qu'ils ne faisaient pas de Harry Potter mais qu'ils faisaient du Indiana Jones.. ils profitent de la mode Star Wars et du pouvoir d'achat des geeks pour faire des produits hors de prix. Ils commencent à faire des produits dérivés des parcs Disney, et si jamais ils font le Phantom Manor de Paris, je vais devoir vendre des organes pour me l'acheter. (En même temps il y a quelques années ils ont sorti une maison similaire parfaitement inabordable).

En tous cas, ayant déjà monté la caserne une fois, et l'ayant démontée en partie, je l'ai totalement défaite, trié toutes les pièces par couleur, et par épaisseur quand nécessaire, et j'ai passé la semaine à la remonter. Une semaine sans aucun tuperware de libre dans la maison.

P1060438

La caserne est totalement démentielle.

P1060449

P1060450

P1060451

P1060459

P1060460

Et c'est là qu'on peut voir la différence de qualité scandaleuse entre les deux licences. Est ce que c'est dû au prix de la boîte, à l'intérêt pour le film, à l'ancienneté des produits? Toujours est-il que maintenant que j'ai la caserne comme exemple, j'attends le meilleur de leur part.

P1060471

 devant

P1060472

 derrière

Ici on a le magasin de Honeydukes, qui fait pitié, et la cabane hurlante qui est ridicule. J'aurais préféré qu'elle s'ouvre plutôt qu'elle se tourne. L'ameublement est déplorable. En plus il y a un mécanisme que je n'ai pas pris en photo car il n'est pas intéressant: c'est une grosse boîte qu'on ne monte pas, qui permet de mettre deux bonshommes dans des compartiments différents, et de faire croire que l'un est devenu l'autre en appuyant sur un bouton. Pour la transformation du loup-garou. On a un lit escamotable et une cachette sous une table, on se demande bien pourquoi.

Quand on voit le niveau de détail dans la caserne, c'est effarant. Tous les meubles sont garnis. Il y a une servante d'atelier dans le garage, avec des outils autour, dessus et dedans. Dans le frigo il y a une pizza, du lait et du fromage. Dans les vestiaires du bas il y a l'équipement de chaque personnage. Les escaliers communiquent vraiment avec les paliers. Je suis fâchée et fan quand même.
Ils sont forts les bougres!

 

Posté par Lowine à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 09 février

Jardinage du dimanche

Il y a une semaine on a eu un très beau dimanche. Nous étions tout motivés pour s'occuper du jardin. Tous les trois. On a ratissé les feuilles, tondu, viré les pierres gênantes, planté 50 tulipes et des iris, paillé les plantes qui ne l'étaient pas, planté 3 rosiers. J'ai trouvé des coccinelles jaunes qui hibernent dans les géraniums lierre. On a mis 10 boules de nourriture pour les petits oiseaux et Souris des Champs a calé la maison où on leur met des graines et qui se cassait la figure à chaque fois qu'il y avait du vent.
On a fini la journée avec une lumière presque rouge magnifique.

P1060393

P1060399

P1060404

P1060405

P1060407

P1060409

Posté par Lowine à 08:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 08 février

Buffet d'anniversaire

C'était l'anniversaire de Souris des Champs récemment. Il avait invité ses frères à manger, et on a opté pour l'option buffet, comme une année précédente. Quand on est nombreux, je trouve ça plus pratique. De plus, même si certains ont du mal à manger froid en hiver, je trouve ça plus agréable de faire tourner le four pendant 4 heures en Janvier, plutôt qu'en Août. On manque de crudités à croquer, c'est bien dommage (maintenant je respecte presque toute la gamme "de saison"), mais on a préparé des tas de choses, et je ne suis pas tombée dans le piège de faire des choses nouvelles, au risque que ça rate. Comme l'été dernier où j'avais prévu un truc à faire le matin pour le midi, avant de voir qu'il fallait 12h de réfrigération. Là, que du connu, mais version améliorée.

P1060281

P1060283

Souris des Champs a réclamé le gâteau magique que j'avais fait il y a longtemps, avec une recette trouvée dans un magazine. Pas moyen de remettre la main sur le-dit magazine, j'ai donc pris une recette internet. Il était moins magique, probablement parce qu'après 8 ans de four électrique, on est passé à la bonne vieille gazinière des familles, moins précise, mais il l'a tout autant aimé. Moi je déteste ce gâteau, qui a la moitié de l'air d'un flan, et ça suffit pour me faire fuir. Les desserts bloblotants ça ne me plaît pas.. flan, crème brûlée, pana cota.. yerk.

P1060290

 La photo n'est pas sensas, mais j'ai réussi un bokeh!!

Posté par Lowine à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 07 février

Hiver, attaque et défense

Il y a deux semaines l'hiver s'est fait remarquer, en faisant tomber des pluies verglaçantes qui ont presque paralysé la circulation. Souris des Champs, dont le travail est de rouler, était immobilisé. Le car scolaire ne passait pas. Il y a eu des accidents partout. Je ne connaissais pas ce phénomène, mais c'était assez joli. On dirait de la grêle, sauf que la grêle tombe plutôt quand il fait chaud, tandis que là, sur sol glacé, les grêlons forment des nappes glissantes très rapidement.

P1060260

Pendant ce temps, Nounoute:

P1060263
Elle dort avec les pieds croisés.

P1060268

Posté par Lowine à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 23 janvier

Pub préférée du moment

Une fois n'est pas coutume, je vous sors une pub du cinéma.. dans le temps on avait des pubs géniales au ciné et rien qu'au ciné.. il me semble que le début des pubs qui ont fait parler d'elles, c'était pour la 106 (le fameux "tu me prêtes ta 106?"). Maintenant on se fade des pubs pas géniales, sauf quand Pathé améliore son abonnement. Il nous vend ça avec des extraits de films très bien choisis, et une super musique. (Par contre j'ai été voir le vrai clip du morceau, et je suis traumatisée).

Posté par Lowine à 17:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 22 janvier

Casse-Noisette

Je suis une inconditionnelle des téléfilms de Noël. Dont je pense n'en avoir raté aucun cette année. Pour les amateurs, il en reste sur le replay de NT1 ;). Et souvent on y voit ce genre de personnage:

nut

 

J'ai toujours trouvé ça super joli (mais sans les dents dessinées) et intrigant. Pourquoi les américains mettent-ils ce personnage partout dans leur déco à Noël? C'est quoi? Et puis dans un téléfilm j'ai eu un peu plus d'explications.. je savais que c'était un casse-noisette, d'où la mâchoire, mais je ne savais pas que ça avait un lien avec LE Casse-Noisette. Et ça tombait bien, parce qu'avec l'abonnement du cinéma, on a la chance d'accéder à des spectacles autres que des films. Et j'avais réservé ma place pour le ballet du Bolshoï Casse-noisette, dont j'aimais le thème le plus connu depuis Fantasia.

Ce que j'ignorais, c'est qu'en fait la moitié des chansons de Fantasia sont issues de ce ballet.

J'ai beaucoup aimé. On a eu une présentation faite par une Russe qui parlait très bien l'anglais et le français et qui a donné des indications sur les différents tableaux, à tout vitesse avant que ça ne commence. J'ai adoré le premier, surtout que je trépignais de voir ce fameux Roi des Souris, me demandant si c'était vraiment une souris. Et bien oui:

Pavel-Dimitrichenko-Nutcracker-Yusupov
Il était trop beau!

J'ai beaucoup aimé le personnage de Drosselmeyer aussi, qui était joué par quelqu'un de très charismatique et mystérieux. Les douze coups de minuits avec lui étaient fabuleux. Le premier acte est très beau, et je me suis régalée.

drosselmeyer

J'ai nettement moins aimé le deuxième qui, bien qu'ayant les morceaux les plus connus, m'a fait l'effet d'un vaste remplissage. L'histoire n'avançait plus, c'était plutôt décousu. Très joli et bien exécuté, mais moins magique. Des scènes qui se succèdent sans réel fil conducteur, en tous cas à mon humble avis de profane. En fait j'ai été perdue quand on m'a parlé "d'un pays des délices", déjà je trouve ça tendancieux, surtout que l'élimination des souris par le héros avait l'air un peu trop facile, on aurait dit qu'ils étaient complices, et ensuite il embarque la jeune fille dans le pays des délices ou on a des tas de danses de couples, sans réelle magie. J'ai l'esprit mal tourné, mais j'ai tendance à me méfier des gugus qui emmènent les jeunes filles innocentes batifoler au milieu de la nuit, surtout quand la présentation nous parlait de passage de l'enfance à l'adolescence. Je me suis renseignée et en réalité c'est très magique dans l'histoire et il y a des variantes encore plus féeriques.. mais ici, j'ai trouvé ça un peu long et incompréhensible. Il faut savoir le détail afin d'apprécier tous les tableaux.

En tous cas je suis ravie d'avoir vu l'histoire que j'interprète à ma façon, et dont je garde les passages que je préfère. J'ai vraiment un gros coup de coeur pour le Roi des Souris. J'ai bien envie de fabriquer mes propres Casse Noisette pour Noël prochain.

souris
Source

Posté par Lowine à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 19 janvier

Trou Noir de 3 mois

Hello les amis.

Comme bien souvent le blog a été laissé de côté: suivant les tumultes de la vie, il est alimenté ou pas. Et parfois c'est quand on a le plus de choses à raconter qu'on ne blogue pas. Ceci va faire l'objet d'un post à rallonge qui va couvrir grosso modo trois mois, pour vous montrer quelques photos.

À l'automne je suis allée en forêt avec ma cousine pour ramasser quelques branchages, afin de faire une couronne de porte pour Halloween.

P1040627

P1040632

P1040635

Sur internet ça fait des années que je vois des couronnes américaines magnifiques, en grandes brindilles concentriques. J'ai ramassé du bois sec, et après avoir fait un corps en brindilles souples, j'ai collé et ficelé des branchages secs (qui cassaient au fur et à mesure). J'ai fait rentrer un million d'insectes avec la manoeuvre.

P1040646

Noute a aidé en prenant toute la place. Une bestiole de plus sur la table.

P1040645

P1040647

Ensuite j'ai bombé de noir et accroché deux corbeaux achetés dans le meilleur magasin d'Halloween de Lyon, j'ai nommé Le Bal Masqué. (Le site est horrible mais le magasin est génial!).

P1040785

P1040941

P1040943

La porte était bien décorée, et c'est la seule chose que j'ai faite pour Halloween, le coeur n'y étant plus, et les projets contrariés par les disponibilités restreintes des uns et des autres. Par contre on a la faune adéquate par ici.

P1040917

Edito: je viens de voir que vous avais déjà parlé deux fois de cette couronne, genèse et finition, mais je vous laisse ce chapitre ici pour les photos en noir et blanc. Et puis comme c'est la seule chose que j'ai créée ces derniers temps avec la maison pain d'épices, plus bas, je fais durer.

La plupart des amis ont suivi les évènements, je n'ai pas passé les fêtes avec Souris des Champs (et je le regrette), car une occasion se présentait de retourner vivre à Lyon, ville qui me manquait par dessus tout. J'ai saisi l'occasion, quitté mon boulot pourri, pleuré beaucoup de me séparer de Souris des Champs et suis retournée, traversant moultes difficultés, vivre là où je pensais avoir une vie meilleure, en collocation avec un ancien compagnon de route.
Le déménagement me faisant rater la fête des Lumières, il ne permettait pas non plus de vivre un Noël de la façon que j'attends toute l'année. Cependant j'ai quand même eu la chance de traverser des marchés de Noël, des centres commerciaux décorés, et de profiter un peu des illuminations de la ville.

P1050386

P1050440

P1050445

P1050450

P1050457

P1050493

P1050505

P1050654

J'ai même vu la neige, la preuve avec la photo de LE FLOCON que j'ai vu.

P1050482

J'exagère à peine, j'ai vu tomber quelques giboulées de neige, mais jamais assez longues pour que j'ai le temps de faire des photos.

La décoration de l'appartement a été plutôt sommaire et j'ai été frustrée de ne pas investir plus, de ne rien créer, de ne pas fêter Noël comme il se doit, après avoir raté Halloween. De Septembre à Décembre c'est ma période de l'année préférée; cette année je l'ai complètement ratée. Même pas fait de Noël intermédiaire comme j'ai l'habitude de faire. J'espère bien me rattraper cette année.

P1050705

P1050707

P1050732

Au moins j'aurais fait une maison de pain d'épices plutôt convaincante, merci Le Meilleur Pâtissier Spécial fêtes, qui m'a inspirée.

P1050689

P1050693

Ma cousine m'a rejointe pour quelques jours, pendant lesquels nous avons sillonné la ville et pris du bon temps..

P1050524

P1050781

P1050792

P1050984

.. pendant qu'on incendiait une voiture dans la rue, déjà pas très accueillante.

P1060007

Savane a dû vivre avec un chat méchant, dont la cohabitation n'a pas été sans me rappeler quand moi-même je vivais à Guantanamo avec une ex-amie totalement lunatique. De toutes façons, la cohabitation n'allait pour personne dans cet endroit.

P1050614

L'appartement était pourtant très chouette et avait un avantage majeur, à savoir la vue depuis la salle de bain sur la quintessence de la ville: les plus hauts buildings. J'adorais cette vue.

P1050647

Mais mon amour de Lyon n'a pas fait le poids par rapport à mon amour pour Souris des Champs. Il me manquait, la maison me manquait, le jardin me manquait. La maison qu'on a dessinée et construite nous-mêmes de A à Z. Le jardin dans lequel on a décidé de toutes les variétés de fleurs, et dans lequel on expérimente les nouvelles plantations. La caravane dont toutes mes amies regrettaient la séparation. Souris des Champs et moi, c'est une alchimie incomparable. On arrive à communiquer par télépathie. On a les mêmes projets et les mêmes envies. On se passionne pour les mêmes projets créatifs pour lesquels on se soumet les plans, on modifie, on débat, on invente chacun des systèmes, on fait des croquis à gogo, on peaufine. Bien souvent quand l'un lance une idée, l'autre dit "tiens c'est marrant que tu dises ça parce que justement..."
J'ai refait mes cartons à vitesse grand V. Là où l'aller a été si compliqué, le retour, pourtant s'annonçant galère, n'ayant eu ni l'aide que j'ai cherchée, ni le camion de la taille escomptée, a été rapide et facile. Souris des champs et moi avons observé ça depuis longtemps: quand les choses doivent aller, elles vont. On a souvent eu des facilités surprenantes, et toujours pris avec philosophie les choses qui ne vont pas, car si elles ne vont pas, c'est pour une bonne raison.
Noute devait avoir envie de partir, vivant une collocation galère, car elle est rentrée d'elle-même dans la boîte de transport quand je l'ai embarquée. Et elle a profité du voyage de retour, à l'air libre.

P1060158

La nouveauté à la ferme, c'est que provisoirement, on héberge des vaches. Deux femelles, deux petits et un mâle plutôt nerveux. C'est rigolo d'avoir ça sous les fenêtres après les gratte-ciels.

P1060208

P1060248

Et la vague de froid permet de faire des photos plutôt jolies des étoiles de givre qui se forment sur les voitures.

P1060218

P1060219

P1060219B

P1060220

P1060223

Je suis rentrée il y a 5 jours et déjà nous avons mille projets d'aménagement, de voyages, de visites. Nous avons déjà commencé les plans de choses nouvelles, à inventer de nouveaux meubles, à améliorer des choses dans la maison. On a des fleurs à planter, un bureau pour lui à mettre dans la caravane pour créer ensemble, des choses à coudre, un canapé à refaire..

J'ai d'autres projets à vous montrer, mais on fera ça plus tard. Une sortie à parler plus en détail, ça viendra. Et un endroit nouveau incontournable à visiter à Lyon dont je vous avais un peu parlé, mais là je pourrais le faire mieux, ça aussi, ça viendra bientôt.

Posté par Lowine à 23:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
mardi 08 novembre

Captain Fantastic

Captain_Fantastic

Lors de mon dernier séjour à Lyon, nous sommes allés au ciné avec des amis, voir Captain Fantastic. Je n'en avais que très vaguement entendu parler, et j'étais assez curieuse de voir ça, ce principe de vivre dans les bois vu par les autres. Bien que je n'habite pas à proprement parler dans les bois, je dois dire que je me sens quand même bien coupée du monde. L'électricité est approximative, et quand il pleut elle est même miraculeuse. La télé aussi si la parabole bouge d'un millimètre. Nous sommes perdus, à la merci des chasseurs le dimanche, entourés d'animaux. Nous avons des toilettes sèches et ça dérange à peu près tous les gens civilisés que je connais, sauf mon amie qui a été scout. Petite mes parents faisaient partie du clan des babas (pas) cool.. pas de téléphone, pas de télé.. pas d'eau parfois. Et une certaine difficulté pour moi de m'intégrer avec les enfants "normaux".

Je me demandais ce que ça donnerait ce choc des cultures, avec cette famille d'habitants des bois qui doit revenir à la civilisation temporairement.

Je dois dire que je n'ai pas pleinement aimé le film, l'ayant trouvé trop parti pris pour la vie dans les bois.

L'histoire de départ c'est un papa de 6 enfants, de 5 à 18 ans en gros, qui les surentraîne à chasser, à se battre, à maraîcher, à s'instruire, à jouer de la musique, à s'exprimer. Et leur maman vient de se suicider et ils partent en bus pour l'enterrement où ils ne sont pas forcément bienvenus par la belle-famille.

Je vais spoiler, impossible d'en parler autrement. Bien entendu la mère était bipolaire et je me demande si le père n'a pas un grain aussi, à couper ainsi sa famille du monde. On essaie de justifier ça, quand il compare son plus jeune gamin aux cousins ados élevés aux jeux vidéos. Son fils de 6 ans récite et explique la constitution quand les grands cousins ne savent même pas ce que c'est et n'en ont rien à cirer. Alors on nous montre des cousins au regard sournois, qui jouent à des jeux violents, et qui ont des têtes de mauvaises graines. Mais j'ai envie de dire que la violence dans leur vie n'est que virtuelle tandis que Captain Fantastic entraîne ses enfants à chasser et à se battre! Au début ils s'entraînent à se désarmer et à gagner un combat à l'arme blanche. Chasser oui, désarmer un adversaire et le mettre en joue j'ai pas saisi le rapport.. Quand le père offre des cadeaux, ce ne sont que des armes.. genre des couteaux de rambo. Je trouve les manettes de jeux bien inoffensives. Et ensuite j'ai envie de dire que oui, à 12 ans, on n'en a rien à carrer de la constitution. On est jeune, on est encore un peu innocent, et la politique et le monde des adultes ça ne doit pas interférer avec l'enfance. Je trouve ça triste ces enfants déjà politisés à 6 ans. Pourquoi pas sexualisés alors? Ah mais oui, il offre des bouquins sur la sexualité à ses plus jeunes.. au final pourquoi? Ils doivent être mûrs et adultes si jeunes pourquoi? En quoi ça en fera des gens meilleurs? En quoi seront-ils plus heureux? Rendront-ils les autres heureux? Les parents devraient garder leurs convictions profondes et préserver leurs enfants de leur influence et les laisser choisir quand ils seront grands et assez mûrs pour ça. Mais non, on préfère nous montrer une société américaine de malbouffe et de jeux vidéos. En plus il utilise ses enfants pour voler une supérette. Il critique la société de consommation superficielle, alors qu'il vend de l'artisanat pour payer son essence. Pourquoi n'a-t-il pas de cheval ce brave homme?

Évidemment les enfants se rebellent un peu parce qu'ils sentent bien qu'ils n'ont pas leur place dans ce monde. Les interactions sociales sont surréalistes et bien qu'ils soient très cultivés, ils ne savent rien sur rien. Ont-ils une opinion d'ailleurs? Ce sont les perroquets qui se font l'écho du père, mais finalement ils n'ont pas d'existence propre à part satisfaire les délires paternels. Père que je pensais délirant vers la fin, mais non, on ne va pas risquer de briser cet hallucinant parti pris en parlant de la santé mentale des gens qui se coupent comme ça de la société en entraînant leurs gosses, faisant fi de toutes les répercussions que ça pourrait avoir sur leur vie. Je m'attendais même à des comportements tendancieux avec ses filles. Voire son fils. Les américains sont quand même connus pour avoir abrité dans leurs collines les fameux hillbillies qui alimentent les films d'horreur.. ces gens qui se coupent du monde et engendrent des consanguins. D'autant que le plus grand du film est reçu dans les plus grandes écoles, ce que le père réprouve. Mais alors dans quel but a-t-il instruit son fils à ce point? La finalité de tout ça je ne l'ai pas. Je pensais qu'il voudrait le pousser à faire de la politique, pour changer les choses. Le fils part finalement faire de l'humanitaire en Afrique.. je ne comprends pas l'intérêt d'avoir appris la physique quantique dans ce cas. Il aurait mieux fait de lui faire faire médecine.. que sais-je.

566547

On a quand même notre lot de rigolades et de belles images.. notamment l'entrée dans l'église qui est très photogénique, entre le père en costard disco et les enfants tantôt enfants perdus à la Peter Pan avec les peaux de bêtes, et ses filles, belles comme des coeurs, qu'on dirait sorties d'une légende elfique avec leurs couronnes de fleurs.

fantastic

La salle a ri quelques fois, mais j'ai ri un peu moins, ayant pour ma part un membre de ma famille schizophrène qui une nuit a réveillé ses enfants et les a fait marcher en pyjama jusque dans la montagne, les couvertures sur le dos pour brûler son argent et cracher sur la société. Tout ceci se termina à la DDASS et chez les fous, c'était il y a plus de 20 ans, et sur les deux enfants, l'une a suivi les traces parentales. Les délires des adultes ont des répercussions dramatiques sur l'évolution des enfants.

J'aurais plus aimé ce film s'il avait été moins parti pris. On n'est pas forcément une tronche en géopolitique quand on étudie dans la forêt, de la même façon qu'on n'est pas forcément un abruti congénital quand on joue aux jeux vidéos. Tout ça, ça s'appelle les préjugés, et justement ce film tente de nous ouvrir l'esprit en se servant de clichés caricaturaux. Comme celui qui passe dans le film comme quoi en France les enfants seraient habitués à boire du vin. Ben voyons. Il aurait pu être mieux fait dans le fond, alors que dans la forme il n'y a rien à dire. Il est très bien joué, et certaines scènes ne sont pas sans rappeler Little Miss Sunshine, qui critiquait aussi des pans de la société américaine sans essayer de nous vendre une utopie, bien au contraire, on avait la famille la plus bordélique possible. Et ça fonctionnait.

Posté par Lowine à 06:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
lundi 07 novembre

C'est l'automne

P1050273

P1050277

P1050279

Posté par Lowine à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 06 novembre

Voyages à Lyon

Ces derniers temps je suis montée à ♥Lyon♥ plusieurs fois. Je n'ai pas pu voir tous mes amis, ni pu faire tout ce que je voulais. Les week ends sont trop courts.

Cependant j'ai quand même des photos à vous montrer.

uniformes

Lors du premier séjour j'ai pu faire l'expo de la Sucrière sur les uniformes militaires. Je déplore les installations dans les pyramides en verre qui font des tas de reflets, mais c'était sympa avec des costumes très bien travaillés. L'expo photo de la fin par contre a fait débat parce qu'elle n'avait ni queue ni tête, que les photos sont vilaines, qu'on aimerait en savoir plus sur certaines images. Bref, ça n'apportait rien.

 

P1040814

P1040817

P1040830

P1040831

J'ai pu manger chez Razowski qui me faisait de l'oeil ^^ depuis l'ouverture de Confluences.

jeu de mot "de l'oeil" + Bob Razowski:

bob
On a les références qu'on a. Personnellement je suis fan de Bob Razowski.)

Malgré le fait que j'aie cessé de manger de la viande depuis mars, je fais des exceptions de temps en temps, à peu près une fois par mois. C'était une de ces fois, et c'était délicieux. L'accueil est très chouette en plus.

P1040869

J'ai aussi goûté le café gourmand light du Paradis du Fruit. Leur yaourt est une tuerie. La fin d'après-midi sur Confluences aussi.

P1040856

P1040865

L'amie chez qui je dormais avait acheté une brioche aux pralines pour le petit dej. Je ne connaissais pas, mais c'est super bon. Et ça se marie hyper bien avec la Ricoré.

P1040872

Et puis je ne me lasse pas des buildings.

P1040874

La seconde fois est arrivée très vite, et cette fois le séjour a commencé par une escape room. C'était très chouette, à refaire maintenant que j'ai saisi toute la perfidie du truc ^^. Faut vraiment fouiller partout! Ma seule contribution a été de déloger un tiroir qu'on n'aurait pas dû pouvoir ouvrir si facilement.

P1040946

P1040947

Ensuite nous avons encore mangé des burgers. Mais maintenant que la gastronomie s'est approprié le plat, il faut dire qu'on se régale. J'aime le mot "bistronomie" d'ailleurs. En plus le sandwich c'est mon plat préféré, j'adore préparer les pique-niques, alors je ne vais pas me priver d'en manger. C'était chez Les Frangins, c'était hyper bon. Ils sont même un peu trop généreux sur les frites.

P1040956

Ensuite crapahutage de la colline de Fourvière. Afin, surtout, de trouver le jardin des curiosités et son panorama. Qu'on a réussi à localiser. Le jardin est microscopique mais effectivement, pour la vue, j'y planterais bien ma maison.

P1050003

Un tour à Fourvière, qui était pleine de monde. Week end de 4 jours oblige. Pour aller voir les hypogriffes. Oui je sais, ce sont des griffons, mais je préfère penser que Dumbledore n'est pas loin.

P1040971

P1040975

P1040976

P1040980

P1040990

P1040996

Et redescente par les rues. On est passés devant une église que j'avais déjà vue il y a longtemps et que je trouve flippante. Je n'y suis pas rentrée, on y célébrait un mariage. Cette balade aura été sous le signe de la voiture. Ma préférée, une 4L du 4L Trophy, la devanture d'un garage et la traction de l'église.

P1040958

P1040992

P1040997

P1050002

Et bien entendu, des photos diverses et variées, du panorama et de MA ville.

P1040966

panorama

P1040963

P1050008

P1040960

Et le soir, un passage rapide au Parc de la tête d'or, juste avant que la nuit ne tombe. J'aurais dû y aller une heure plus tôt pour faire des photos d'automne. Pas croisé un seul écureuil, alors que c'était le but de la balade.

P1050022

P1050025

P1050028

miniworld

La fois d'avant où j'étais montée, j'avais eu la chance de lire dans le journal qu'il existait un parc de miniatures qui accueillait temporairement une expo Lego. Profitant d'être sur place, allons-y.
Bon ça n'a pas été de la tarte parce qu'ils ont beaucoup communiqué, dans le métro notamment, que c'était un week-end de 4 jours en plus des vacances scolaires, c'était NOIR DE MONDE. Première tentative abandonnée, seconde tentative, en y allant tôt: une heure d'attente.
L'expo Lego est super, bien que pas très grande. Au moins elle n'a pas attiré la foule, on y était tranquilles.

Il y avait un univers Harry Potter avec un château énorme et beaucoup de scènes des films. Ça se cantonait à Poudlard, qui offre déjà beaucoup de possibilités.. mais j'aurais adoré avoir Pré-au Lard. Sous la neige. Oui je sais, je suis exigeante.

P1050049

P1050072

P1050082

P1050095

Un univers Star Wars avec différentes scènes.

P1050033

P1050047

Un tout petit univers Seigneur des Anneaux. Du Lego Friends, City, Creator avec ses bâtiments très jolis et les changements de saison au fur et à mesure. Un château aussi, mais je ne vous le montre pas.

P1050116

P1050121

P1050130

P1050131

Et ensuite immersion dans la vraie expo Mini World. Mon pire cauchemar. Des gosses à perte de vue. Le monde est gigantesque, et détaillé de milliards de choses à voir. Tant et si bien qu'il faudrait rester une demi heure à chaque spot pour tout voir. Ils ont planqué des clins d'oeil films et séries, et des Où est Charlie partout. Et il y a des gags tout le temps.

P1050166

P1050192

P1050202

P1050209

En plus il y a des boutons pour animer certains objets, et il y a aussi jour et nuit. Et la nuit, c'est très joli aussi, les illuminations, la fête foraine qui scintille, un mapping sur un bâtiment.

P1050170

P1050184

P1050228

La nuit dure malheureusement trop longtemps, ça fige tout le monde à sa place. On en a eu marre, on y retournera à un moment où il y aura moins de mouflets monde. Parce que moi aussi j'ai envie de trouver les Charlie et les gags. Ceci dit, j'en ai découvert un sur une de mes photos.

P1050224

P1050224B

Ce qui est très beau dans cette expo c'est que les murs sont animés, un peu comme ceux du Disney Store pour ceux qui connaissent. Et c'est très beau, ça écarte les murs de la pièce et ça permet de respirer. Dans le restaurant il y a le même principe et on a immédiatement l'impression d'être dans un autre univers, voire un jeu vidéo.

P1050249

Personnellement l'atmosphère du resto m'a rappellé ce jeu que j'avais un peu vu tourner et que je trouvais très joli.

vampire-story
Vampire Story

Le retour a été difficile et aggravé par des perturbations Sncf, indépendantes de leur volonté. Pauvre sanglier. Heureusement, dans la gare un petit jeune nous jouait du piano, notamment Hit the Road Jack (hou! pour une fois que je connais quelque chose en musique), pendant que les chouettes et les rats dehors me rappelaient que c'était Halloween ce soir-là.

P1050260

P1050264

P1050265

Posté par Lowine à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 05 novembre

Session films pourris

 

287879

 

Cette semaine ils ont passé Divergente à la télé. Depuis un moment ça m'intriguait, comme Hunger Games à ses heures. Et je n'avais pas été déçue par Hunger Games, j'avais même été voir le 2 au ciné. J'aurais même pu lire les livres pour en savoir plus sur cet univers. J'avais trouvé ça intriguant et pas mal fichu.

Divergente pour le coup n'a pas eu le même résultat. Dès le départ je n'ai fait que parler (heureusement que je ne l'ai pas vu au cinéma). Déjà le monde est divisé en castes. Les érudits (les savants qui savent tout sur tout; on y reviendra), les fraternels (les paysans contents de l'être), les altruistes (qui font la charité), les sincères (qui rendent la justice) et les audacieux (qui font les yamakasi, et qui accessoirement sont les "soldats", on y reviendra). Point barre.
Déjà ça déconne. La ville a une enceinte hyper balèse, à cause d'une guerre dont on ne sait pas grand chose. Mais les paysans travaillent dehors, et les soldats ne les encadrent pas. Pourquoi il y a une barrière? Il y a danger, ou c'est juste qu'on ne veut pas faire rentrer les paysans? Ensuite les altruistes aident les sans castes.. pourquoi ils n'ont pas de caste? Certainement parce que le système est daubé, comme on le verra. Et donc les gens grandissent et se reproduisent dans la même caste, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. L'héroïne est chez les altruistes, mais ça ne lui vient pas naturellement d'aider les petits vieux à ramener leurs courses. Les altruistes forment le gouvernement. Pendant que les sincères rendent justice, mais on ne sait pas trop comment vu que tout le monde est supposé être gentil.. ya des gens qui se rebellent? On n'en a pas vu. Et les érudits qui savent tout sur tout, ils font comment? Ils téléchargent les données sur tout dans leur cerveau, ça se passe comment? Ils vont à l'école ces gens? Et les personnes handicapées, malades?? Qui fabrique quoi? Ya les paysans ok, mais qui tient les magasins, les cantines, les poubelles?

Admettons.

L'héroïne doit passer le test que passent tous les jeunes de son âge, à savoir 16/17 ans.. on lui colle des électrodes sur la tête, elle a des hallus et ça devrait sortir un résultat tranché. Or le résultat qui sort la place dans 3 catégories sur 5. Les mieux évidemment. Ça ne lui a pas sorti paysanne hein.. et à priori c'est mal vu la biodiversité là-bas, faut avoir une seule caste. Mais le test ne sert strictement à rien, puisque le lendemain elle fait la cérémonie du choipeau, et qu'elle choisit Gryffondor les audacieux.

Les audacieux dont on ne saura pas de tout le film à quoi ils servent.

Et moi je me demande.. si tu choisis la caste des érudits. Tu fais comment pour tout savoir sur tout du jour au lendemain?

La voilà qui doit faire le yamakasi sans aucun entraînement, qui doit sauter dans un métro en marche et ensuite en resauter sur un toit plein de graviers.. on en parle des gens qui deviennent handicapés avec leurs méthodes à la con? Ils vont dans quelle caste? Et en plus la voilà dans un camp mi militaire, mi prison, où ils doivent se tataner les uns les autres pour ne pas être relégables au classement et se faire sacquer et devenir des sans caste. Parce qu'on n'a pas le droit de changer d'avis. Tu choisis ta vie à 16 ans, sans retour en arrière possible. Tu n'as même plus le droit de revoir tes parents. Et il n'y a pas plus de rébellion que ça dans leur monde parfait??

On va arrêter là parce que c'est nul. Faut pas me vendre des mondes auxquels je ne crois pas. Elle a choisi les gryffondor parce qu'ils ont l'air cool et qu'ils ne bossent pas. Sauf que la conseillère d'orientation avait oublié de lui dire qu'ils s'entretuent. Tu parles d'un clan qui maintient l'ordre quand tout n'est qu'anarchie quand ils passent, qu'ils ne défendent jamais personne, et que le meurtre est fortement encouragé chez eux. Pendant que les sincères rendeurs de justice n'en rament pas une. Que les érudits complotent pour le pouvoir.. au final il n'y a que les paysans qui triment, et les charitables qui s'occupent un peu des oubliés du système. Tu parles d'un monde parfait.

Je n'ai pas réussi à voir le film en entier, tellement c'est nul.
En plus elle a des tas de métaphores à coups de miroirs, c'est relou.
Le seul point positif que j'ai trouvé, et c'est pas lourd, c'est que l'héroïne a des cheveux magnifiques.

Ouija_two_xxlg

Et sinon hier j'ai vu Ouija le commencement, les origines, le début je sais plus.

Bien noté sur Allo ciné.. je me méfierais plus d'allo ciné à l'avenir. 

Déjà ça partait mal.. cagoles wesh-wesh dans la salle. Selfie, sa mère et popcorn. C'est pas grave, elles ne m'ont pas gâché le film, il aurait fallu qu'il soit bien. Le thème était top, mais ça tombe à plat tout le long.. on n'est pas censé jouer tout seul au jeu et il faut dire "au revoir" à chaque fin de séance. Ils ne font QUE y jouer seuls et ils ne disent JAMAIS au revoir. Voilà. Après faut pas s'étonner s'il y a des squatters dans la baraque.
Comme d'hab on a des petites filles cheloues, et des bidules qui font sursauter. Même une ampoule qui claque, ça te fait un bruit de tremblement de terre.. tout le film fait sursauter. Ils font même trois fois le même coup avec la loupe.. et ça retombe comme un soufflé à chaque fois parce que ça coupe. C'est tellement mal fait. Le bonhomme est seul, il se retourne, ahhh le monstre lui fonce dessus. Et ça coupe et ça passe à autre chose. C'est d'un naze! Que du sursaut, zéro climat d'angoisse.

Pourtant je suis super bonne public sur les films de fantômes, mais là je n'ai pas bronché une seule fois. Il y a deux trois images bien pensées, mais sinon c'est du réchauffé au micro-onde. C'est mou, c'est pas bon, c'est décevant.

C'est le film des origines d'un film de 2014 qui a eu de mauvaises critiques. Paraît que celui de 2016 est mieux. Et bien jamais de la vie je ne me risque à voir la version 2014.
La jeune fille joue plutôt bien. Elle manie bien le côté petite soeur sympa/grosse tarée flippante.

Mais j'en ai marre de tout ces films qui sortent à la chaîne avec les mêmes mécanismes prévisibles.. James Wan sort du lot heureusement, au moins une valeur sûre sur qui compter.

Posté par Lowine à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 24 octobre

Vacances à Tortuga

Cet été nous sommes montés à Sète pour la fête de la Saint Louis. Après coup j'ai compris que la fête que je voulais voir à Sète, c'était la Saint Pierre. La Saint Louis, c'est un peu des joutes, beaucoup des bar à quais.. Tortuga! Tout le monde beurré dans la rue, bastons, musiques commerciales qui sortent de tous les bars et qui se mélangent. Parfois des vrais groupes de musiciens, avec les Peñas. Fond très hispanisant, Hérault oblige.. cet arrière goût de corrida me dérange.

P1030852

P1030858

Nous avons fait les touristes à la pointe courte. Un lieu très pittoresque de baraques de pêcheurs. C'est une vraie décharge, avec une accumulation de merdier hallucinante. J'ai fait des tas de photos des textures qu'on trouve là-bas. Je suis quand même choquée du fait que ça soit un tel dépotoir. La ville ne brille pas par son entretien, c'est très délabré, et cet endroit, tout pittoresque soit-il n'arrange rien.
J'adore le pont mobile qui promet que tu te crashes avec ta voiture en roulant dessus.

P1030896

P1030911

P1030914

P1030918

P1030923

P1030925

P1030939

P1030940

P1030946

P1030947

P1030950

P1030953

P1030954

P1030956

P1030958

P1030961

P1030962

P1030966

P1030969

P1030971

P1030973

P1030981

P1030990

P1030992

P1030997

P1040007

P1040011

Au retour nous avons croisé la route d'un bateau qui en a fini avec la vie. C'est d'une tristesse.

P1040012

P1040016

P1040020

P1040021

P1040022

Nous sommes allés au Miam, qui est un super musée. L'étage du haut est consacré à la nostalgie des objets qu'on connaissait grosso modo entre les années 60 et les années 80. Du jouet à l'emballage de vache qui rit. C'est un très chouette endroit.

P1040054

P1040055

P1040056

P1040057

P1040058

L'expo temporaire était consacrée aux Shadoks. Malheureusement on ne pouvait pas faire de photos. J'ai fait des tas de dessins, mais je vais essayer de trouver certaines images pour vous. J'ai beaucoup rigolé.

shadok1

shadok2

shadok3

shadok4

shadok5

Nous avons fait un tour à la plage, où à chaque fois on est surpris par la violence de la mer. On a fait une sieste après la baignade telle qu'on a sûrement dû ronfler. Tous les 3. La meilleure sieste de ma vie. Et pris des coups de soleil. On a été réveillés par un gros nul qui nous a envoyé un nuage de sable dessus en secouant sa serviette.

P1040062

P1040063

P1040071

P1040076

P1040078

P1040086

P1040092

P1040113

P1040114

Le soir, monde oblige, il fallait attendre pour avoir une place pour manger. On a fait une balade du côté du phare, endroit qu'ils appellent le Môle. Le Môle c'est le brise-lame.

P1040024

P1040026

P1040029

Et il y a la vie nocturne, les magasins et les graffs de la ville..

P1040041

P1040124

P1040126

P1040127

P1040129

P1040134

P1040140

P1040144

Le dernier jour on a fait un arrêt à l'aquarium du Grau du Roi. Je l'avais déjà fait dans de bien meilleures conditions il y a des années. C'était noir de monde, claffi de gamins, dont les hurlements résonnaient dans les tunnels. Impossible de faire une photo sans avoir deux mille reflets et deux gamins dans le champ.

P1040164

P1040176

P1040213

P1040223

P1040242

P1040365

P1040376

P1040399

P1040401

On a manqué de chance en plus, c'était le jour où ils nettoyaient les vitres du bassin des phoques.. d'où l'eau trouble et verte.

P1040343

P1040353B

P1040354

J'ai complètement flashé sur l'affiche de leur ancienne campagne de com. Je les ai tannés pour avoir un flyer, mais ils n'avaient que ceux de la nouvelle campagne qui est nettement moins bien.

P1040415

Posté par Lowine à 21:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,