Citrouille & Bidouilles

mardi 19 septembre

Day#4 Birmingham

Ce matin je me suis encore réveillée aux aurores. Je me suis calée par terre à côté du lit avec l'ordi. Et en surfant sur le facebook de Lost In Usa, qu'est ce que je découvre? Que le plus gros magasin de scrap "du monde" (aux usa c'est toujours le plus grand, le plus vieux, le plus haut..) se trouve sur notre route! Qu'on passe pas loin dimanche, où c'est fermé. Il faut donc que je remanie un peu le voyage pour caler le magasin lundi matin. Je suis trop contente! Ça n'est que le troisième remaniement du voyage en 5 jours. Heureusement qu'on a prévu ça flexible et qu'on ne réserve l'hôtel que la veille pour le lendemain.
Nous avons eu notre premier petit dej décevant. On avait des gâteaux sous vide, du café dilué, et une dame a choppé tous les jus d'orange quand nous sommes arrivés et nous en a laissé un seul. On avait l'impression de déranger dans cette salle de petit déjeuner où les présentoirs étaient vides.

P1170226

P1170230

Nous avons décollé et sommes allés à Birmingham. Sur la route, je suis décidément fan de leurs typos autour des camions et voitures. C'est si américain!

P1170231

 Nous voyons les antennes radios perdues dans la brume.

P1170255

Au Railroad park nous avons laissé la voiture. Pas tellement tranquilles sur le fait qu'on ait le droit de la laisser longtemps. Pour cette fois on tente le "tout à pieds" et ça fonctionnera.

P1170288

Là nous sommes allés au Red Cat, à la déco sympa, prendre un vrai petit dej. On s'est mal fait comprendre, on a eu le même petit dej que la veille dans un croissant, au lieu de leur fameux "biscuit". Ils ont été étonnés que je demande deux couteaux. Des fois ils nous trouvent bizarres, mais parfois ce sont eux qui sont bizarres. Comment tu veux manger ça avec juste une fourchette?

P1170273

P1170275

P1170277

P1170278

P1170283

J'aime beaucoup les bottes que je me suis achetées la veille.

P1170286

Nous nous sommes promenés dans le parc, parmi les canards, les joggeurs et les trains.

P1170234

P1170239

P1170246

P1170263

P1170262

Arrivés dans la ville nous avons fait un tas de photos, sur fond de sirène de pompiers.

P1170290

P1170292

P1170294

P1170295

P1170323

P1170324

P1170328

P1170331

P1170334

Il y a énormément d'endroits abandonnés. C'est une chose qui va me frapper pendant tout le séjour, tous ces super endroits laissés à l'abandon, et qui ont quelque chose de beau et de triste. La déchéance du sud qui a perdu sa main d'oeuvre pas chère, et sa richesse dans la foulée, en donnant des droits aux afro-américains, à contre-coeur. On verra ça plus tard.

P1170316

Le vieux cinéma classique. La veille on est passés en voiture devant pendant que le monsieur changeait les lettres. J'aurais donné cher pour avoir pu prendre la photo!

P1170297

P1170299

P1170300

P1170305

P1170306
Les fameuses lettres.

P1170309
Ils diffusent des vieux films.

P1170311
La cabine est trop belle.

P1170312

Ici les bus ont un porte vélo, c'est une super idée. Même si plus tard Souris des Champs sera choqué par une pub à la télé, pro-grosse bagnole et anti transports en commun.

P1170319

Nous arrivons donc à l'Institut des Droits Civiques.

P1170344

P1170346

Le parc comporte plusieurs statues saisissantes sur l'histoire pas glorieuse de la ville. On apprend des faits qui seront relatés dans le musée plus tard. Notamment ce chef de la police complètement taré qui abusait de la force, avec des chiens et des canons à eau pour repousser les marées d'enfants qui manifestaient pacifiquement dans la ville, parce que ses prisons étaient déjà pleines d'enfants.

P1170348

P1170350

P1170355

P1170534
La photo qui sert de modèle.

P1170360

P1170364

P1170369

P1170535
Une fois que les images ont soulevé l'indignation nationale, les pompiers ont refusé de remettre ça.

P1170370

 Cette sculpture représente quatre petites filles qui ont été tuées dans l'attentat d'une église noire.

La visite commence avec un film assez court, qui termine sur une image de lavabos séparés white / colored. Puis l'écran se lève, et on a ces fameux lavabos en face de nous. Ça paraît rien, mais ça fait froid dans le dos de voir ça en vrai. Non seulement c'est séparé, mais la qualité, le confort sont bien moindres pour les noirs.

P1170378

P1170398

Birmingham est une ville qui a poussé très vite, son sol regorgeait des ingrédients nécessaires à la production de l'acier. On y voit encore les hauts fourneaux, que je vous montrerai plus tard, et ceci explique la présence de Vulcain sur la ville, le Dieu de la forge. Dans le passé, les noirs libérés de l'esclavage en 1865, travaillaient sous la direction des blancs. Bien entendu, on s'arrangeait pour qu'ils n'aient pas accès à l'instruction, la santé, alors les postes importants, penses-tu. Ils étaient parqués dans des baraquements insalubres,

P1170379

avaient difficilement accès à une école deux fois moins bien que celle des blancs (en terme de nombre par classe, de budget, d'équipement, etc..)

P1170412

P1170465

 ne devaient pas fréquenter les mêmes endroits que les blancs, ou alors ne pas emprunter la même entrée.

P1170388

P1170390

P1170393

 P1630086

P1170395

La ségrégation battait son plein, tout était divisé. Ne pouvant pas fréquenter le cinéma des blancs, ils avaient leur propre cinéma.

P1170414

P1170339

Ils ont créé leur propre musique et lieux pour en jouer et danser.

P1170418

P1170438

P1170408

P1170392
Les fameux bus avec places séparées.

P1170487
Et Rosa Parks qui s'est assise quand même . 1955.

En 1960 ils ont fait des sittings dans les établissements pour les blancs. Avant de faire ça, ils s'entraînaient entre eux à subir des brimades qu'ils savaient qu'on allait leur infliger.

P1170492

P1170537

Des militants ont organisé les voyages des bus de la liberté en 1961. Qui partaient du nord avec des passagers noirs et blancs, et n'arrivaient pas à destination car ils étaient attaqués par les blancs en Alabama, qui essayaient de brûler vif les passagers, ou les tabassaient pendant que la police fermait les yeux.

P1170493

P1170495

P1170499

P1170502

P1170505

P1170508

 P1170497

P1170520

On a vu des clichés pas croyables. Le musée a reconstitué des tas d'endroits, étayés par des photos, et ça rend l'histoire très réelle et retranscrit bien la monstruosité de l'époque.

P1170528
Les lyncheurs.

P1170479

P1170476
Tu m'étonnes que c'est anonyme.

Ont commencé les marches pacifistes en 1963, auxquelles beaucoup de jeunes participaient. Le chef de la police Eugene "Bull" Connor, n'hésitait pas à emprisonner tout le monde.

P1170529

P1170532

P1170533

Et quand il n'y avait plus de place, il lâchait les chiens et sortait les canons à eau (vu plus haut). Les attentats anti noirs étaient si nombreux que la ville a été surnommée Bombimgham. Les églises noires étaient le centre de la résistance qui se voulait pacifiste.

P1170430

P1170481

Le pays a été choqué par le traitement infligé aux enfants, et Kennedy a tenté d'y mettre un terme, mais les habitants et Bull Connor n'en démordaient pas. Des rabbins de New Yorks comparaient la ségrégation avec l'holocauste. Les religions ont fait bloc, en essayant de rester pacifiques.

En 1963 une énorme manif (250 000 personnes) se déroule à Washington en soutien pour la lutte. Martin Luther King y prononce son fameux discours.

P1170538

Quelques jours plus tard une église saute à Birmingham tuant quatre petites filles.

P1170539

Les quatre petites filles qui jouent dehors.

P1170550

P1170556

Ces crimes ont été mis de côté par le FBI pendant des décennies. Et la blessure est encore vive car le dernier des quatre meurtrier n'a été condamné qu'en 2002. Pour un crime de 1963! Pour beaucoup de gens, la ségrégation est ancienne, ça date. Mais non, c'est encore à vif et c'est encore palpable.

En 1964, dans le Mississippi, une grande campagne est organisée pour que les noirs s'enregistrent dans les bureaux de vote. Ils organisent des navettes, et militent pour que les gens n'aient pas peur de prendre ce droit qu'on leur a longtemps refusé, et qu'on leur donne la mort dans l'âme selon les endroits.

P1170512

P1170515
Cette petite mamie nous a beaucoup plu.

P1170516

P1170510


Sur ce site, la chronologie est bien faite et édifiante.

Ce passé sensible propre au sud, qui fait la mauvaise réputation de l'Alabama est encore sensible. Le kukuxklan n'est pas éradiqué, et plusieurs fois pendant le voyage j'ai senti de l'hostilité de la part des afro-américains.

En sortant du climat révoltant de ce musée, il y a quelques photos qui m'ont beaucoup plu.

P1170523

P1170417

P1170422

P1170425

À l'extérieur on voit donc cette fameuse église qui a été dynamitée. C'est un sacré quartier entre le parc, le musée et l'église. Pour cette visite on a pris le temps et le dictionnaire, pour bien tout compendre sur place. C'était important. Ça m'a demandé beaucoup d'énergie, mais ça le valait.

P1170368

P1170373

Le soleil était sorti. J'avais prévu les bottes et on crevait de chaud. Nous sommes retournés à la voiture qui nous attendait sagement.

P1170569

P1170573

P1170588

P1170598

P1170600

En partant nous avons pris une route qui croisait un train interminable. Le camion devant nous a fait demi-tour et est parti prendre un autre chemin, car il savait que ça prendrait des plombes. Je ne sais pas la longueur du train. Il passait déjà quand nous sommes arrivés et on a attendu 5 vraies minutes qu'il ait fini de passer.

P1170609

P1170613

P1170616
À perte..

P1170617
..de vue.

P1170623

Nous sommes allés vers les Sloss Furnaces, les hauts fourneaux de la ville, qui sont arrêtés depuis presque 50 ans, et qui rouillent tranquillement. C'est un très bel endroit abandonné. Original et surprenant, on ne s'en lasse pas.

P1170671

P1170674

P1170693

P1170695
Ce message me surprendra toujours. Surtout quand il n'y est pas ça implique que des gens sont armés alors..

P1170697

P1170721

P1170723

P1170725

P1170729

P1170731

P1170735

P1170739B

P1170752

P1170765

P1170770

P1170771

P1170776

P1170780

P1170645

P1170668
Le climat fait que tout est vert et luxuriant. On le verra, ce sont des maniaques de la tondeuse.

Et puis nous sommes partis avec un dernier coup d'oeil pour la ville de Birmingham. Et encore ces incroyables nuages.

P1170789

P1170791

Comme d'habitude, je n'ai pas pu m'empêcher de faire des photos de la route, vu que c'est un spectacle permanent.

P1170803

P1170804

P1170807

P1170811
Dont la qualité est parfois discutable. Souris des Champs appelait ça "les routes en béton". Nous n'avons payé aucune autoroute, mais elles sont souvent couvertes de débris de pneus de camions, et sont souvent rainurées.

P1170815
Après le grand soleil, la pluie..

P1170820

P1170821
et re-soleil. Quand je dis que se préparer c'est pas simple. 

P1170823

P1170827

P1170830

P1170835

P1170838

P1170846
Ici les camions sont un peu les chefs de la route.

P1170848
Ceci a surpris Souris des Champs pendant tout le séjour. Ce n'est pas un bus: c'est un camping-car qui en plus tire un pick-up!

P1170855
Les concessionnaires ont des bonshommes gonflables rigolos.

P1170863
Les châteaux d'eau ressemblent parfois à des extra-terrestres de la Guerre des Mondes.

P1170865

P1170873
Et re-pluie.

P1170883

P1170887

P1170895
J'ai collectionné les photos de panneaux d'armuriers.

P1170898B

P1170900

P1170906

La route étant longue, nous avons fait halte à Tuscumbia.

P1180033

P1180035

P1170911

Au départ on cherchait un bâtiment que j'avais trouvé sur le net la veille, mais ne le trouvant pas, on s'est retrouvés dans un parc putôt mignon, avec son manège, ses canards et ses oies.

P1170912

P1170915

P1170917

P1170922

P1170945

P1170954

P1170974

P1180006

P1180010

P1180022

L'endroit est sur la piste des larmes, cet exode forcé des indiens.

P1170962

P1170968

Ils exposent des arbres fossiles. Et un tank!

P1180026

Et la route continue..

P1180038

P1180044

P1180053
Nous nous demandons encore comment ça tient.

P1180054

P1180066

P1180082

P1180087

P1180093

P1180102
Changement d'état, changement de bitume.

P1180105
Le paysage est encore plus forestier.

P1180116

P1180128

Ce soir-là nous entrons dans le Tennessee, plus tôt que prévu, puisque nous squizzons le Mississippi. Nous dormons donc à Savannah (le petit Savannah, vu qu'on en a aussi un gros de prévu).

P1180126

Nous sommes dans un hôtel, plébiscité par les couples selon le site de réservation, mignon tout plein. Effectivement c'est très mignon. Les motels sont géniaux: dans la plupart des chambres il y a le tréteau à valise (j'adore) (je ne sais pas comment ça s'appelle en vrai) et une planche à repasser avec le fer, et un sèche cheveux, et un frigo (voire aussi un micro-ondes). Celui-ci est effectivement très mignon, avec ses petits rideaux. Les textiles ne sont pas raccords entre eux, mais c'est cosy. Le lit était génial.

P1180132

P1180136

P1180137

P1180139

Nous avons couru après le coucher du soleil pour des photos toutes nulles. Ça nous a fait traverser la rivière Tennessee.

P1180155

Nous sommes allé manger au Wendy's, où la serveuse, pressée de finir son service a oublié les noix de pécan de ma salade.. salade qui au demeurant n'était pas terrible, car la vinaigrette était sucrée à mort... on aurait dit de la grenadine pure. Heureusement que je l'ai goûtée avant de la verser. J'ai donc mangé une salade sans sauce et sans noix de pécan. Très mauvaise expérience au Wendy's. Souris des Champs s'est plutôt régalé avec son double steack.

P1180167

P1180172

P1180173

P1180176

P1180182

Il y a une chose qui aurait dû me mettre la puce à l'oreille, c'est qu'en s'installant, on avait une famille nombreuse en voisins. Dont un gamin debout sur sa chaise, qui s'est mis à vomir à flots. L'exorciste? Pareil. La mère qui essayait de retenir ça avec une pauvre serviette mono-épaisseur. Ils ont passé la serpillière pendant une heure, désinfecté tout l'endroit. Bref. Bienvenue au Wendy's. Une des rares serveuses pas cool du voyage.
Ce soir-là je me suis endormie comme une pierre alors que je luttais pour regarder Le Fugitif à la télé. Je le connais tellement par coeur, que je peux le voir en VO sans problème.

Aujourd'hui j'ai pris des coups de soleil. Ici, entre parapluie et crème solaire, petites chaussures et bottes de pluie, je ne sais plus où donner de la tête. On a eu des épisodes de pluie intense et de grand soleil. L'avantage de notre périple, c'est que les affaires sont tout le temps dans la voiture; en cas d'urgence, ce n'est jamais très loin.

Posté par Lowine à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 17 septembre

Day#3 Leeds-Birmingham

Le petit déjeuner était plutôt bon et copieux dans notre (coûteux) hôtel. Souris des Champs a testé la machine à pancakes. On l'a fait une fois pour le fun, mais on n'en a plus repris après. Les hôtels ont souvent des gaufriers à disposition, mais on n'a pas osé tester.

P1160569

P1160570

P1160571

P1160575

P1160577

Nous partons tout motivés, et refaisons un crochet par notre camion de la veille. En fait la veille on ne s'était pas attardés parce qu'il y avait quelqu'un dans le camion vert..

P1160581

P1160583

Nous partons chercher le château d'eau de Clanton. Ici, il y a des centaines de châteaux d'eau, la plupart du temps estampillés du nom de la ville, et parfois ils sont originaux.
On est passés devant quelqu'un qui manifestement récupère l'électro-ménager pour les pièces. C'est un brin envahissant comme business.

P1160592
Là, on ne voit que la moitié.

Le hasard fait qu'on tombe sur une petite zone marchande où je vois le magasin Shoe Show. Des chaussures! On s'arrête, la vendeuse entrouvre la porte pour nous dire que ça ouvre dans un quart d'heure, on en profite pour aller faire des photos pas loin. Le monsieur de la laverie m'a prise pour une folle de faire des photos de flaque d'eau. Mais j'aime beaucoup son enseigne. Pendant ce voyage j'ai compris pourquoi les touristes asiatiques prennent absolument n'importe quoi en photo pendant leurs voyages. J'ai fait pareil, et sans complexe en plus de ça. Au début je n'osais pas trop, mais j'ai très vite pris le pli.

P1160601

P1160604

À Shoe Show ils ont des tas de chaussures de bal de promo. J'ai passé un moment dans le magasin, à avoir envie de plein de choses. Finalement j'ai pris une paire de santiags made in China. Elles étaient en promo.

P1160622

La vendeuse me dit qu'elle aime mon accent. C'est gentil, moi j'ai honte quand je m'entends parler. Ça aura quand même été un défi à ma timidité, car c'est moi qui ai fait toutes les conversations. Souris des Champs, avec une mère anglaise, a vraiment pris la mesure de l'atout qu'il aurait pu avoir, qu'être bilingue ça aurait dû couler de source, et il en a voulu à sa mère de ne pas lui avoir appris l'anglais.

Nous sommes entrés dans Clanton, où nous avons un peu baladé. C'était le matin et il faisait déjà chaud.

P1160628

P1160639

P1160641

P1160644

P1160646

P1160648

P1160649

P1160650

La ville est jolie, mais pas trace de notre château d'eau. C'est normal, il est plus loin. On a compris à ce moment-là qu'il fallait qu'on arrête de vouloir faire les choses à pieds. C'est le pays de la voiture, il faut rouler. On fini par trouver notre pèche géante. Je l'avais vue dans House Of Cards, le château d'eau qui crée des accidents. En réalité c'est vrai que c'est pas sensas comme monument, mais c'était pour la blague. D'autant que la récompense était là: on avait une magnifique caserne de pompiers juste à côté. Belle, avec les camions exposés, comme dans les films.

P1160651
On dirait qu'il a la pêche vissée sur la voiture ^^

P1160659

P1160670

P1160675

En partant, on passe à côté d'une statue de la Liberté.

P1160686B

De là nous rejoignons Leeds, pour le Barber Vintage Motorsport Museum, soit le plus grand musée de motos du monde.

P1160696

P1160700

P1160701

P1160992

P1160993

P1160994

L'endroit est très beau, et l'exposition très bien faite. On monte tout en haut et ensuite la visite se fait en descendant une spirale.

P1160702

P1160703

P1160797

P1160909

P1160850

P1160720

P1160991

La cage d'ascenseur est très chouette. Il y a une voiture posée dessus.

Même moi qui ne suis pas vraiment férue de moto, j'y ai trouvé mon compte. Il y a des modèles très anciens, très atypiques, originaux, insolites.
Certaines motos sont très belles. J'ai eu un coup de coeur pour la marque Indian et les motos droites, du guidon à l'arrière. Il y a aussi quelques voitures, ce qui n'est pas pour me déplaire. La visite était très chouette, et j'ai pris en photos quelques fiches détaillées, des plus particulières, pour traduire ça au calme.

P1160711

P1160715
La forme que je préfère.

P1160717

P1160751
Des side-cars super jolis. On les dirait sortis de Tintin.

P1160761
Des karts en pagaille.

P1160762
Du design retro.

P1160777

P1160787

Des matériaux improbables.

P1160791

P1160796

P1160800
1867: le vélo à vapeur.

P1160829

P1160857
Une vraie moto de vrai aventurier.

P1160863
Des motos dragster.

P1160866

P1160867

P1160874

P1160882
Des moto-cross.

P1160937

P1160942
1965, Valmobile, le scooter pliant.

P1160945
On dirait qu'on a coupé la bulle dans une 2CV.

P1160953

P1160959
Celles qui ont fait la seconde guerre mondiale.

P1160966

P1160973

P1160907

Des voitures mignonnes.

P1160987

P1160912

P1160917

P1160918

P1160920

P1160921
Pour une fois que j'aime une Ferrari, du moins l'arrière qui fait très James Bond. La Ferrari Dino 1972.

P1160922

On a beaucoup aimé les vieilles photos exposées. Ils sont bêtes de ne pas les vendre dans la boutique de souvenirs, sous forme de cadre ou de carte. Je suis certaine que ça marcherait.

P1160833

P1160838

P1160839

P1160841

 

Il y a aussi un circuit qu'on peut voir derrière les innombrables baies vitrées de ce musée décidément plein de surprises.

P1160739

Je dois dire que ce musée est extrêmement bien fait, lumineux, agréable, bien éclairé. Malré les vitres, on n'a pas de photo en contre-jour. Les motos ne sont pas sous verre, on n'a pas de reflet. De la même façon, on n'a pas un milliard de petits reflets lumineux comme dans un salon de l'auto à cause du nombre de lampes. Et on a toujours du recul pour faire tenir la moto dans la photo. Je le trouve très très bien conçu.

Initialement on devait faire l'Institut des Droits Civiques de Birmingham après les motos, mais le GPS en a décidé autrement, nous envoyant deux fois dans des endroits improbables, alors que la circulation était plutôt dense et que c'était du luxe de perdre du temps. Nous avons quand même vu des petits bouts de ville et des choses amusantes.

P1170005
Ici les gens mettent des magnets sur leurs voitures. Et ils sont dingues de leurs chiens et le font savoir.

P1170008
J'adore nous prendre en photo dans les camions citerne.

P1170014

Voir passer la Police, ça ne fait pas le même effet que chez nous.

P1170016
Ce plombier avait un super slogan ^^
"We repair what your husband fixed"

P1170036
Ceci fait partie des choses que je voulais voir: les concessionnaires auto avec les guirlandes brillantes. Oui, j'avais plein d'images simples vues dans les films dans une liste de choses à voir, comme les camions U-haul, les crayons jaunes avec la gomme rose et des tas d'autres..

P1170045
Un vieux ciné.

P1170076

P1170090

P1170093
Des vaches qui promeuvent le BBQ au poulet.

P1170079

En soi le sujet est moche, mais j'adore cette photo.

P1170095

P1170098
L'équipe de Football locale.

P1170099B

P1170102
Des antennes radio géantes.

P1170105
Des maisons magnifiques.

P1170118

P1170142

P1170109

P1170145

On a changé nos plans, en allant au parc Vulcain. Sans visiter l'endroit, nous avons profité de la vue sur la ville. Il faisait une chaleur difficilement supportable au soleil.

P1170054

P1170058

Ensuite nous sommes allés au quartier de Five Points, qu'on pensait animé, mais qu'on a trouvé un peu décevant. Il y a une église tous les 5 mètres, c'est particulier. Dans le coin on a dû en voir au moins 5 ou 6 et encore on n'a pas poussé trop loin. Et parfois on identifie pas les églises comme telles, vu qu'il y a un nombre pas croyable de confessions, avec des architectures moins marquées que nef/clocher x moyen-âge comme chez nous.

P1170110

P1170111

P1170112

P1170128

P1170131
Toujours les super camions d'église.

Nos pas nous ont menés vers une jolie fontaine, pleine de sculptures d'animaux, mais elle était vide et entourée de clochards, nous ne nous sommes pas attardés. J'ai trouvé ça curieux, la fontaine des animaux regroupés autour d'un bouc bipède et habillé, en plein quartier religieux. C'est hyper païen (voire diabolique) comme représentation non? J'aurais voulu faire plus de photos, mais on ne se sentait pas très bien dans ce coin-là.

P1170146

P1170149

P1170152

P1170156

On a eu un peu peur de ne pas récupérer la voiture car nous nous étions engagés sur le parking d'un hôtel, avec barrière, et quand on a voulu reculer, le gars de la voiture derrière est venu nous donner le code. C'est sympa. Mais on s'est quand même fait peur en se disant que le code ne marcherait pas pour sortir, qu'on aurait la voiture à la fourrière, bref, gros flip. Au final on a pu sortir sans problème.

Nous sommes allés à l'hôtel, notre premier Motel, où on gare la voiture devant la porte. Comme dans les films!

P1170170

P1170223

De plus, dans le secteur, nous avions vu Hamburger Heaven, qui se vantait d'avoir les meilleurs burgers du monde. Il fallait qu'on y mange. Pour le coup on s'est régalés. L'accueil était très bien, et c'était très bon. Il ne semble pas faire partie d'une chaîne car on n'en n'a plus revu.

P1170195

P1170196

P1170202

P1170173

P1170176

P1170189

Du parking on a tenté la photo artistique de passage de camions.

P1170208

On a décidé de ne pas tenter le diable, de ne pas aller dans le Mississippi et de suivre le contrat passé avec Sixt. J'avais peur qu'il y ait un mouchard dans la voiture. L'amende était de 50¢ par mile parcouru au cas où on sorte de la zone. Ça aurait fait 1250$. C'est un risque que je ne me sentais pas de prendre. On devait aller à Tupelo voir la maison de naissance d'Elvis, mais on va faire sans, tant pis.
En tous cas on note que les deux postes dont je ne me suis pas occupée personnellement déconnent: la téléphonie et la voiture.

En tous cas, un super bilan de journée. On a bien mangé, fait un super musée. Demain on retourne à Birmingham terminer les visites.

Posté par Lowine à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
jeudi 14 septembre

Day#2 Tournages

Ce matin je me suis réveillée aux aurores. Il était 5h du matin. Il faisait moche. J'ai vu passer au moins 6 voitures de police en trombe, puis un hélicoptère. J'ai mis CNN au cas où, mais ils ne parlent que de politique. J'ai fait quelques recherches sur les tournages de The Walking Dead et je vois que le Terminus est au bout de notre rue. Quelle coïncidence! J'ai repris une douche froide en pensant à Pékin Express, puis nous avons chargé la voiture sous une pluie battante. J'avais des converses, elles ont été trempées en deux secondes. 5 minutes plus tard, il ne pleuvait plus. On le verra pendant la semaine: les fortes pluies ne dureront pas.

P1150681

P1150683

P1150684

Souris des Champs m'a donc déposée devant le Terminus, où j'ai fait quelques photos. C'est un endroit qui ne dure pas longtemps dans The Walking Dead, mais qui marque. Limite si je m'attends pas à un spin-off sur l'endroit.

Dans la série:

Terminus_Destroyed

Source

Et en vrai, côté rue:

P1150691

P1150693

P1150694

P1150697

P1150700

P1150704
Notre bolide, en milieu naturel.

Ensuite nous prenons la route pour une petite étape Walking Dead, à savoir Haralson qui se trouve à seulement une heure de route. C'est l'endroit où se trouve le bar où Hershell va se soûler, et celui où Rick rencontre le gouverneur pour négocier. L'endroit est super beau, et abandonné. Du pain béni pour y tourner des scènes post-apocalyptiques. Des tours se font dans le secteur, mais notre anglais n'est pas assez bon pour comprendre les anecdotes. De plus c'est pas donné. On se fait donc notre propre visite, avec les infos que j'ai glanées sur ces sites essentiellement. Celui-ci et celui-là.

 

Dans la série:

daryl-mill

En vrai:

P1150731

P1150734

P1150736

P1150737

P1150744

P1150745

P1150773

P1150775

P1150779

P1150781

C'est envahi de chenilles processionnaires.

P1150747

P1150749

L'endroit d'où partent les tours est plutôt sympa.

P1150791

P1150793

P1150799

J'aime beaucoup cette photo.

On a flashé sur le parking à côté. Révélation de la journée: la Georgie c'est Pick-up-Land

P1150796

P1160536

P1150800

Nous continuons la route vers Senoia, juste à côté, toujours dans la thématique Walking Dead. La ville qui a servi de décor pour faire Woodbury, la ville du gouverneur. Elle abrite aussi le quartier barricadé qui sert de décor pour Alexandria.

Dans la série:

alex1

alex2

alex3

En vrai (c'est un vrai quartier habité.. les habitants sont dédommagés pour le bordel ^^):

P1150908B

P1150908D

P1150916

P1150918

P1150939

On y a aussi cette fameuse voie ferrée qui mène au terminus.

P1150893

P1150899

P1150900

Nous avons fait une halte au Waking Dead Cafe, où la gentille et jolie serveuse nous a expliqué quelques panneaux de circulation en plus de nous avoir fait goûter au petit déjeuner qui a changé nos vies. Nous avons pris le biscuit egg and cheese. Bacon pour lui, Turkey sausage pour moi (histoire de ne pas galérer, j'ai mis le végétarisme en suspens pendant le voyage). On nous apporte le petit dej dans une boîte plastique pas engageante, mais en fait c'est trop bon! On a eu de la chance de découvrir ça le premier matin. D'autant qu'on crève de faim car depuis l'avion, nous n'avons rien mangé de concluant, à part trois bouchées de sel au poisson la veille.

P1150812

P1150813

Les cafés sont super grands, et Souris des Champs est malheureux parce que c'est hyper dilué. Moi ça me va nickel, je ne bois que ça, du café pas fort, dans de grands mugs. Le café est super, et la déco reste mignonne malgré le fait que ça soit axé Walking Dead. C'est cosy et charmant.

P1150811

P1150815

P1150817

P1150818

P1150820

P1150825

En allant aux toilettes on tombe sur Daryl, en carton hélas.

P1150828

Juste à côté se trouve la boutique, sous laquelle se trouve une petite expo d'objets ou de reproductions de la série. On y passe un moment.

P1150831

P1150833

P1150836

P1150843

P1150850

Ensuite on fait un tour dans la boutique qui vend beaucoup de choses sympa. Je cherchais une chose en particulier et ils ne l'avaient plus, j'avais vu ça sur l'instagram de Norman Reedus, c'est le camping car de Dale. J'aurais bien aimé l'avoir. Bien que le vendeur soit canadien, j'ai eu énormément de mal à me faire comprendre. Après moultes tergiversations j'ai pris un t-shirt de l'endroit, qui sera reconnu comme Walking Dead seulement par les initiés, un sticker pour notre pick-up, et des bonbons cerveaux pour Halloween.

P1150858

P1150859

P1150862

Ils avaient un tablier avec un jeu de mot horrible. Ceux qui savent pour le Terminus seront d'accord.

P1150860

P1150861

Nous nous baladons dans Senoia, car outre le fait que ce soit un lieu de tournage, c'est aussi une très jolie petite ville américaine. Et l'odeur, et le fait qu'il y ait de la musique dans la rue me fait penser à chez Mickey. La moindre jardinière de fleurs est magnifique et ce sont les mêmes plantes que chez Mickey. C'est là que j'ai réalisé que Disney nous paraît un monde à part, mais en fait c'est typiquement américain. Ils ont tous ce sens du spectacle, de transformer n'importe quoi en attraction, de rendre tout mignon et photogénique s'ils s'en donnent la peine. Ils ont vraiment l'art de la communication, on l'a vu dans les pubs, les panneaux, les vitrines, les musées. Et ce truc addictif que je ressens à Disneyland, il est partout en Amérique. Soit énorme coup de foudre le premier jour.

P1150803

P1150922

P1150923

P1150868

P1150871

P1150949

P1150884

P1150947

P1150906

P1150944

P1150943

Et dans la série, ça donne ça:

wood1

wood2

wood3

En partant nous essayons de trouver la prison de The Walking Dead, mais si mes coordonnées sont les bonnes, on arrive dans un endroit interdit (ça paraît logique). Nous faisons demi-tour et tombons sur une biche. La série ne ment pas là-dessus: les routes là-bas sont entourées de forêts, c'est magnifique.

P1150959

P1150964

En roulant on tombe sur un saloon à la déco déglinguée, un brin menaçante. Ils ont un mot dedans qui dit que les enfants pas sages seront vendus comme esclaves. Il me faut le même à la maison. Après recherche, c'est aussi un spot Walking Dead sur lequel on est tombés par hasard.

P1150976

P1150981

pubtwd

Pendant ce voyage on a vu une seule station service de film d'horreur, genre la dernière avant la cabane dans les bois, et complètement délabrée. Malheureusement je n'ai pas la photo, on ne s'est pas attardés ^^

Dès le premier jour commence mon coup de foudre pour le ciel américain. Chaque jour c'est un festival de nuages hallucinant.

P1160020

P1150994

Et donc, nous entrons en Alabama, l'état qui a mauvaise réputation.

Notre destination, c'est l'île de Jackson, où la ville de Spectre, vue dans Big Fish, a été bâtie. Les décors sont toujours là, dans un cadre étonnant. Ils laissent les maisons dépérir, dans un endroit protégé, où ne vont que quelques campeurs, visiteurs, un troupeau de chèvre et un coq. L'entrée est amusante, on a une grille, un bureau avec personne dedans. Et des enveloppes où il faut mettre 3 dollars par personne pour la visite en indiquant quelle voiture on a. On est censés téléphoner pour avoir le code de la grille, mais nous n'avons toujours pas de téléphone. Heureusement le monsieur arrive juste et nous fait rentrer. Ici beaucoup de choses marchent à la confiance, et la plupart des réservations se fait par téléphone.

P1160033

P1160037

P1160052

P1160055

P1160288

P1160072

P1160070

Spectre dans le film:

spectre1

spectre2

Et Spectre en vrai:

P1160093

P1160389

P1160395

P1160121

P1160122

P1160123

P1160138

P1160140

P1160143B

P1160281

P1160144

P1160152

P1160118

P1160164

P1160173

P1160187
Certaines maisons tiennent par le saint esprit.

P1160115B

P1160155

P1160158

P1160212

P1160218

P1160263

P1160317

P1160327

P1160379

P1160430

La maison de la sorcière a quasiment disparu.

Nous passons un long moment dans les ruines de Spectre, avec ses arbres en polystyrène, ses jolies maisons délabrées, son atmosphère calme, et les chaussures de tous ceux qui ont décidé d'y rester. C'est un endroit hors de la réalité.

C'est inattendu, mais j'ai eu la chance d'y voir un cardinal. J'adore les oiseaux et je n'aurais pas cru avoir la chance de voir cet oiseau rouge vif pendant notre voyage. Il était magnifique. (la photo nettement moins).

P1160344

C'était difficile de quitter l'endroit.

P1160403

P1160415
Les cigales font un bruit très étonnant. Le premier jour on a trouvé ça flippant, après on s'y est faits.

En partant nous nous sommes pris la pluie de nouveau. La circulation n'était pas aisée, mais là-bas ça n'a pas l'air de les affoler; ils ne ralentissent pas.

P1160451

P1160480

On voit très fréquemment des voitures abandonnées au bord de la route. Chaque jour nous en avons vu.

P1160028

P1160027
Destination Finale 2

P1160030
On ne s'ennuie jamais sur la route. Presque toutes les voitures sont extra!

P1160443
Sur les bords il y a des tas de pubs. Beaucoup concernent les avocats. Ici on promet le divorce à seulement 199$.

On s'arrête prendre de l'eau dans une station service. Il faut le savoir, les stations services sont d'énormes boutiques de bonbons. Il n'y a que de la nourriture régressive. J'opte donc pour des tartelettes chocolat-beurre de cacahuète. Lui pour des cookies. C'était trop bon!

P1160486

P1160488

Nous nous arrêtons dans un supermarché, espérant y trouver des bottes, ou du moins des chaussures plus étanches que mes converse trempées depuis le matin. On n'a pas trouvé mon bonheur, mais on a rigolé avec la marchandise.

P1160500

P1160504

Dans ce pays, chaque parking est une expo passionnante pour nous! Je vous saoulais avec mes photos de voitures. Sachez le, c'est le thème du voyage, là.

P1160489

P1160491B

P1160495

P1160505

Notre plan était de choisir des hôtels sur la route, avec l'application booking. Le but était de rouler et de s'arrêter quand on le souhaitait, de choisir l'hébergement le plus intéressant dans le secteur au dernier moment. Or, avec le téléphone en rade, il a fallu prendre un hôtel au feeling. N'ayant pas eu un palace la nuit d'avant, nous nous sommes fait plaisir et avons pris un hôtel plutôt chic. Bizarrement on nous a demandé la marque, le modèle, la couleur et l'état d'immatriculation de l'auto. C'est la seule fois qu'on nous a fait ce coup. La chambre était démentielle. On le verra au fur et à mesure du voyage, mais la plupart des chambres que nous avons pris sont plus grandes que notre maison.

P1160522

P1160525

Nous descendons manger. Au passage on s'arrête pour des camions. Ils sont tellement plus beaux et impressionnants que les nôtres.

P1160535

Il faut savoir que les autoroutes n'ont quasiment pas d'aire de repos, ou alors ce sont vraiment des aires de repos, avec rien. Les sorties par contre, c'est festival à chaque fois. On a des panneaux qui répertorient les hôtels, les restos, les stations service. On n'est pas surpris, quand on sort, on sait ce qu'on cherche. C'est hyper pratique, ça ressemble à une grande zone qu'on trouve en périphérie de nos villes. Eux, c'est toutes les sorties. Ce soir-là on table sur le Whataburger. Il fait peur avec ses vitres embuées, on dirait que c'est insalubre. En réalité ils mettent la clim tellement fort que les vitres sont pleines de condensation à l'extérieur. On le saura pour la suite, afin de ne pas mourir congelé, il faut sortir sa petite laine quand on va manger le soir. Avant de rentrer, on a regardé le menu au drive. Un gars est arrivé avec sa voiture; on l'a écouté passer sa commande: on n'a pas compris un traître mot. On s'est quand même décidés à rentrer. Le repas était très bon. On s'aperçoit que le petit dej du matin nous a fait tenir toute la journée, car le goûter pris dans l'après-midi c'était uniquement par gourmandise. Du coup ça simplifie le voyage, si on n'est pas obligés de chercher un endroit le midi, et puis ça va faire faire des économies de temps et d'argent.

P1160546

P1160554

P1160549

P1160555

P1160541
C'était plutôt bon. On note qu'on m'a encore donné plein de sauces alors qu'une seuffisait.

En rentrant, nous constatons que le parking s'est naturellement scindé entre les voitures pleines de testostérone, et les voitures de gonzesses. On gare donc notre voiture de gonzesse avec les autres.

P1160567

P1160568

À l'hôtel, il faut avoir fait polytechnique pour savoir comment faire couler l'eau de la douche et pas du robinet de la baignoire. Heureusement que j'ai un chéri intelligent. On le saura, toutes les baignoires ici auront une douche fixe, et pas avec le flexible comme chez nous. Une brave galère quand on ne souhaite pas se laver les cheveux; parfois j'ai pris la douche avec la casquette. De plus, je comprends pourquoi dans les films ils allument l'eau et laissent couler avant de rentrer, c'est pour ne pas se faire congeler dans la baignoire. De plus, une fois que ça coule, c'est impossible de régler la température sans se mouiller la tête. Heureusement qu'ils mettent des trucs antidérapants au fond, parce que j'ai dû couper l'eau avec les pieds plus d'une fois. Nous avons réservé l'hôtel du lendemain avec l'ordi pour ne plus avoir de surprise.
Et une bonne nuit de repos.

Posté par Lowine à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
lundi 11 septembre

Problèmes techniques, la suite

Ce week-end j'ai fait de la maintenance informatique. Comme ce n'est absolument pas mon fort, il m'a fallu du temps (comptez au moins deux heures par session de "maintenance"). Je ne comprends pas la moitié des choses qui me sont demandées (comme "forcez le cache.."???), mais j'ai fini par tout faire comme il faut.

Et rien.

J'ai eu l'occasion de montrer ça à un ami (webmaster.. mince! j'en avais un) qui m'a montré que ça vient de la plateforme, parce qu'en changeant de moteur de recherche, j'ai carrément des avertissements de sécurité. Il est allé dans le truc obscur qu'on appelle "console", et c'est plein de lignes rouges en warnings. Ça fait des jours que je m'occupe des photos et je ne peux même pas vous les montrer, c'est rageant. J'ai prévenu la maintenance de la plateforme; j'espère que ça sera réparé rapidement.

En plus les Souris ont adopté, on voulait vous montrer ça.. ça sera la surprise pour plus tard ^-^

Posté par Lowine à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 08 septembre

Problème technique

Les amis, j'ai un souci pour poster les photos du voyage.

Beaucoup de photos ne passent pas, et je dois m'y reprendre au moins 5 fois pour que ça passe. Et une par une, parce que par paquets, c'est sûr, ça ne passe pas. Le message d'erreur n'apparaît pas à tous les coups, du coup j'ai pu forcer les photos à passer par un trou d'épingle. Mais j'ai fini par contacter l'administration pour que ça soit débloqué. Le message disait de contacter "votre webmaster". Ben oui, j'en ai un. Il est rangé dans le bac à légumes du frigo, et je le sors quand j'ai besoin de mon webmaster.

Quand j'étais petite, je croyais qu'il fallait avoir un avocat aussi. Dans les films ils disaient "contactez votre avocat".

Tu me diras, ça aussi ça se range dans le bac à légumes du frigo.

Bref. C'est hors de question que je mette ça sur facebook. Vous m'y voyez moins, parce que j'ai une aversion grandissante pour la plateforme. On ne peut pas gérer la mise en page, il mélange les publications. On rate des tas de trucs, on nous propose des gens détestables parce qu'on a un ami en commun, il lance des vidéos débiles qui agressent les yeux et les oreilles, c'est bourré de pubs et d'informations absurdes. Même quand on essaie de suivre quelqu'un en allant sur son mur, c'est une galère incommensurable pour retrouver ce qu'on cherche. J'ai des amis qui n'y sont pas en plus. Elles ont bien raison.
Je l'ai viré de mon téléphone.

Instagram c'est bien beau mais il faut avoir un sacré bon téléphone pour les photos. De plus j'aime bien soigner mes photos et le texte plutôt que de les lancer en direct. Une amie m'y a attirée avant d'en partir. Ça aussi ça va faire de la place dans le téléphone.

Bref, je ne m'y retrouve pas dans les réseaux sociaux et les méthodes de communication. En plus vous aviez tous un blog passé un moment, et je me retrouve toute seule aujourd'hui! Ça vous dit pas d'en rouvrir un? D'autant que ça donnerait des nouvelles pour les plus silencieux d'entre vous..

J'espère que le problème sera vite réglé et que je pourrais vous montrer à quel point ce voyage nous a plu. Et puis j'ai d'autres choses plus locales à vous montrer.

XOXO

Posté par Lowine à 11:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 07 septembre

Day#1 Provence-Atlanta

Salut les amis. Je vous poste le voyage petit bout par petit bout. Ça risque d'être long pour s'afficher parce que j'ai du mal à réduire le nombre de photos. C'est trop dur de choisir. Vous verrez aussi que nous sommes des novices dans le fait de voyager, parce que je vais tout vous raconter dans les moindres détails alors que vous tous, chers lecteurs, êtes de grands voyageurs et êtes rompus à ce genre d'exercice. Mais de notre côté, nous avons été étonnés par absolument tout. Alors ça sera hyper détaillé, je ne peux pas faire plus global. Bisous, faites vous un café. Je vous emmène dans la rétrospective de notre road-trip.

Ce voyage, nous le préparons depuis des mois. Plusieurs facteurs ont déterminé la destination. Dans le désordre, nous avons vu un reportage sur la 6 "ils ont voté Trump", qui décrivait les rednecks comme de gros ploucs racistes, chrétiens et chasseurs. Mais nous avions adoré le reportage, à cause de leurs véhicules. On a totalement occulté le côté KukLuxklan, des flingues à tous les étages pour délirer sur leurs concours de sauts de Monster Trucks dans la boue. Ensuite nous avons énormément accroché la série The Walking Dead, dont l'action se déroule essentiellement en Georgie, à Atlanta notamment, et surtout dans la verdoyante campagne géorgienne. Paysages qui nous plaisaient énormément. Le fait qu'il y ait un redneck dans la série joue aussi. Et enfin, on entend tellement tout sur Trump que je me suis dit qu'il fallait y aller tant que c'était encore possible, ne sachant pas quelle sera la configuration mondiale dans les temps à venir.

Pour préparer le voyage, on a acheté un guide pour commencer, que j'ai potassé pour déterminer un circuit. Au départ j'ai essayé de caser la Floride et la Louisiane dedans, en plus des états qu'on a vus, mais ça faisait trop. J'ai ratissé dans les choses à faire principales, et "bonus". Je me suis énormément aidée du site Lost in Usa, pour tous leurs conseils de choses à faire, et à voir. D'autant qu'ils indiquent l'adresse, les coordonnées GPS, les tarifs, et les horaires.

Je fais toujours ça, même quand on part en week-end en France, je note les choses à voir, les lieux et les prix. Je note tout, et je mets des coeurs sur celles à faire en priorité. Ensuite, si le temps le permet, on en rajoute d'autres qu'on pioche dans la liste, ou qu'on glane au fil des affiches. J'aime bien avoir les cartes à l'avance aussi, comme ça je note tout, pour ne pas avoir à faire des allers-retours inutiles. On voit immédiatement si plusieurs choses sont regroupées dans le même secteur.

Nous avons sué à grosses gouttes en prenant les billets d'avion, la dépense étant considérable. D'autant qu'on a testé plusieurs départs et plusieurs arrivées, ce sur plusieurs villes. Je vous raconte pas le tableau! On a fait des tests de départ depuis Nice, Marseille et Paris. Finalement c'est Paris qui a gagné, ayant l'avantage non négligeable d'être direct. J'aime bien les vols qui annoncent 36h de voyage avec une escale en Turquie, genre..
Nous avons dû nous préparer. Acheter des grosses valises (les plus grosses acceptées), les adaptateurs, le GPS. Faire un passeport pour Souris des Champs, faire un permis international aussi, manifestement la Georgie le demande. Faire la demande d'autorisation d'entrée sur le territoire américain, le fameux ESTA. Qui est marrant à faire, car on déclare ne pas être terroriste, ne pas être porteur de la peste, entre autres..
On s'inquiétait de ne pas être à côté pendant les 10 heures de vol, et s'être fait arnaquer par la compagnie aérienne aussi, n'ayant aucune nouvelle pendant des mois. Et puis ça a commencé à bouger, je recevais des mails secondaires. Et puis la veille du départ on reçoit le fameux mail, pour s'enregistrer et déterminer nos places. On est à côté, youpi!
Cerise sur le gâteau, pas de grève SNCF annoncée, pour faire Aix en Provence-Paris CDG. Donc le jour J, on s'est levés la nuit, pour partir à la gare avec un ami. Tout se passe à merveille, l'enregistrement des bagages à Paris se fait rapidement, je m'émerveille de tous les avions qui décollent. On attend dans notre hall tout lumineux avec des américains. Ils sont là, chics et dents blanches. On y est presque.

P1150580

P1150587

Dans l'avion on est dans une rangée de 3, et je suis à côté d'un jeune qui dormira beaucoup. J'ai même dû le réveiller à un moment pour une urgence pipi, il n'a pas été rancunier. L'avion c'est super, on a l'impression d'être des VIP. On nous sert tout le temps à boire, on a eu un repas et un goûter (pizza au fromage ^^ yaourt, salade de fruits).

P1150591

P1150592

P1150593

On avait tous une télé avec un milliard de films et de séries dedans. On avait prévu de dormir, mais on a regardé un tas de trucs. Pour ma part je me suis endormie devant le dernier Avengers. Ensuite j'ai regardé Baby boss, qui était très chouette pour le coup. Je l'avais boudé au ciné, mais c'était drôle. C'est le deuxième film sur les bébés que j'apprécie en un an; je me ramollis. 
Ce qui était moins cool c'est que tout le monde a incliné son siège, dont la fille devant moi, mais le gars derrière moi était si grand que je ne me suis pas sentie de m'incliner moi aussi. J'étais coincée entre mon corpulent voisin, Souris des Champs et le fauteuil devant moi.

Nous avions vu avant de partir que le temps n'était pas à la fête la première semaine. Quand nous avions préparé le voyage, on avait prévu de faire le road trip dans le sens des aiguilles d'une montre; puis je l'ai retourné "pour être du bon côté quand on sera au bord de l'océan" (<-la fille s'est crue sur la côte d'azur avec la route qui longe la mer). Mais comme le temps était pourri, j'ai re-retourné le voyage dans l'avion. Et j'ai essayé de le compresser pour rajouter un jour de plus à Atlanta à la fin, deux jours étant trop court pour faire tout ce qu'on voulait. Normalement ça roulait, j'avais bien réparti la route et les visites. C'était sans compter que ça changerait encore plusieurs fois ^^

On surveillait la vue depuis le hublot, jusqu'à ce qu'enfin on voit les fameux petits lotissements des films, en arrêtes de poisson tout le long des rues. Nous nous sommes posés, il fait un temps pourri comme prévu, malgré les données de l'avion qui nous annonçait un temps juste couvert. Mais moi je le savais, ça fait une semaine que je regardais la météo Google, et que je savais qu'on allait vers une semaine de pas beau.

P1150594

Très vite dirigés vers un hall bondé, avec une fille interminable. La Police des Frontières. L'endroit qui fait peur, celui où on vous interroge et si vous revenez pas à la police, on vous renvoie en France. Premier contact tout en anglais en plus. À froid, comme ça, direct. Ça avance plutôt bien, on stresse un peu. J'ai un cahier avec toutes nos visites, le plan de notre périple (il paraît qu'ils aiment bien). Souris des Champs s'est rasé pour l'occasion, la première fois que je le vois sans barbe de trois jours. Parfois on entend un appel micro qui réclame un agent à un guichet, ça ne met pas en confiance. Quand quelqu'un demande une faveur dans la file, il est reçu de façon archi glaciale.. comme cette femme qui voulait accompagner un groupe de jeunes pour les guider dans la démarche. Notre tour arrive, et on tombe sur une nana plutôt sympa. Elle est pédagogue dans les instructions pour prendre les empreintes et la photo. Elle nous demande ce qu'on va faire, on lui dit que le lendemain on va à Senoia. Pourquoi faire? Pour voir les lieux de tournage de The Walking Dead. "Moi aussi, j'adore Walking Dead" qu'elle nous dit. Ça a duré deux minutes, et c'était plié. On récupère nos valises, qui tournent depuis un bout de temps en attendant notre passage de frontière.

Et là on est lâchés. On arrive dans un hall. On demande à l'accueil où est la navette pour le centre des locations. Juste devant. C'est payant? Non, c'est gratuit. On sort, et là on est en Amérique ^^ Les bus sont différents, les voitures aussi. On est timides, on n'ose pas faire de photo encore. Mais le choc est là. On prend la navette, qui roule pendant au moins un quart d'heure, et on arrive au bâtiment avec tous les loueurs. C'est simple, ça faisait partie des choses qui nous stressaient un peu, ne sachant pas trop comment ça allait se passer.

P1150596

La prochaine fois, Souris des champs veut ça.

La location de voiture, c'est la seule chose qu'on a faite en agence de voyage en France. C'est beaucoup trop technique pour moi, qui déjà ne pige pas grand chose aux assurances en Français, alors en Anglais laisse tomber. On était censés avoir une Chevrolet Cruze ou équivalent. On espérait tellement avoir une américaine, mais on ne se faisait pas d'illusion. On a eu une Toyota Corolla. Et là, déconvenue n°1, on nous tend un contrat long comme le bras (littéralement), où la fille nous stabylote les trucs importants, et dans les conditions de location on a la surprise de découvrir que nous ne pouvons aller que dans les états mitoyens avec la Géorgie. On avait prévu le Mississippi et on ne peut pas y aller. En agence en France on ne nous a rien dit à ce sujet, et sur le net plus tard j'apprends que seul Sixt impose une telle clause. Merveilleux.
On arrive au parking, on récupère le bolide. Déconvenue n°2, nous sommes unanimes: elle est super moche! J'avais pensé à lui mettre un kiki sur l'antenne, pour la retrouver sur les parkings, vu qu'on n'est pas familiarisés avec. Alors déjà, elle n'a pas d'antenne, et pendant tout le voyage on n'a eu aucun mal à la retrouver: c'est pas compliqué, c'est la plus moche.

P1150598

Nous embarquons dans l'auto, le GPS fait ses dents sur l'adresse de l'hôtel.

P1150604

L'hôtel parlons-en. Je l'ai choisi sur booking, il n'était pas cher du tout. C'était un appartement. Je ne me suis pas méfiée, même quand des milliards de frais se sont rajoutés après coup. Même quand on m'a demandé de repayer ce que j'avais déjà réglé (une erreur de leur part). On roule donc, on entre dans Atlanta, on distingue la Skyline. Le GPS nous fait entrer dans une rue résidentielle. On se gare sous une maison. C'est bien la maison de l'hôtel. Mais c'est pas du tout un hôtel. C'est un petit immeuble.

P1150607

Pas de réception, aucune info. On fait le tour. Rien. On a 20 minutes de retard par rapport à l'heure où j'avais estimé arriver. La troisième déconvenue est que le portable de Souris des Champs qui devait fonctionner aux USA ne fonctionne pas. Pour ma part je n'ai même pas pris le mien, vu que le sien était supposé marcher. J'en profite pour prendre une voiture en photo dans la rue "avant qu'elle s'en aille"; ça a beaucoup fait rire Souris des Champs qui avait vu qu'elle n'était absolument pas en état de rouler.

P1150609

P1150611

Son propriétaire s'est inquiété de mon intérêt pour sa voiture. Mais après il était flatté.
Une voisine d'en face arrive, et nous propose son aide. Il fait une chaleur moite, on se fait bouffer par les moustiques. Elle me conseille de mettre de l'alcool, j'ai prévu la citronnelle. Elle s'occupe de téléphoner au propriétaire, elle est avec un monsieur à qui il manque un bras. J'ai vu plus tard que son côté de la rue, c'étaient des maisons pour les vétérans. "Parlez vous français?" nous a-t-il dit. Puis elle vient avec nous, et manque de déloger un locataire qui avait la chambre #1. Je m'excuse auprès de lui, lui explique qu'on est un peu désappointés, s'attendant à avoir un vrai hôtel. Il dit que lui aussi a été étonné que ça ne soit pas un vrai hôtel (merci, on est d'accord que l'annonce n'est pas super claire). La voisine arrive à nous ouvrir le #2. On la remercie, on pose les valises. L'appartement est pourri. Les draps pas changés, les poubelles pas vidées.. c'est hyper sale. Mais on s'en fout, on a entendu du gospel dehors, on veut voir.

P1150614

On part donc à pieds. Dans une chaleur étouffante, à la nuit tombée, dans un quartier un peu glauque, à l'appel de Jésus. Et là on tombe sur un parking, avec estrade et chaises. Des tas de bus d'églises, des spectateurs, une grande file d'attente. Un gospel sur la scène, et un prédicateur devant. Les gens faisaient la queue pour se faire bénir, et quand ils avaient un souci physique, il les guérissait. C'est comme ça qu'à un monsieur aveugle, il a réussi à faire voir, une femme avec une attelle passe, elle n'a plus besoin d'attelle. Il lui a carrément enlevé! Un truc de fou. J'aurais jamais cru voir ça de mes yeux. On est plongés en pleine Amérique, ça ne fait aucun doute.

P1150622

P1150632

P1150638

P1150644

Les églises ont des camions qui déchirent!

On repart vers "l'hôtel". Et là un grand mec attend dans la rue. C'est le propriétaire. On ne pensait pas qu'il viendrait, vu qu'on a pu rentrer finalement. Sauf qu'on n'est pas du tout là où il aurait fallu. On devrait être à l'étage. Il ignore totalement comment on a pu rentrer là, il s'excuse du bordel. Il nous donne donc un appartement plus mignon et plus propre, nous explique le wifi, la porte d'en haut, la porte d'en bas. Hyper serviable, alors que si ça se trouve il nous attend depuis une heure le pauvre.

P1150666

P1150668

P1150671

P1150675

Dans la discussion on lui dit qu'on va marcher jusqu'à la station service plus haut acheter à manger. Il a l'air surpris, du fait qu'on marche. Je lui explique qu'on est restés assis toute la journée. Alors à posteriori, il devait avoir l'air surpris aussi qu'on aille dans ce coupe-gorge, mais il ne nous a pas prévenus.

C'est donc naïvement qu'on prend la route. C'est une route à plusieurs voies. C'est délabré et sale. Il y a des toiles d'araignée géantes qui font un bruit de barbe à papa quand on les traverse, et ça nous oblige à marcher sur la route pour les éviter. On prend une autre voiture en photo sur le chemin, dernière photo en milieu naturel pour ce soir.

P1150651

P1150656

Car parvenus à la station service on se fait alpaguer par un jeune à vélo qui nous parle et on ne comprend rien. Il crache à mes pieds tout en nous maudissant. On aurait dû aller se faire bénir quand on avait l'occasion. Il faut dire que depuis le début on est en plein quartier noir, et que manifestement ça ne plaît pas à tout le monde. Le racisme ça marche dans les deux sens, le voyage me le montrera. Ensuite on se fait brancher par un vieux qui nettoie les pare-brises. Il veut des sous, même si on n'a pas de voiture à nettoyer. Il n'est pas agressif mais hautement insistant. On lui explique qu'on achète à manger et on lui donne les sous après (histoire de casser un billet). Il nous conseille le bouiboui du fond. On y achète un sandwich au poisson chat pour moi, et un assortiment pour Souris des Champs. On donne ses dollars au monsieur, qui nous dit qu'il s'appelle Ricky. On s'est donc fait racketter par Rickie. On est rentrés avec notre nourriture sans demander notre reste. Arrivés à l'"hôtel" on reprend nos esprits. Au final il n'y a pas eu de mal, mais ça nous a pas mal ébranlés. On n'a même pas pu se réconforter avec la nourriture qui était mille fois trop salée. Et quatrième déconvenue du jour pour moi, qui durera tout le voyage: l'eau est infecte.

P1150661

P1150662

P1150663

Deux "plats", une tonne de sauces.

Nous avons bien dormi. L'endroit a beau être un peu glauque, la voisine a été géniale. Le propriétaire très sympa. Et le fait d'avoir un appartement c'est plutôt appréciable quand tu en as l'utilité, car pour le coup, il était très bien aménagé. Il faut juste y rester plusieurs jours. Le seul hic, c'est qu'on n'a jamais compris comment avoir l'eau chaude dans la douche, mais il faisait tellement chaud que la douche froide était largement supportable.

C'était amusant, il était décoré avec des tas de choses évoquant Paris. On fait la même avec du faux vintage américain chez nous ^^

PARIS

Ce premier soir nous a bien fait peur, mais heureusement, ça a été les cafouillages du début. J'en conviens, pour le moment, ça ne fait pas rêver.

Posté par Lowine à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 18 août

Le Château

J'avais promis des photos et ne les ai pas mises, alors qu'elles sont prêtes depuis longtemps. J'avais travaillé un mois dans un château en début d'année, et je vous ai fait un album photo, dans la colonne de droite. Ça aurait été trop long de vous faire un post entier, vu la pataflée de photos. Alors, pour les curieux et les curieuses, les photos du château, dont de nombreuses d'endroits fermés au public.

Mes préférées: les pièces qu'ils appellent "les réserves" qui sont tout en haut de la partie médiévale, soit la plus belle. Remplies de bric à brac, de documents, d'archives, de choses et d'autres. Par terre c'est de la lavande séchée, donc en plus, ça sent très bon. C'est biscornu et plein de recoins mystérieux, j'ai adoré cet endroit.

P1080128B

Dans les réserves se trouve l'atelier de la restauratrice de livres et de documents.

P1080134B

Il y a des armoires qui mènent à Narnia dans presque toutes les pièces.

P1080181B

Des livres très anciens, précieux et mystérieux, par centaines.

P1080377B

Des livres géants; j'ai mis un stylo dessus, pour que vous voyiez l'échelle.

P1080264B

Des oeuvres d'art empilées dans tous les coins. Ici des croquis de 1864.

P1080390B

Dans les réserves, la mansarde de Cendrillon.

 P1080144B

Des journaux qui couvrent plus de la moitié du 20eme siècle. J'ai jeté un oeil dedans, c'est fascinant. J'en ai lu trois, et j'aimerai lire la suite. Normalement j'ai le droit d'aller les consulter sur place. J'ai vécu la première guerre mondiale depuis l'intérieur.

P1080397B

Les carpes du bassin qui réclament à manger quand on passe à côté.

P1080433B

Le chien du château qui se régale à courir après les pigeons, et à aboyer sur les visiteurs si, comme moi, on a le malheur de la faire sortir pendant les horaires d'ouverture. Ce chien n'a pas le vertige.

 P1080296B

Posté par Lowine à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 15 août

L'amour est dans le pré

Souris des Champs ne s'appelle pas Souris des Champs pour rien. Dans ma vie j'ai eu des compagnons sinistres capables de recherches sordides quand je les laissais avec un ordinateur. Je partage ma vie avec un homme hautement rassurant. C'est à dire que si je le laisse tout seul avec un ordinateur, il va chercher des vidéos de mécanique, de moteurs, d'outils. Et en ce moment il a sa période "moissonneuses". Il n'aime pas être en photo sur le blog, et c'est dommage parce que j'ai des photos rigolotes. Il cherche des vidéos de moissons aux USA ou au Canada. Et ça le fait rêver. Il est super.

Ceci dit, il partage la passion avec son frère. L'autre jour on était un peu loin de la maison (45 min) et une voiture avec gyrophare nous avertit qu'on va croiser un machin énorme. Voilà le machin:

P1130927

P1130928

Déjà il sait la marque. Manifestement c'est pas tout jeune et assez rare d'en croiser de nos jours. Et quand on en parle à son frère, il sait même à qui elle appartient. Alors qu'il y a presque une heure de route qui nous sépare. À chaque fois, cette passion me fascine.

Posté par Lowine à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 12 août

L'invasion des Courgettes

Quand j'ai travaillé aux champs, j'ai ramené des tas de courgettes qu'il aurait fallu jeter parce qu'un peu trop grosses, ou trop nombreuses. J'ai un énorme problème quand il faut jeter de la nourriture, et je n'ai pas peur de manger des trucs bien périmés. Là j'ai récupéré des tas de courgettes. C'est sans compter que cette année Souris des Champs en a planté de son côté. Nous sommes submergés par les courgettes.

P1130934

Dans le même temps, et c'est là qu'on voit que le Bon Dieu existe et que les choses n'arrivent pas par hasard, nous avons fait un peu de shopping avec Souris des Champs et sommes allés dans un magasin qui vendait la super mandoline, cubeuse, du télé achat. Les filles vous voyez sûrement de quoi je parle. La super boîte qui tranche, râpe et taille en cubes tout ce que vous voulez et que la télé vend 70€. Bien entendu nous n'achetons pas cette chose (pour le même prix j'ai 12 DVD neufs, faut pas déconner), et nous allons à Auchan. Et là, une montagne de boîtes, avec quasiment le même objet, sans la mention "vu à la télé". 19.90€, soldé à 50%.

coupe

C'est donc très contente de moi que j'ai ramené ma super boîte à couper pour même pas 10€.

Et depuis je râpe de la courgette à gogo (je tranche aussi les concombres, taille les tomates, oignons, poivrons et aubergines en cubes).

C'est super pratique, facile à nettoyer. Le truc avec la courgette râpée c'est qu'il faut enlever l'eau. Ce que je faisais au coup par coup avec un torchon. Ça fait travailler les biceps, mais ça déforme le torchon. Alors, quand l'autre jour j'ai ramené une caisse complète de courgettes destinées à être jetées au compost, j'ai fait une grande session rap.

P1130936

Et ensuite j'ai étalé une serviette sur l'étendage à linge plat, pincée de toutes parts. J'ai étalé les courgettes dessus. Mis le paréo (qui est très fin) dessus, pour éviter que les bestioles ne viennent. Et j'ai laissé ça au soleil pendant 3h.

P1130981

P1130982

Et j'ai pu remplir des tas de sacs congélation, en vue de futures préparations. Pour faire des tartes et des cakes essentiellement.

P1130983

Il paraît même que la courgette peut remplacer le beurre dans les gâteaux au chocolat. Il faut que j'essaie. Par contre, l'erreur que j'ai faite et que je ne ferai plus, c'est que comme c'est du tout frais, et du bio, j'ai laissé la peau. Et dans la tarte, ça donne un goût d'épinards, et j'ai une sainte horreur des épinards. À l'avenir, je ferai sans la peau.

Posté par Lowine à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 11 août

Photos

Quelques photos récemment faites et que j'aime bien. J'en fais des miliers. Le numérique, c'est vraiment une invention de génie. J'aime bien celle de la caravane. Avec le cadrage, on dirait qu'elle est en haut d'une butte, alors que pas du tout.

P1140242

P1140268

P1140279

P1100509

P1100884

P1120776

P1130922

Posté par Lowine à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 08 août

Belle maison

Près de chez nous, il y a une maison devant laquelle on passe souvent et qui me fascine. J'ai enfin pu faire des photos que je partage avec vous. Je la trouve vraiment belle. Le jour où elle sera à moi, il se peut que je change la couleur. Mais sinon, je la trouve parfaite.

P1140321

P1140324

P1140328

Posté par Lowine à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 06 août

Caisse à outils

Ça commence à sentir la fin pour la voiture. J'espère qu'elle va durer encore un bout. Elle passe le contrôle technique ce mois-ci et je pense que le monsieur du garage ne va pas apprécier le coup du tournevis s:

P1140336

Posté par Lowine à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 05 août

Shopping de saison

Voilà longtemps qu'on n'avait pas parlé de shopping. Il y a peu, j'ai refait un petit plein de scrap. Et j'ai trouvé des décos cow-boys et indiens que je cherchais désespérement quand je scrapais Mickey. Et pourtant Dieu sait que j'ai cherché, et même sur les sites spécialisés. Et comme ça, à Cultura, l'air de rien, des cow-boys et des indiens. Je ne mettrais pas les petits personnages humains que je trouve énervants, mais le reste est super mignon (surtout le train ♥ et les ours ♥♥).

P1130087

 Reste du loot.

P1130085

D'ailleurs, bon à savoir, dans les enseignes Zodio, il y a un super rayon loisirs créatifs. Nous y sommes allés, et nous avons répondu à un sondage à la caisse. Pour nous remercier, nous avons eu un verre de sirop Monin (Mojito, troop bon!!) et un muffin extra au beurre de cacahuète. J'en veux tous les jours des sondages comme ça.

P1120907

Y'en a qui font du shopping rigolo. Je me demandais ce que pensait le Palmier et ce qu'il allait raconter à ses nouveaux copains dans le jardin où il va être planté. (Oui je vis dans un dessin animé).

P1120913

Nous avons fait les soldes. J'ai été trahie par Auchan chez qui j'achetais toutes mes chaussures d'été. Cette année ils en ont fait de si moches, que je me suis rabattue sur une autre enseigne. Résultat: les deux talons en sang.

Et nous sommes allés à la Halle aux Vêtements. Une malhonneteté incroyable.. Souris des Champs cherchait des shorts. Ils en vendaient 3. Pas trois sortes hein. 3. Et blancs en plus. Entendons-nous bien, le magasin était plein à craquer. Mais de vêtements d"hiver ou de la nouvelle collection. Pour preuve, mesdames et messieurs, défilé Automne-Hiver 2016/2017:

P1130997

P1140001

P1140003

P1140004

Ils n'ont vraiment pas honte.

Posté par Lowine à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 04 août

Reportages animaliers (suite)

Nous avons eu de nouveau des petits visiteurs animaux dans le jardin, voire carrément dans la maison, puisque pas un jour ne passe sans que je sorte des araignées et des sauterelles. Ainsi, dans la boîte aux lettres, nous avons des surprises:

P1130098

J'ai gardé un verre et une carte sur la mezzanine, pour pouvoir sortir les intrus qui se montrent la plupart du temps une fois qu'on s'est couchés.. ça évitait de devoir redescendre chercher un verre.. jusqu'au jour où j'ai découvert qu'une araignée avait élu domicile dans le verre, et y avait fait sa toile..

 P1130093

Nous avons eu une libellule magnifique et pas farouche. J'ai enfin pu faire des photos.

P1130126

P1130130

Des bruits le soir autour de la maison, qui laissent penser qu'on a des rôdeurs. Le hérisson imite super bien l'humain qui furète. Il s'est retrouvé coincé, obligé de se faire tirer le portrait. Pour la peine je lui ai donné des morceaux de pommes, mais il a failli faire une attaque quand je les lui ai lancé.

P1130158

P1130160

On a un autre hérisson, plus gros et qui semble ne pas avoir de piquant. Photos prises au téléphone parce qu'il file tellement vite celui-là, que je n'aurais pas eu le temps d'aller chercher l'appareil photo.

 P1130245

P1130248

Parfois on a des oiseaux magnifiques et inconnus. Pourquoi à l'école ne nous apprennent-ils pas l'environnement de la région? Ces oiseaux ont l'air d'avoir des crètes en plus, qu'ils lèvent en volant et rangent en se posant.. et évidemment j'ai attendu une demi-heure qu'ils la relèvent et ils ne l'ont pas fait.

P1130171

P1130176

Le truc facile, mais qui marche à tous les coups, le papillon qui butine. C'est toujours joli.

P1130215

P1130227

Hier j'ai vu un blaireau renversé sur la route. J'étais tellement triste, c'est si joli les blaireaux. Et je n'en ai vu qu'un seul, de toute ma vie, en liberté.. C'était à un ou deux kilomètres de chez nous, il y a trois ans. C'est si rare. Qu'est ce que j'aimerai en avoir dans le jardin! 

Posté par Lowine à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 03 août

Y a des poils dans mes Lego

J'avais totalement oublié de vous montrer à quel point c'est pratique de trier des Lego avec Savane. En plus, elle va pas me faire croire que c'est confortable. J'adore son air outré en plus, si j'ose m'interposer.

P1130964

P1130966

P1130970

P1130976

P1130979

 

Fonctionne aussi avec le tri de papiers, la couture, les puzzles, les perles...

Posté par Lowine à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,