Citrouille & Bidouilles

jeudi 09 mars

Météo et DVD

Dernièrement on a eu pas mal de pluie. Pour une fois qu'on a les giboulées de Mars en Mars. Ici c'est assez problématique parce que la pluie, (et le vent), détraquent la parabole. On se retrouve vite sans télé. On s'en fout, on a Netflix et des DVD pour tenir un siège. Ça génère pas mal de coupures de courant aussi. C'est nettement plus galère. Parce qu'ici on cuisine à l'électricité. On se chauffe à l'électricité (poêle à granulés). Et même l'eau est électrique, car on a une pompe pour la source. Du coup quand ça coupe, on est cuits. Retour à l'âge de pierre.

spot

Groumph!

Trêve de plaisanterie; je n'ai jamais parlé du Voyage d'Arlo, dont j'ai rattrapé le retard de visionnage à Noël, mais il faut le voir. Absolument. Je crois que je ne connais personne qui pourrait ne pas aimer ce film. C'est un chef-d'oeuvre de Pixar, une fois encore, et j'avais des réticences à le voir, qu'aujourd'hui je regrette car je l'ai loupé au ciné. Ce film est parfait.

P1060671

P1060675

P1060684

Enfin ça permet de rester tranquilles à la maison quand ce n'est pas la tempête. Il y a deux nuits j'ai cru que le toit allait s'envoler.
La semaine dernière, j'ai fait un méga stock de DVD. Dans le magasin d'occase pas loin. J'ai acheté 21 films pour 32€. Certains ne sont pas indispensables dans une vidéothèque, mais quand on me dit 50 centimes le film, je sélectionne large.

P1060702

Du coup, profitant de la pluie, on s'est fait un marathon Indiana Jones samedi, avec café au lait, et madeleines chantilly.

P1060695

Trop belle tasse, Maison du Monde

Parce que Monsieur Souris, voyez-vous, n'a quasiment jamais vu Indiana Jones. Quand je dis "quasiment" c'est que s'il en a vu un, de toutes façons il ne s'en souvient pas. Parfois quand on regarde The Big Bang Theory je me demande ce qu'il retient, vu qu'il ne connaît aucune référence. Et ce marathon parce que le 4, que je renie, passait à la télé (mais on n'a finalement pas pu le voir, à cause du vent ^^). Et on a attaqué les Destination Finale dimanche. Ça fait un bail que je voulais cette série, pour les revoir et les lui montrer.

Et il y a deux soirs, il y avait du brouillard. D'habitude c'est lointain, mais là c'était juste devant la porte. C'était super bizarre comme phénomène:

P1060696

P1060701

Tant qu'on est dans les photos de phénomènes naturels courants, mais notables, voici des photos de la lune l'autre soir. Dans le trou, le ciel était bleu.

P1060488

P1060491

Posté par Lowine à 09:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 08 mars

Split

split

Lorsque j'ai vu l'acteur dans la bande annonce, j'ai cru que c'était une bande-anonce de X-men. Et puis j'ai vu "Shyamalan". Alors je me suis bouché les oreilles et les yeux et j'ai raté délibérément la bande annonce. Shyamalan, ça suffit pour me vendre un film. James Mc Avoy en plus, bingo!

J'y suis donc allée presque sans spoil, vu que j'ai un ami, que j'adore mais que si j'en coupais un bout à chaque spoil, on aurait une boîte de raviolis!! Un ami, donc, qui m'avait juste dit "c'est un psychopathe le mec!!" Je le tuerais un jour.

arthur3

Je suis allée au cinéma avec lui et un autre ami. Donc l'ami spoiler est aussi bougeur et parleur au ciné. Pire qu'un gosse.
Ce qui n'a pas empêché que j'aime bien le film. Il traite d'un sujet qu'on avait abordé lors d'une formation sécurité passionnante au supermarché, où le gars nous avait plus parlé diététique et épigénétique que de comment porter un carton. C'était génial. En plus, je dis ça, mais il m'a appris à déplacer un lave-vaisselle sans rien sentir du poids. Et le film reprend des choses passionnantes dont il nous avait parlé. Mc Avoy est un très bon acteur. Le contexte est très particulier, je n'ose pas trop en dire pour ne rien cramer.

split_5

Ceci étant sur le facebook d'un ami, j'ai vu une analyse d'un pote à lui, que je trouve très pertinente, à savoir que sous couvert d'un thriller crédible, la dernière partie qui bascule quand même dans le fantastique nous indique que c'est ni plus ni moins qu'un film sur un super-héros. Et j'aime beaucoup cette analyse. Finalement, c'est pas anodin que ça soit un acteur de X-men. C'est ce que j'aime chez Shyamalan: il a un univers unique, et arrive à mettre du fantastique dans le quotidien le plus banal. J'adore sa façon de voir et je suis fan de presque tous ses films. En tous cas, j'essaie de me préserver un max des bandes-annonces et de toute la com sur les films. Rien que de voir l'affiche pour illustrer le blog, je m'aperçois que ça crame quand même bien l'intrigue. J'ai bien aimé, mais ça n'est pas mon préféré de lui. Souris des Champs est jaloux que je sois allée le voir sans lui; ben lui il est allé à Rome sans moi, ça équilibre.

Posté par Lowine à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 07 mars

Road Trip en Italie par procuration

La semaine dernière Souris des Champs est parti en Italie avec un de ses frères et son neveu. C'est un voyage qui a été décidé quand j'ai eu le malheur de partir de la maison. Bien entendu j'étais très jalouse de ce voyage, mais c'était prévu sans moi, je ne pouvais rien y faire. J'ai été encore plus jalouse quand il a été question qu'ils aillent à Rome, alors que ce n'était pas prévu dans la première mouture. J'ai vu Rome chaque année dans mes cours d'histoire de l'art pendant 5 ans. J'aurais donné cher pour y aller. Enfin non seulement je n'étais pas du voyage mais en plus j'étais de babysitting, puisque monsieur s'est arrangé pour poser sa semaine de vacances juste après la rentrée des vacances de Février. Il avait envisagé la tante de Souriceau pour la garder, mais c'est celle qui fait du prosélytisme et qui rêve d'organiser un bbq chez nous. Et qui a des gosses qui tirent la queue de Nounoute. Bref, quelqu'un de pas fréquentable.
Souris des Champs n'étant pas familier de l'appareil photo, mon ancien, que tout le monde s'arrachait mais que je lui ai légué à lui, n'a pas ramené une grande moisson. Mais je vous montre les plus belles.

P1620214

P1620257

P1620262

P1620277

P1620305

P1620309

P1620323

P1620367

P1620463

P1620485

P1620532

Le chien a eu la bonne idée de venir me tenir compagnie chaque soir, pour me rassurer. Super toutou!

Posté par Lowine à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 02 mars

Mon lapin

Mon chat s'assoit comme un sac. Mais elle est trop mignonne.

P1060482

P1060484

Posté par Lowine à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 01 mars

Plouc-land

L'autre soir, sur la 6, ils ont passé un reportage sur les rednecks. Le titre accrocheur était "Ils ont voté Trump".. avec en filigrane quand même "ces gros connards". Loin de moi l'idée de faire de la politique sur le blog. On était hyper intrigués, plus par le mot Redneck dans la bande annonce, qu'on entend plutôt dans les films d'horreur. Je pensais que c'était hyper péjoratif, le cran juste en dessous des Hillbillies. Moi j'avais Deliverance, Massacre à la Tronçonneuse et Détour Mortel en tête. Alors que le reportage les rapproche plus de Bo et Luke de Sheriff fais moi peur. Plus des fermiers que des tueurs consanguins alors?

General-Lee-12

Du coup ça ouvre la brèche de la voiture. Et justement, ce qui nous a le plus attirés dans ce reportage, ce sont les voitures. Les USA sont le pays de l'automobile. Il est gigantesque, il a des paysages hyper variés, et des routes mythiques. Il a fait parmi les plus belles voitures du monde. Et il a fait les Monster Trucks. Et là on apprend que les rednecks font des concours de Monster Trucks. Je l'ignorais totalement, puisque je croyais que les rednecks c'était une légende pour les films. Pour schématiser à l'extrême, je pensais qu'aux états-unis il y avait les New Yorkais, la famille de Malcolm et les cow-boys. Et un peu des indiens. Ils n'ont pas parlé du catch, mais probablement que c'est la même population. Le reportage montre qu'en dehors du plouc de base qu'on voit, c'est une population de travailleurs manuels qui triment, qui ont peu d'éducation, et qui ne sont pas très fins. Le reportage dérive vers la chasse, le port d'armes, la foi et le kukuxklan. Les trucs bien accrocheurs, mais le reportage était hyper parti pris, et incomplet. Je ne prétend pas nier qu'on puisse trouver plus fréquentable, mais par exemple ils ont montré une famille de rednecks connue, qui a un show télé, Duck Dynasty, qui sert de modèle à des millions de gens, qui a soutenu Trump, et qui adopte un petit black. Et hop, ça coupe, on n'en saura pas plus. Dommage pourtant, ils te lancent un sujet intéressant, et au moment où ça les contredit, ils n'approfondissent pas. Les reportages ça m'énerve toujours pour ça. C'est toujours de parti pris. T'as qu'à venir en Provence M6. Tu vas avoir du plouc, raciste et chasseur tout pareil.

Mais malgré ça, avec Souris des Champs on n'a retenu qu'une chose. On veut y aller.

Parce qu'on est déjà un peu redneck, faut bien le reconnaître.
On vit dans une ferme, on a une caravane, on a des métiers souvent réservés aux gens qui n'ont pas eu beaucoup d'instruction, et surtout, on commence à avoir des voitures ostentatoires.

P1060508

P1060509

P1060516

On a acheté le 4x4 à un chasseur. Quasiment dans cet état.. on a surtout enlevé l'autocollant de sanglier qu'on ne cautionnait pas. Cette voiture fait un bruit génial. On se croirait dans Mad Max, à bord d'un monstre hyper agressif. Vous voyez la pub avec les mauvais conducteurs? Ce cliché alors.. Perso je trouve ça plus logique d'avoir un 4x4 à la campagne, quand on a des chemins de terre, et des gros bidules à trimballer (nous: le bois, les matériaux pour la maison, les trajets à la déchetterie), qu'en ville quand on est blonde et qu'on s'en sert pour aller à Auchan. Moi aussi je peux servir du cliché parti pris tiens. On en parle des kékés en Golf?

Et le Van c'est la dernière acquisition de Souris des Champs. Il a eu, dans le temps, le même genre de voiture dont il a dû se séparer à contre-coeur. Il a eu l'occasion d'acheter celui-là, qu'on a prévu d'aménager en mini camping-car pour partir en vacances. Vous suivrez l'évolution des travaux, je vais de ce pas tagger l'engin avec le mot Chevy.

J'ai cru que j'étais faite pour la ville, mais clairement je suis une plouc ^^ il me faut juste ma ration de cinéma et de shopping, mais sans ça j'ai trouvé mon élément.

Posté par Lowine à 08:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 28 février

Evil

Ça ne vous rappelle personne??

P1060535

P1060536

Docteur Gang dans Inspecteur Gadget.

gang

Gniark gniark gniark

P1060540

Posté par Lowine à 08:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 27 février

Foutage de gueule

On fait la guerre à Souriceau qui, quand elle n'achète pas de jean déjà troué, massacre tous ses pantalons "parce que c'est la mode". On a beau essayer de dire que ça fait craspougne, ça ne sert à rien. On est passés par là à son âge, mais on essaie malgré tout de la sensibiliser au fait que c'est carrément négligé, et qu'à la rigueur il faut associer un pantalon troué avec une tenue et une coiffure impeccables, sinon ça fait sortie de décharge, reconnaissons-le. Mais c'est très difficile, au vu de l'image de la famille que ça renvoie, de la laisser aller négligée au collège. (Quand elle était au primaire, elle allait à l'école en jogging et bottes..)

Comment veux-tu lutter quand on tombe sur ça dans un magasin hyper répandu??

P1060532

P1060533

P1060534

Enfin je me plains, mais dans un mois va recommencer la croisade contre le mini-short. Chaque année on y a droit, et j'ai l'impression que les modèles vendus sont chaque fois de plus en plus courts. À ce moment-là je regretterais le moindre mal du jean troué.

Posté par Lowine à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 26 février

Envol

Cet après-midi j'ai été interpellée par des bruits étranges.. (encore des bruits étranges dans la campagne)..
J'ai eu la chance de voir passer des centaines d'oies migratrices sur le retour. Ça faisait un de ces raffuts! C'était trop beau de les voir passer en formation.

P1060621

P1060637

P1060645

P1060662

Je me suis régalée d'autant que la journée était très belle. Après, c'est super difficile de voir ce qu'on prend en photo, perdu dans le ciel, quand on a un soleil qui tape comme ça.

P1060628

C'est dommage, Souris des Champs est parti ce matin avec les jumelles. Peut-être que les oies étaient trop haut pour être observées de toutes façons.

En ce moment, on a des tas d'oiseaux dans le jardin. On les nourrit, avec des boules de graisse car le matin ça gèle encore. Souris des Champs leur a fabriqué des petits abris, sinon la pluie (rare) dissout les boules. Ils sont de moins en moins farouches et s'habituent à ce que nous aussi soyons dans le jardin.. on commence à manger dehors le midi ou à prendre le café au soleil.

P1060504

P1060506

P1060579B

P1060585

P1060585B

 mésange charbonnière et mésange bleue

L'autre jour j'ai eu un piaf mystère dans le jardin. Les photos sont pourries, parce que j'ai zoomé à fond, et agrandit la photo. Si je m'étais approchée de la vitre, il aurait fui. À priori, il s'agit d'un geai des chênes.

P1060544

P1060546

Tous ces oiseaux, les insectes qui se réveillent, les fleurs qui sortent, les papillons qui commencent à voler, les oies qui reviennent, c'est le printemps. Et j'ai toujours adoré l'automne et l'hiver, mais cette année, pour la première fois, je suis attentive à l'éveil de la nature. Je trouve ça fascinant, et on est privilégiés de vivre encore avec toutes ces espèces, cette liberté qui nous entoure, et la cohabitation humains/nature, où on essaie d'être les moins perturbants possible. L'autre soir j'ai même découvert qu'on a un lapin qui vit derrière la maison.

P1060599

P1060602

P1060603

P1060604

P1060647

Posté par Lowine à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 22 février

A cure for life

cure

Attention Spoilers
Nous sommes allés au ciné alors que rien ne nous disait. Par dépit j'ai choisi le film qui avait les meilleures notes sur allociné. En plus c'était réalisé par le papa de Pirate des Caraïbes et de Lone Ranger. Un bon réalisateur. J'ai lu vite fait pour avoir un peu la surprise, et je savais juste que c'était une enquête façon thriller dans le milieu médical.

Le film commence avec la crise cardiaque d'un cadre et l'action prend suite dans des buildings vitrés, à New York, avec la lecture d'une lettre du Pdg, manifestement délirant, en cure dans un centre de soins en Suisse. On y envoie le petit jeune aux dents longues récemment embauché, ramener le vieux fou, pour achever une fructueuse fusion.

Et là le film change totalement d'aspect. On a un très beau plan avec un train, et le reflet sur ses vitres. On aura beaucoup de plans à reflets dans le film. À chaque fois très beaux et contemplatifs, renversant la réalité.. presque hypnotiques. Ce train est sur un pont étroit et rentre dans un tunnel. Ce sera la dernière fois que le jeune pourra utiliser son portable. Ensuite il est pris en charge par un chauffeur dans une voiture assez classe, qui va traverser un village limite moyenâgeux, et gravir une colline sur laquelle trône un superbe château. Et quand la voiture tourne sur les coursives, et passe sous les tours, le film prend un caractère magique (l'espace d'un instant j'ai pensé à Harry Potter et la Ford Anglia). On dirait que la neige tombe, on est complètement déphasés par rapport aux buildings de deux minutes avant. Enfin elle s'arrête dans un endroit paisible et ensoleillé et ce qu'on prenait pour des flocons sont des pollens qui volettent tranquillement.

Malheureusement pour petit jeune, on est dans un film de Vampire façon Shutter Island. Pas des vampires comme on connaît. Mais le ton est là. Sans trop en dévoiler, le film est plutôt prenant, bien que très dérangeant. Déjà, pardon, mais par la laideur des acteurs.. à part un docteur, 3 adolescentes et Lucius Malefoy, ils sont tous très laids, et filmés de trop près. Le film est dérangeant par sa longueur excessive, mais qui cependant contribue à nous enfermer nous aussi. On aimerait partir, mais on veut savoir. Un peu comme le héros. Un critique ciné a dit que le film "dévitalise par sa longueur". C'est exactement ça.. on est pris dans une sorte de torpeur où la curiosité est grignotée par l'ennui et au final, on veut savoir mais surtout on veut que ça finisse, comme si on était résignés d'être prisonniers et qu'au final on attende plus la fin que l'explication. Je trouve ça très intelligent à posteriori.

cure3

L'héroïne est très gothique, bien que blonde, en robe de princesse et gracieuse.. elle est éthérée et dérangeante mais douce, sans être jolie. Comparée aux gothiques du village, on a comme une authenticité tandis que les villageois sont "déguisés" comme le sont les gothiques aujourd'hui.. une façade, alors que l'héroïne elle, est vraiment un personnage gothique. Comme l'est ce château pourtant pas si ancien, mais traînant une série de drames qui empoisonnent l'atmosphère. Et même cet homme à tout faire qui est clairement le "Igor" du château. En fait on est presque dans le Bal des Vampires, au 21eme siècle.
Petite parenthèse: j'ignore si c'est pour mélanger les époques, car l'histoire du château influe fortement sur le reste, mais ce village suisse, son bar en salle voûtée, son véto dont le cabinet est dans une grange pleine de paille, c'est encore pour véhiculer la légende qui fait croire aux américains que les européens vivent encore au moyen-âge? Comme on croit dans les films US, qu'à Paris il n'y a que des vespa et des 2 CV? Je ne sais pas comment le prendre. Après, j'avoue que ça joue en faveur du film de vampire, ou même de loup-garou, de fantômes, de ce qu'on veut.. dans les vieux films, il y avait toujours un village de gens qui savent, et qui se terrent derrière leurs fenêtres dès qu'un étranger se pointait dans la rue. Alors pour cette image de l'européen crasseux et médiéval, j'accorde le bénéfice du doute.

J'ai beaucoup aimé la scène de la cuve, qui appelle de vraies terreurs que tout le monde peut avoir (moi en tous cas.. l'enfermement et l'eau quelle horreur!). Et celle des bains tout carrelés, labyrinthiques. On se serait cru dans les catacombes de Paris. Superbe scène. Ensuite le héros est un peu lent à la détente et met une éternité à faire des choses simples que j'aurais faites bien avant. Ce qui contribue à la longueur frustrante du film. D'habitude je suis facile à berner, mais là j'ai deviné les tenants et les aboutissants plutôt vite. C'est un peu grossier.

Pour conclure, nous n'avons pas aimé le film, mais je lui reconnais malgré tout beaucoup de qualités. Il est très esthétique, fascinant, dérangeant. La musique est très belle, le décor somptueux. Les choses suggérées sont très fortes. Les choses montrées sont juste dégueues. Et je trouve le parti pris bien travaillé. Après ça touche à LE sujet qui ne me plaît pas, d'où classement dans les films que je n'aime pas.

Posté par Lowine à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 14 février

Break my heart

Récemment j'ai longtemps tardé avant de publier un article sur des sorties ciné, à cause d'une voiture vue dans Blood Father que j'aimais beaucoup et que je ne trouvais pas, alors que j'avais envie d'en parler sur le blog. Je sais que parmi mes 4 lecteurs, tout le monde s'en tamponne des voitures, mais pas moi. Grâce à un site génial, qui me sert souvent, mais pour lequel ça prend du temps de toutes les identifier, on peut retrouver les voitures vues dans un film.

Le site c'est Internet Movie Car Database.

Et la voiture c'était celle-ci:

chevroletcaprice
                                           ♥♥♥

Posté par Lowine à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 13 février

Moisson de films

Parlons un peu de films. Je n'en ai pas vu tant que ça, mais certains valent vraiment le détour et vont aller droit sur ma liste au père Noël. Comme je les ai vus il y a un petit bout de temps, je ne peux malheureusement pas en parler en détail, mais juste vous dire le sentiment qui m'est resté. Ça me manque de ne pas faire de critique détaillée comme avant, et je vais essayer de faire ça mieux à l'avenir. En attendant, voici les visionnages des deux derniers mois.

sully

Sully
Un Tom Hanks.. ai-je déjà été déçue par Tom Hanks? Je ne crois pas. Une valeur sûre donc. Je n'ai pas vu assez de films réalisés par Clint Eastwood, mais il semble que ça soit un bon indicateur aussi.
L'histoire d'un pilote qui a dû poser son avion de ligne sur un fleuve, qui a sauvé des vies, et qui a ensuite été traité presque comme un criminel pour avoir choisi une solution aussi dangereuse. La construction du film n'est pas linéaire et l'accent est mis sur l'intensité du procès, sans pour autant nous priver de la catastrophe aérienne. Il s'agit d'un évènement réel dont je n'ai jamais entendu parler. 

Fantastic_Beasts

Les Animaux Fantastiques

Je suis très heureuse que l'univers Potter continue. J'ai lu la fameuse pièce de théâtre, L'Enfant Maudit, que j'ai pu avoir le jour de sa sortie. En plus c'était un client du supermarché où je travaillais qui m'a indirectement payé le livre, car le cher monsieur avait égaré ses papiers et 150€ et m'a donné 20€ pour me remercier de les lui avoir rendus (après s'être un peu fait forcer la main par une collègue j'avoue). J'ai donc pu m'acheter le précieux livre. J'ai bien aimé, contrairement à beaucoup de monde. Après avoir lu les critiques, je suis tout à fait d'accord avec tout ce qui peut être reproché à ce livre. C'est sûr qu'il ne figure pas dans les officiels, mais plutôt dans les goodies. Ça ressemble à une grosse fan-fiction, mais tant pis. Je prends. J'aimerais beaucoup voir cette pièce, ne serait-ce que pour voir comment ils ont fait les effets spéciaux. C'est très ambitieux tout ça.
Les Animaux Fantastiques apporte une nouvelle dimension à l'univers Potter. D'un côté je suis un peu frustrée parce que nous ne l'avons pas eu en livre, pas eu cette immersion propre aux 7 Potter. Pas cette exclusivité comparé à tout ceux qui n'avaient pas lu les livres et qui se sont basés uniquement sur les films, à savoir sur 10% du contenu. Les pauvres. Tant pis pour eux. Mais J.K. Rowling a écrit l'histoire POUR le cinéma et ça change tout. La patte est là, le mystère est présent, la subtilité est fine, les personnages ne sont pas caricaturaux ni attendus, les petits détails magiques sont vus par les profanes, et les oublis des précédentes adaptations commencent à être rattrapés. Les moldus qui avaient à peine entrevu la légilimancie dans les films, qui ne connaissaient pas le nifleur, qui n'avait jamais entendu parler de Botruc. Voilà chose réparée. Et j'espère que la saga qui va s'étirer sur 5 films permettra aux créatures, sortilèges, et composantes de l'univers magique d'être vus sur grand écran par tous.
On suit Norbert Dragonneau, que les lecteurs connaissent déjà, (encore plus ceux qui ont la chance d'avoir acheté le petit livre que Rowling a sorti pour une oeuvre caritative il y a des années - et qui se vend à prix d'or aujourd'hui.. c'est comme pour les Lego, les gens abusent un max), à New York, une fois n'est pas coutume. L'acteur est assez déroutant par son aspect, mais il devient attachant. Il se lie avec un moldu et deux sorcières, et les quatre personnages sont très sympathiques. Ma préférence va quand même à Queenie et à Jacob.

fantastic

alisonSudol2

Les costumes, les décors, les effets spéciaux.. tout est magnifique. J.K. Rowling maîtrise ce dont je soupçonne les auteurs anglais d'être les meilleurs, cet art du cocooning, et cette façon de créer un intérieur douillet et chaleureux, sans qu'il soit parfait loin de là. Béatrix Potter, et Tolkien m'ont déjà fait rêver avec leur façon d'aborder le goûter ou tout autre pause gourmande. Une amie m'a fait découvrir les Souris du Buisson aux Mûres, et c'est toujours pareil. Garde-manger, salle à manger, pique-nique goûter.. quand Jacob est calé dans son lit avec son chocolat et un bouquin, c'est le bonheur.

jacob

rogueone

Vu Rogue One aussi, bien entendu. J'ai trouvé ça top, même si j'ai eu beaucoup de mal avec l'héroïne et encore plus avec le héros (qui joue un connard dans Blood Father). Le robot K2 SO a, par contre, retenu toute mon attention. Je n'ai pas compris le problème respiratoire de Samuel L. Jackson, qui rappelle trop Vador. Pourquoi la première image qu'on a de Vador, c'est dans son bain. Oui je sais qu'il n'est pas vraiment dans son bain (encore heureux), mais c'est pas trop la classe de le surprendre comme ça. Heureusement qu'il éclate tout le monde à un moment donné.. Non parce que j'en ai marre qu'on utilise Vador pour tout et n'importe quoi sur le net et dans la vie. C'est quand même un gros méchant, et là où on avait l'habitude de le voir en duel, et souvent des duels inégaux, là ça fait du bien de le voir avoiner.
Mais j'ai fait une bêtise, j'ai lu l'article chez Odieux Connard. Et Force est d'avouer qu'il a raison. Il voit toutes les failles, et ne laisse rien passer, et un film passé par lui ne tient absolument plus la route. Et c'est plutôt fendard, et jouissif, (surtout quand il descend un film que je n'ai pas aimé, fou rire non-stop). Malgré tout ça reste du bon spectacle et comparé au Réveil de la Force, j'ai largement préféré Rogue One.

rogueone2

carnage

J'avais raté un film il y a longtemps de cela. Arte a eu la bonne idée de le diffuser. C'est rare que je dise ça. Merci Arte. Carnage de Roman Polanski. L'adaptation de la pièce en huis clos sur deux couples de parents qui se confrontent suite à la bagarre entre leurs enfants. Le film est fabuleux, Christoph Waltz est sensationnel comme d'habitude. Les parents font bonne figure, au départ tout du moins, et le ton monte. Les jeux de langage sont très subtils et la précision des termes employés très juste. C'est super d'avoir travaillé ça aussi finement, ou un mot plutôt qu'un autre va sous entendre que.. insinuer l'air de rien. Les alliances se font et se défont, surprenantes parfois. C'est très bien fait. Prenant.

Plutôt court, mais à voir. En plus super casting, Kate Winslet, Jodie Foster, Christoph Waltz. Désolé monsieur le quatrième, je vous connais moins. 

Premier_Contact

Dans le genre film sur le langage, Premier Contact. À voir absolument en VO. Un film subtil et étonnant, avec Amy Adams, une actrice que j'adore. Je n'en dis rien, il faut le voir en ignorant tout. Je crois que ça va être mon film préféré 2017.

   

 

passengers

Passengers. Forcément décevant quand on a vu Premier Contact, bien que le sujet n'ait rien à voir, mais niveau Science Fiction ça ne joue pas dans la même catégorie. Je souffre aussi d'un énorme préjugé vis à vis de Chris Pratt malheureusement.. on m'a mal connu en me vendant Jurassic World: j'en garde une rancoeur sans fond. Ça ne me fait donc pas plaisir de croiser la route de Pratt (bien que je l'aie un peu apprécié dans Les 7 Mercenaires, dont j'ai oublié de vous parler manifestement). Jennifer Lawrence est quand à elle parfaite, et le film soulève des questions intéressantes, et une situation des plus angoissantes. On passe un bon moment, mais il ne fait pas partie de mes préférés.

SPOIL: la phrase sur l'affiche "ils ne se sont pas réveillés par hasard" sous-entend quelque chose d'à moitié vrai -certes, mais j'ai attendu une super révélation tout le film et me suis sentie roulée.. c'est un peu l'arnaque cette phrase. 

fargo

Acheté Fargo récemment, d'occase. Un film que j'avais vu il y a presque 20 ans et dont j'avais peu de souvenirs. Comme quoi j'avais connu Peter Stormare avant Prison Break et je ne le savais même pas. J'aime beaucoup cet acteur. Le film est dépouillé et incroyablement prenant. On a adoré. C'est bien construit, simple et dérangeant. Dur et un peu drôle.. mais on s'en veut de rire. C'est affreux.
On a eu la bonne idée de se renseigner à la fin, et ça vaut le coup de voir les secrets sur Allociné après le visionnage.
Une série est tirée du film. Ça m'intéresse!

fargo-serie

 ♥ si toutes les voitures sont dans le même style

lalaland

Vu La La Land. Un duo Gosling-Stone, comme dans Crazy Stupid Love. Vu le casting pressenti: Emma Watson et Miles Teller. Je ne le connais pas, mais sa tête ne me revient pas. Je trouve ça très bien que ça soit Ryan Gosling au final, ça rend le film plus adulte, l'autre faisait franchement gamin, limite American Pie... Si ça n'avait été que des gamins, j'aurais fui. Eu la chance de le voir en VO. Souris des Champs, forcément, n'a pas été fan. C'est long en plus. Le film est très beau. On a du mal à le situer.. cette jeune fille serveuse qui aspire à être actrice. Elle travaille dans un café dans les studios de Hollywood, entourée de décors. Lui, pianiste, fan d'un jazz qu'il voit disparaître, contraint de faire de la musique de fond. Ils se rencontrent et ne s'aiment pas. Les piques fusent, c'est drôle. Puis ils dansent et chantent dans des séquences très longues et incroyablement bien réglées. Il a presque réussi à me faire aimer ce jazz où on dirait qu'on joue n'importe quoi.. elle, toujours dans des petites robes colorées, comme une étudiante des années 50. Cette voiture hors d'âge qu'il conduit comme un maboule. Il a l'air de représenter un passé artistique, puriste du jazz qui va se vendre à la pop culture, tandis qu'elle essaie de percer en auditionnant pour des rôles superficiels. Ces deux personnes qui se trouvent et s'aident à réaliser leurs projets. C'est un très joli film, romantique sans tomber dans le trop gnangnan. Il m'a donné une envie folle d'aller à Los Angeles. Ça m'a fait penser aux Disney Studios chez Mickey, et la magie du cinéma, Hollywood, l'introduction du Hollywood Tower Hotel, ces belles voitures, les décors..
J'ai détesté la fin. Même si elle est plutôt réaliste. Finalement le réalisateur nous raconte une histoire plutôt nostalgique, sur un couple actuel qui idéalise les films et la musique d'il y a plusieurs décennies.

la-la-land-1

scene

Pour rester dans les comédies musicales, on a vu Tous en Scène avec Souriceau. Un film d'animation reprenant le principe de Pop Star pour redresser un vieux théâtre mal géré et en faillite. Un très joli film, avec une bande son de fou, des morceaux dansants et modernes, comme des vieux classiques. Toutes les générations devraient trouver leur compte. Un film animalier, comme Zootopie, avec des personnages rarement représentés.. koala, escargot, lama, crocodile (les crocodiles sont trop beaux!). C'est très drôle, entraînant. L'histoire est hyper classique, mais le film fonctionne très bien.
On a un petit clin d'oeil à King Kong, mais surtout à Retour Vers le Futur.
C'est dommage, le film comprend 65 morceaux, et le CD seulement une quinzaine. Moi qui adore les bandes originales, je suis un peu déçue.
J'ai passé tout le film à bloquer sur les oreilles du Koala qui ont l'air si douces!!!

scene01

scene02

Posté par Lowine à 22:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 12 février

Des souris dans les Lego

Récemment toute la famille s'est plongée dans les Lego. Souriceau a eu des Lego Creator pour son anniversaire. Souris des Champs a eu une boîte de Lego Technic pour le sien.

P1060414

P1060420

Alors je suis allée chercher les miens parce que ça m'a donné envie de m'y mettre aussi. D'autant que je viens de prendre la carte du club, je compte bien accroître la collection.

P1060411

P1060422

J'ai demandé les notices des maisons à Souriceau pour essayer de les faire avec mes pièces. C'était marrant de chercher des solutions, puisque bien sûr je n'ai pas les bons éléments, avec mes légos Harry Potter et ceux des années 80. J'ai même trouvé deux faux lego, de la marque "tente", qui ne s'adaptent pas aux legos. J'ai obtenu un résultat rigolo:

P1060427

P1060431

 On a Mcgonagall dans son bain sur le toit..

P1060432

P1060434

 .. et Dumbledore qui mange une pizza.

Ensuite j'ai remonté la cabane hurlante de Harry Potter que j'avais eu beaucoup de mal à trouver d'occasion, vu que lego a fait absolument n'importe quoi avec la licence harry. Il s'est arrêté de faire des produits dérivés à partir du 4, et a bâclé les réalisations, je vous montre ça dans deux minutes.

J'ai aussi remonté mon dernier cadeau d'anniversaire de la part de Souris des Champs. C'est parfaitement déraisonnable, surtout quand on sait que ma liste au père Noël ne comprend que des DVD et des Bluray, parfois un livre ou deux, mais que jamais je ne demande de chose chère. Il m'a offert la caserne de pompiers de Ghostbusters ainsi que Ecto-1. En parlant d'Ecto-1 j'ai des amis qui ont eu la chance de trouver, à Hong Kong (la porte à côté donc), un kit de leds qui s'adapte sur la voiture pour faire les phares et les girophares, ça rend trop bien. Lego est bien bête parfois de ne pas faire les choses lui-même. Mais bien que je sois totalement adepte de leurs produits, je trouve ça quand même trop cher, trop court dans la durée, ce qui fait que les vendeurs d'occase pratiquent ensuite des prix aberrants; le choix des licences laisse à désirer, quand on sait qu'ils ne faisaient pas de Harry Potter mais qu'ils faisaient du Indiana Jones.. ils profitent de la mode Star Wars et du pouvoir d'achat des geeks pour faire des produits hors de prix. Ils commencent à faire des produits dérivés des parcs Disney, et si jamais ils font le Phantom Manor de Paris, je vais devoir vendre des organes pour me l'acheter. (En même temps il y a quelques années ils ont sorti une maison similaire parfaitement inabordable).

En tous cas, ayant déjà monté la caserne une fois, et l'ayant démontée en partie, je l'ai totalement défaite, trié toutes les pièces par couleur, et par épaisseur quand nécessaire, et j'ai passé la semaine à la remonter. Une semaine sans aucun tuperware de libre dans la maison.

P1060438

La caserne est totalement démentielle.

P1060449

P1060450

P1060451

P1060459

P1060460

Et c'est là qu'on peut voir la différence de qualité scandaleuse entre les deux licences. Est ce que c'est dû au prix de la boîte, à l'intérêt pour le film, à l'ancienneté des produits? Toujours est-il que maintenant que j'ai la caserne comme exemple, j'attends le meilleur de leur part.

P1060471

 devant

P1060472

 derrière

Ici on a le magasin de Honeydukes, qui fait pitié, et la cabane hurlante qui est ridicule. J'aurais préféré qu'elle s'ouvre plutôt qu'elle se tourne. L'ameublement est déplorable. En plus il y a un mécanisme que je n'ai pas pris en photo car il n'est pas intéressant: c'est une grosse boîte qu'on ne monte pas, qui permet de mettre deux bonshommes dans des compartiments différents, et de faire croire que l'un est devenu l'autre en appuyant sur un bouton. Pour la transformation du loup-garou. On a un lit escamotable et une cachette sous une table, on se demande bien pourquoi.

Quand on voit le niveau de détail dans la caserne, c'est effarant. Tous les meubles sont garnis. Il y a une servante d'atelier dans le garage, avec des outils autour, dessus et dedans. Dans le frigo il y a une pizza, du lait et du fromage. Dans les vestiaires du bas il y a l'équipement de chaque personnage. Les escaliers communiquent vraiment avec les paliers. Je suis fâchée et fan quand même.
Ils sont forts les bougres!

 

Posté par Lowine à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 09 février

Jardinage du dimanche

Il y a une semaine on a eu un très beau dimanche. Nous étions tout motivés pour s'occuper du jardin. Tous les trois. On a ratissé les feuilles, tondu, viré les pierres gênantes, planté 50 tulipes et des iris, paillé les plantes qui ne l'étaient pas, planté 3 rosiers. J'ai trouvé des coccinelles jaunes qui hibernent dans les géraniums lierre. On a mis 10 boules de nourriture pour les petits oiseaux et Souris des Champs a calé la maison où on leur met des graines et qui se cassait la figure à chaque fois qu'il y avait du vent.
On a fini la journée avec une lumière presque rouge magnifique.

P1060393

P1060399

P1060404

P1060405

P1060407

P1060409

Posté par Lowine à 08:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 08 février

Buffet d'anniversaire

C'était l'anniversaire de Souris des Champs récemment. Il avait invité ses frères à manger, et on a opté pour l'option buffet, comme une année précédente. Quand on est nombreux, je trouve ça plus pratique. De plus, même si certains ont du mal à manger froid en hiver, je trouve ça plus agréable de faire tourner le four pendant 4 heures en Janvier, plutôt qu'en Août. On manque de crudités à croquer, c'est bien dommage (maintenant je respecte presque toute la gamme "de saison"), mais on a préparé des tas de choses, et je ne suis pas tombée dans le piège de faire des choses nouvelles, au risque que ça rate. Comme l'été dernier où j'avais prévu un truc à faire le matin pour le midi, avant de voir qu'il fallait 12h de réfrigération. Là, que du connu, mais version améliorée.

P1060281

P1060283

Souris des Champs a réclamé le gâteau magique que j'avais fait il y a longtemps, avec une recette trouvée dans un magazine. Pas moyen de remettre la main sur le-dit magazine, j'ai donc pris une recette internet. Il était moins magique, probablement parce qu'après 8 ans de four électrique, on est passé à la bonne vieille gazinière des familles, moins précise, mais il l'a tout autant aimé. Moi je déteste ce gâteau, qui a la moitié de l'air d'un flan, et ça suffit pour me faire fuir. Les desserts bloblotants ça ne me plaît pas.. flan, crème brûlée, pana cota.. yerk.

P1060290

 La photo n'est pas sensas, mais j'ai réussi un bokeh!!

Posté par Lowine à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 07 février

Hiver, attaque et défense

Il y a deux semaines l'hiver s'est fait remarquer, en faisant tomber des pluies verglaçantes qui ont presque paralysé la circulation. Souris des Champs, dont le travail est de rouler, était immobilisé. Le car scolaire ne passait pas. Il y a eu des accidents partout. Je ne connaissais pas ce phénomène, mais c'était assez joli. On dirait de la grêle, sauf que la grêle tombe plutôt quand il fait chaud, tandis que là, sur sol glacé, les grêlons forment des nappes glissantes très rapidement.

P1060260

Pendant ce temps, Nounoute:

P1060263
Elle dort avec les pieds croisés.

P1060268

Posté par Lowine à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,